IMMIGRATION. LE PEUPLE EST SEUL SOUVERAIN : LES DECISIONS EN MATIERE D’IMMIGRATION RELEVENT DE LA SEULE COMPETENCE DE LA POPULATION.

IMMIGRAZIONE:ALTRI SBARCHI A LAMPEDUSA MENTRE ARRIVA PREMIER

Par Louis Mélennec, licencié et docteur en droit, diplômé d'études supérieures de droit public, de droit privé, de sciences criminelles, ex-consultant près le Médiateur de la république française, consultant international, historien des droits de l'homme et des sociétés.

Les "députés" et les "sénateurs ne sont que les délégués temporaires et conditionnels du peuple de Bretagne. Ils n'existent QUE par cette volonté populaire, et seulement pour servir le pays, à l'exclusion de toute autre chose.

Les Bretons sont propriétaires indivis de leur pays - les Français aussi, les autres peuples aussi -, à l'exclusion de toute autre institution ou personne.

Dans l'état présent des choses, les contingents d'immigrants sont fixés sur ordre du gouvernement, relayés par les préfets. Ces derniers donnent des ordres aux maires, qui ne sont en rien consultés, pas davantage que la population.
Ces procédures sont très gravement attentatoires au droit constitutionnel des citoyens de décider seuls de leur destin.
Il n'y a, ni en France ni en Bretagne de racisme ou de discrimination à l'égard des populations étrangères, ou même d'appartenance à d'autres cultures, pour autant que celles-ci professent des valeurs identiques aux nôtres - notamment quant à l'égalité stricte de l'homme et de la femme, qui est déjà un dogme dans la société bretonne avant le Christ. Le phénomène raciste est universel, il n'existe chez nous qu'à la marge, en particulier dans mon pays natal, la BRETAGNE.

Depuis des dizaines d'années, des idéologues criminels, par l'effet d'une sottise abyssale, ont manipulé les consciences, sous prétextes de racisme, d'esclavagisme, de colonialisme, imputant ces trois phénomènes, strictement UNIVERSELS, aux seuls occidentaux. Ces imbéciles patentés ont même nié, jusqu'à ces toutes dernières années, qu'il puisse exister un racisme anti-blanc, car étant les seuls coupables, ils ne peuvent l'être !!!
La seule solution conforme au droit, à la morale, à la Dignité éminente des êtres humains : rendre au peuple, dans le respect de tous les êtres humains, le droit de se prononcer, par voie de référendum, sur le sort qu'il souhaite pour l'avenir de sa propre société.

Louis Mélennec

 

 

13 commentaires

  1. Posté par miranda le

    @ Palador. merci pour ce message qui m’informe d’un déni de démocratie en Suisse, alors que le peuple s’oppose à cette immigration sauvage. L’Europe nous a bien fait le coup d’enterrer Maastricht pour nous PONDRE le fameux traité de Lisbonne. Même « CREATIVITE » politique.

    MAIS REVENONS EN A NOS MOUTONS POLITIQUES DE PANURGE QUI CROIENT QUE LA PANACEE EST LE PLAN KALERGI : plan d’un psychopathe dans le déni de réalité lui aussi. ADORE PAR DES PSYCHOPATHES EUROPEENS ET AMERICAINS.

    Car si nous regardons les peuples, nous avons d’immenses exemples démontrant que des hommes parlant la même langue et porteurs de la même couleur peuvent DEJA ne pas vouloir SE MELANGER :
    LE RWANDA en est un exemple encore intacte dans nos mémoires. Leurs discordes existaient bien avant l’arrivée des belges qui ont su exploiter leur mésententes. On sait le drame que cela a provoqué.

    Et le monde arabe où cette langue est parlé sur des millions de kms n’a pas créé une VRAIE UNITE ARABE. ET LA RELIGION SENSEE UNIR CES PEUPLES n’a pas créé l’UNITE ARABO-MUSULMANE. Ils se tapent tous sur la figure et cela depuis des siècles.

    Et qu’est devenue la YOUGOSLAVIE à la mort de Mr TITO? On se souvient de ce que cela a provoqué en drames européens.

    LE PLAN KALERGI veut créer une « société », non plutôt UNE MASSE MULTICULTURELLE METISEE. C’est sûr, tout le monde va aimer se mélanger avec tout le monde. Une vraie et délicieuse orgie génétique.

    Et si les masses que l’on nous transporte vers les bords de l’Europe, NE VEULENT PAS SE METISSER et RESTER ATTACHEES A LEUR CULTURE ET A LEUR RELIGION ET FABRIQUE DU COMMUNAUTARISME, l’Europe va devenir le territoire de MULTIPLES ETHNIES et de conflits multi-ethniques dans le futur.

    Nous aurons des Rwanda, nous aurons des yougoslavie, nous aurons des conflits arabo-musulmans etc…. dans toutes les grandes villes.

    Peut-être décideront-ils que le métissage devra être obligatoire? Avec un fusil dans le dos?
    Ou peut-être comme nos pauvres petites vaches que l’on insémine artificiellement sans leur consentement.

    ET CES MOUTONS DE PARNURGE DU PLAN KALERGI, pensent qu’ils vont pouvoir dominer l’EUROPE et créer UNE NOUVELLE NOBLESSE qui ne se reproduira qu’entre elle. UN NOUVEAU SANG BLEU ET BLANC porteur de tares génétiques.

    Nos ROIS de FRANCE ont mis des siècles pour que nous arrivions à cette homogénéité qui permet de cohabiter en paix.

    Eux veulent réaliser cela sur une petite dizaine d’années. Sans notre consentement.

    CETTE IMMENSE TRAVAIL DE NOS ROIS VA ETRE GACHE PAR DES INCOMPETENTS qui n’ont aucune connaissance en anthropologie, ethnologie, sociologie, psychologie, donc aucune approche et compréhension du fonctionnement de l’humain et de la naissance des peuples.

    CE SONT SEULEMENT DES ADMINISTRATIFS ET DES POLITIQUES. Avec ce bagage aussi léger on prétend pouvoir gérer la planète entière.

    PEUPLES EUROPEENS REVEILLEZ VOUS MAINTENANT, car demain sera trop tard.

    Une personne qui était pour l’immigration raisonnée,

    mais pas l’immigration INVASION SAUVAGE QUE L’ON NOUS INFLIGE.

  2. Posté par Palador le

    @Miranda, au sujet du référendum pour limiter l’immigration et créer des quotas, il a été accepté à 70% par le peuple suisse, mais le CF (Conseil Fédéral ) qui regroupe tout les partis de Suisse l’a rejeté, ce qui signifie un déni flagrant de démocratie. Ce référendum qui a été lancé par l’UDC (Union Démocratique du Centre) lequel compte faire recours et aller jusqu’aux plus hautes instances juridiques pour que le CF revienne sur sa décision. Pour l’instant l’enquête suit sons cours…

  3. Posté par Claire le

    Il y a longtemps que le peuple n’est plus souverain, en admettant qu’il l’ait jamais été. L’UE impose toutes ses décisions, et aucun pays en faisant partie n’a de contrôle sur ses frontières historiques, qui n’existent plus.
    Les Français ont dit non au référendum de 2005 sur le traité de Lisbonne. Sarkozy s’est arrangé pour passer par-dessus la volonté du peuple et achever de nous inféoder à l’UE. C’est de la félonie pure et simple. Depuis, tous les gouvernants européens ont pour consigne de ne surtout pas faire de référendum, car le peuple, composé d’imbéciles ignares et fachos, vote mal lorsqu’il est consulté directement (je ne parle pas de la Suisse, seul pays encore démocratique en Europe, grâce aux votations, mais pour combien de temps?)
    Maintenant c’est l’enfumage, la manipulation, la propagande, via les médias, qui priment et qui ont montré toute leur efficacité avec l’élection du produit Macron. La minorité de résistants, composée de gens qui cherchent l’information sur les bons sites internet, n’a absolument aucun poids face à la grosse masse de votants, lobotomisés par 4 décennies d’Inéducation nationale et de manipulation médiatique, le tout complété par les 3 lois liberticides (Pléven, Gayssot, Taubira).
    Il y a bien longtemps que nous ne sommes plus en démocratie, mais dans un régime totalitaire « soft » mais très efficace.

  4. Posté par miranda le

    @ MAURY
    Mille mercis à vous MAURY.
    et mille bisous, vous le méritez.
    les informations que vous nous passez sont capitales. POURQUOI?

    – parce que les bobos naïfs sont les gens les plus difficiles à convaincre. Il faut toujours argumenter, argumenter et encore, ils arrivent à peine à nous croire. Ils aiment tellement leur petit confort.

    Grâce à vos infos, je vais pouvoir enfin les CONSCIENTISER et les inviter à envoyer cette fameuse lettre de demande de référendum sur l’immigration à envoyer à Bruxelles et aussi à notre gouvernement.
    La seule chose, c’est comment pondre cette lettre. Que ceux qui ont du talent, le fassent. On la copiera.
    MERCI AUX FUTURS REDACTEURS.

  5. Posté par Aude le

    p.S.
    Et je pense que si la chose eu été faite sous Hollande..les francais…n’en seraient pas là..aujourd’hui…
    Cohn-Bendit a failli le faire pour moins que cela…Et ce jour…il ne sait qu’ouvrir grande sa gueule….et envoyer des insultes…..Pauvre mec….

  6. Posté par Aude le

    Eh..oui..je me demande Pourquoi l’Armee francaise ne réagit pas…
    Le Président…chef des armées…eh bien …quand ce gars là…avec son Gouvernement de pacotille ne fait plus son boulot..soit entre autres, la protection des citoyens…alors…
    ON LE VIRE…..par un bon coup d’état….et on cesse de pleurnicher!!!!

  7. Posté par cathie le

    kalergi= nazi
    mondialiste= kalergi
    mondialiste= progressiste
    progressiste= En Marche
    Nationaliste =/= mondialiste
    Front National= Nationaliste
    Front National=/= Nazi
    En Marche= Nazi
    Combattons le Nazisme
    Faire de la résistance contre le Nazisme= Voter contre Macron et refuser les migrants

  8. Posté par maury le

    Accueil du site > Tribune Libre > Le plan Kalergi : génocide des peuples européens
    Le plan Kalergi : génocide des peuples européens
    par dadoux
    vendredi 9 octobre 2015
    93 Réactions

    3
    Recommandé

    L’immigration de masse est un phénomène dont les causes sont habilement cachées par le Système, et la propagande « multiethnique » s’efforce de nous persuader qu’elle est inévitable. Dans cet article, nous voulons vous démontrer une fois pour toute que cette immigration n’est pas un phénomène spontané. Ce que l’on voudrait nous faire croire comme étant une conséquence inéluctable de l’histoire est en réalité un plan étudié sur papier et préparé depuis des dizaines d’années pour détruire complètement le visage du Vieux continent.

    LA PANEUROPE

    Peu de gens savent qu’un des principaux protagonistes du processus européen est aussi celui qui a planifié et programmé le génocide des peuples européens. Il s’agit d’un obscur personnage dont les masses ignorent l’existence, mais que les « puissants » considèrent comme étant le père fondateur de l’Union Européenne. Son nom est Richard Coudenhove Kalergi. En coulisse, loin des projecteurs, il a réussi a attirer dans ses filets les plus importants chefs d’Etat. Ils soutiendront et feront la promotion de son projet d’unification européenne [1]. En 1922, il fonda à Vienne le mouvement « Paneuropéen », qui visait l’instauration d’un Nouvel Ordre Mondial basé sur une Fédération de Nations dirigée par les Etats-Unis. L’unification de l’Europe aurait été le premier pas vers un unique Gouvernement Mondial. Avec la montée du fascisme en Europe, le Plan a du être momentanément stoppé, et l’Union Paneuropéenne contrainte de se dissoudre. Mais, après la seconde guerre mondiale, Kalergi, grâce à une frénétique et infatigable activité, grâce aux appuis de Winston Churchill, de la loge maçonnique B’nai B’rith et d’importants quotidiens comme le New York Times, réussit à faire accepter son projet au gouvernement des USA.

    L’ESSENCE DU PLAN KALERGI

    Dans son livre « Praktischer Idealismus », Kalergi déclare que les habitants des futurs « Etats Unis d’Europe » ne seront plus les peuples originaires du Vieux Continent, mais plutôt une sorte de sous-humanité bestiale issue de mélanges raciaux. Il affirmait, sans demi-mesure, qu’il était nécessaire de « croiser » les peuples européens avec les Asiatiques et les Noirs, pour créer un troupeau multi-ethnique sans qualités spécifiques et facile à dominer pour les élites au pouvoir.

    Voilà comment Gerd Honsik décrit l’essence du Plan Kalergi :

    « L’homme du futur sera de sang mêlé. La future race eurasiato-negroïde, très semblable aux anciens Egyptiens, remplacera la multiplicité des peuples […] [2]

    Kalergi proclama qu’il fallait abolir le droit à l’autodétermination des peuples et, successivement, éliminer les nations en utilisant les mouvements ethniques séparatistes ou l’immigration allogène de masse.

    Pour que les élites puissent dominer l’Europe, il prévoyait de transformer les peuples homogènes en un peuple métissé ; il attribuait aux métis des caractéristiques de cruauté et d’infidélité, entre autres. Ce peuple, selon lui, devait être créé et ce nouveau peuple métissé permettrait à l’élite de lui être supérieure.

    En éliminant d’abord la démocratie, à savoir le pouvoir du peuple, et ensuite le peuple lui-même avec le métissage, les Blancs devaient être remplacés par une race métissée facile à dominer.

    En abolissant le principe d’égalité de tous devant la loi et en préservant les minorités de toute critique, avec des lois extraordinaires les protégeant, on réussirait à contrôler les masses. Les politiques de l’époque ont écouté Kalergi, les puissances occidentales se sont basées sur son Plan, les journaux et les services secrets américains ont financé ses projets. Les leaders de la politique européenne savent bien que c’est lui l’instigateur de cette Europe dirigée par Bruxelles et Maastricht. Kalergi, inconnu de l’opinion publique, […] est considéré comme le père de Maastricht et du multiculturalisme. Ce qui est révolutionnaire dans son Plan, est qu’il ne préconise pas un génocide pour atteindre le pouvoir, mais qu’il prévoit de créer des « sous-humains » qui, en raison de caractéristiques négatives comme [l’incapacité] et l’instabilité, toléreront et accepteront cette « noble race » [3] (ndt noble race = élite).

    DE KALERGI À NOS JOURS

    Bien qu’aucun livre d’école ne parle de Kalergi, ce sont ses idées qui ont inspiré l’Union Européenne d’aujourd’hui. Sa conviction que les peuples européens devaient être métissés avec les Noirs et les Asiatiques pour détruire leur identité et créer une unique race métissée, est à la base de toute la politique européenne face à l’intégration et à la défense des minorités.

    Tout cela n’est pas décidé pour des raisons humanitaires. Ces directives sont promulguées, avec une détermination impitoyable, pour réaliser le plus grand génocide de l’histoire.

    Le prix européen Coudenhove-Kalergi a été institué en son honneur. Tous les deux ans, il récompense les européistes qui se sont particuliè- rement distingués dans la poursuite de son Plan criminel. Parmi eux, nous trouvons des personnes du calibre d’Angela Merkel ou d’Herman van Rompuy.

    La Société Européenne Coudenhove-Kalergi a décerné le premier prix européen à Angela Merkel en 2010.

    Le 16 novembre 2012 le prix Coudenhove-Kalergi a été décerné au président du Conseil européen Herman von Rompuy pendant un congrès spécial qui s’est déroulé à Vienne pour célébrer les 90 ans du mouvement paneuropéen. Derrière lui on pouvait voir le symbole de l’union paneuropéenne : une croix rouge qui domine un soleil doré, symbole qui était celui de l’ordre de la Rose-Croix.

    L’ONU pousse au génocide par ses constantes exhortations à accueillir des millions d’immigrés pour compenser la baisse de natalité en Europe. Un rapport de la « Population Division » des Nations Unies à New-York (datant de janvier 2000), est intitulé : « Migrations de remplacement : une solution pour les populations vieillissantes et en déclin ».

    Selon ce rapport, l’Europe aurait besoin d’ici 2025 de 159 millions d’immigrés. On se demande comment il est possible de faire des estimations aussi précises, à moins que l’immigration ait été prévue et étudiée « sur papier ».

    En fait, il est sûr que la baisse de natalité chez nous pourrait facilement être inversée avec des mesures adaptées de soutien aux familles. Et il est tout aussi évident que ça n’est pas avec l’apport d’un patrimoine génétique différent que l’on protègera le patrimoine génétique européen, et qu’en agissant ainsi, on accélère sa disparition.

    Ainsi, l’unique but de ces mesures est de dénaturer complètement un peuple, de le transformer en un ensemble d’individus sans plus aucune cohésion ethnique, historique et culturelle.

    Bref, les thèses du Plan Kalergi ont constitué et constituent jusqu’à aujourd’hui la base de la politique officielle des gouvernements qui poussent au génocide des peuples européens à travers l’immigration de masse.

    G.Brock Chisholm, ex-directeur de l’OMS, nous montre qu’il a parfaitement appris la leçon de Kalergi quand il affirme :

    « Ce que les gens doivent développer en tous lieux, est le contrôle des naissances ET les mariages mixtes (interraciaux), dans le but de créer une seule race dans un monde unique et dépendant d’une autorité centrale » [4]

    CONCLUSION

    Si nous regardons autour de nous, le Plan Kalergi semble s’être pleinement réalisé. Nous sommes au-devant d’une vraie tiersmondialisation de l’Europe.

    L’axiome de la « Nouvelle citoyenneté », c’est le multiculturalisme et le métissage forcé. Les Européens sont les naufragés du métissage, submergés par des hordes d’immigrés africains et asiatiques. Les mariages mixtes produisent chaque année des milliers d’individus métis : les « enfants de Kalergi ».

    Sous la double poussée de la désinformation et de l’abêtissement du peuple, grâce aux moyens de communication de masse, on a poussé les Européens à renier leurs propres origines, à oublier leurs propres identités ethniques. Les partisans de la globalisation s’efforcent de se convaincre que, renoncer à sa propre identité, est un acte progressiste et humanitaire, que le « racisme » est erroné, mais uniquement parce qu’ils aimeraient faire de nous des consommateurs aveugles.

    http://www.dailymotion.com/video/x2v9don

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Nikolaus_de_Coudenhove-Kalergi

    https://sitamnesty.wordpress.com/plan-kalergi/

  9. Posté par maury le

    L’invasion n’avance pas au hasard. Le général Gomart patron du renseignement militaire, l’explique.

    Rien du trafic migratoire en Méditerranée n’est ignoré des autorités françaises, militaires et civiles. Le général de corps d’armée (quatre étoiles) Christophe Gomart, patron de la DRM (Direction du renseignement militaire) est chargé de recueillir toutes les informations susceptibles d’aider la France à prendre ses décisions d’ordre militaire. Le général 4 étoiles a expliqué, en ouverture du colloque Geoint, qui s’est tenu à la Société de géographie, à Paris, les 11 et 12 septembre derniers, comment rien du trafic migratoire au Moyen-Orient et en Méditerranée n’échappe au Renseignement français.

    La DRM, qui est leader en France sur le renseignement d’origine imagerie (ROIM) fourni par les satellites-espions militaires, a inauguré le 19 janvier dernier un très discret centre d’expertise, le CRGI (Centre de renseignement géospatial interarmées). Pluridisciplinaire, il intègre une trentaine de spécialistes civils, militaires et réservistes de haut niveau dont la principale fonction consiste à fusionner le renseignement recueilli par la DRM à partir d’une multitude de capteurs (interceptions, satellites, sources ouvertes, cybersurveillance, etc.). C’est ainsi que la DRM peut aujourd’hui présenter aux dirigeants français une situation précise de la présence des migrants subsahariens en Libye, ainsi que les identités exactes, les modes opératoires et les stratégies des passeurs de migrants. Ces informations sont transmises par la France à l’état-major de la mission européenne en MéditerranéeEunavfor Med, lancée en mai dernier.

    Le général Gomart a ainsi pu confier lors du colloque que les militaires français ont repéré les principaux points d’entrée des filières de trafic humain sur le territoire libyen, notamment à partir de la zone des trois frontières (Libye, Soudan, Égypte). Le renseignement français sait où les passeurs échangent leurs cargaisons humaines, où ils les hébergent. Il les voit également préparer les départs vers l’Europe depuis les plages de Tripolitaine et de Cyrénaïque, imposant aux migrants un processus immuable. (Source: Le Point 13/09/2015)

    Avant tout départ en mer les passeurs appellent le Centre de Coordination Italien des Secours Maritimes, explique-t-il, et c’est ainsi que les bateaux européens vont recueillir directement en mer les masses immigratoires, pour les transporter à bon port, de crainte qu’ils ne s’égarent sur les côtes africaines…

    le Geoint est devenu « l’outil idéal pour valoriser des données massives géolocalisées. Il joue le rôle d’un accélérateur de prises de décisions en donnant une vision claire et complète aux chefs militaires et aux décideurs politiques », précise le général. (Source)

    L’invasion est donc une affaire qui n’avance pas au hasard.

    Voilà, il n’y a aucun mystère. Lorsque les passeurs vont acheter un zodiac au siège du Consulat honoraire de Bodrum, chez Madame le consul Françoise Olcay, les renseignements français le savent… Sans le reportage de France 2, le consul serait toujours en poste. Il est à noter que Madame Olcay a perdu son poste de consul, mais qu’elle continue d’alimenter le trafic vers la France en poursuivant son commerce illégal et que les autorités françaises le savent, de même qu’elles savent que la Turquie délivre de faux passeports, que les capitaineries ferment les yeux etc. etc.

    Et si le Renseignement français est capable de voir le trafic migratoire en Afrique jusque dans ses détails, comment ne pourrait-il pas le voir en Europe et plus encore en France ? Mais qui sait sur qui la surveillance s’exerce en France ? Sur les opposants à l’immigration ?

    Cette invasion est voulue.

    articles de référence:

    Un consul de France en Turquie avoue favoriser le trafic de clandestins vers l’UE
    Le Point 13/09/2015 « Depuis la Libye, un million de migrants prêts à franchir la Méditerranée ». Compte-rendu de la conférence du général Gomart.

    emiliedefresne@medias-presse.info

  10. Posté par UnCanidé le

    Ce n’est absolument pas à cause d’une « sottise abyssale » que l’Europe (et l’amérique du nord) est envahie. C’est grave d’écrire une telle absurdité ! Cette invasion est VOULUE, les preuves abondent (Exemple : http://lesobservateurs.ch/2016/12/06/service-de-navette-ong-entre-libye-litalie/). L’objectif est, notamment, la destruction des identités et des nations, le grand métissage et le gouvernement mondial.

  11. Posté par Palador le

    IMMIGRATION. LE PEUPLE EST SEUL SOUVERAIN : LES DECISIONS EN MATIERE D’IMMIGRATION RELEVENT DE LA SEULE COMPETENCE DE LA POPULATION.
    Original ce sens de l’Humour. Ca doit être un grand comique celui qui à écrit ça. Dieudonné et Elie Semoun battus :) :)

  12. Posté par UnOurs le

    « Il n’y a, ni en France ni en Bretagne de racisme ou de discrimination à l’égard des populations étrangères… »

    Encore un qui préfère « le Canada Dry à l’alcool ».
    Rappelons que la Bretagne, c’est la région où l’on peut être condamné à l’exil pour avoir proféré une évidence comme « il n’y a pas de Celte noir ».
    Et toujours cette croyance naïve dans la déesse « Démocratie »: quand ce seront les « Autres » qui seront les plus nombreux (ou suffisamment nombreux en leur adjoignant les crétins et les traîtres de souche), ce sera très démocratiquement que la souveraineté changera de mains.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.