Le Qatar accusé de soutenir le terrorisme. Tarik Ramadan y enseigne « deux semaines par mois « . Mais « pas d’amalgame »!

terrorismeInterditPanneauCirculation

NDLR. Le Qatar accusé de soutenir le terrorisme. Tarik Ramadan « enseigne deux semaines par mois » au Qatar. Mais « pas d’amalgame »!

Moyen-Orient

Source : 20 Minutes, 05 juin 2017 06:07

Le Qatar isolé et accusé de «soutien au terrorisme»

Après la rupture des relations diplomatiques, le Qatar a accusé lundi ses voisins du Golfe de chercher à le mettre sous tutelle.

storybildLe Cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, émir du Qatar. (Image d'archive) (Photo: Keystone)

L'Arabie saoudite, l'Egypte, Bahreïn, les Emirats arabes et le Yémen unis ont tour à tour annoncé lundi la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusé de «soutien au terrorisme», y compris Al-Qaïda, le groupe Etat islamique (EI) et les Frères musulmans.

Qatar Airways a annoncé lundi la suspension de ses vols vers l'Arabie saoudite, dont le transporteur national Saudia a pris une mesure similitaire pour ses vols vers le Qatar après la rupture par Ryad de ses relations diplomatiques avec Doha, accusé de soutien au «terrorisme».

Aux Emirats arabes unis, qui ont également rompu avec le Qatar en même temps que Bahreïn, les compagnies aériennes Etihad, Emirates et flydubai ont pour leur part annoncé la suspension à partir de mardi de leurs vols en provenance et à destination du Qatar.Le Qatar a aussi été exclu de la coalition militaire arabe opérant au Yémen sous commandement saoudien. Ce séisme diplomatique est intervenu 15 jours après une visite à Ryad du président américain Donald Trump qui a demandé aux pays musulmans d'agir de manière décisive contre l'extrémisme religieux.

L'agence officielle saoudienne SPA a annoncé que Ryad rompait ses relations diplomatiques et fermait ses frontières avec le Qatar pour «protéger sa sécurité nationale des dangers du terrorisme et de l'extrémisme».

«Sans fondement»

Des mesures sont «sans fondement», a réagi le ministère des affaires étrangères du Qatar dans un communiqué. Elles ont un «objectif clair: placer le Qatar sous tutelle, ce qui marque une violation de sa souveraineté» et est «totalement inacceptable», a-t-il ajouté.

Les autorités du Qatar estiment que cette rupture des relations diplomatiques «n'affectera pas la vie courante des citoyens et des habitants» de l'émirat.

Première conséquence: la Bourse de Doha a ouvert en forte baisse lundi matin, perdant 5,7% dans les cinq premières minutes des échanges. Vodafone Qatar était particulièrement affecté avec une baisse de 8,9% tandis que la Qatar National Bank...

Lire la suite, ici

 

Rappel : "Tarik Ramadan enseigne  deux semaines par mois au Qatar" :
Source : Hebdomadaire Marianne, 2 mai 2016 :

Sachez-le, Tariq Ramadan n'est "pas proche du Qatar", mais y passe une bonne partie de son temps... - Capture BFMTV

SOCIÉTÉ

Tariq Ramadan assure qu'il n'est "pas proche du Qatar" ? Sans rire...

Par Louis Hausalter

Publié le 02/06/2016 à 12:5

Invité de RMC et BFMTV jeudi, l'islamologue controversé s'est défendu de toute proximité avec l'émirat. Contre l'évidence…

L'échange a eu lieu ce jeudi 2 juin sur RMC et BFMTV. Jean-Jacques Bourdin recevait Tariq Ramadan, islamologue suisse controversé pour ses sorties sur la lapidation des femmes, les "intellectuels juifs" ou "l'humour de lâches" de Charlie Hebdo (entre autres). Alors que le prédicateur mentionne une récente intervention qu'il a effectuée au Qatar, le journaliste rappelle sa proximité avec le sulfureux émirat, moins connu pour son respect des droits de l'homme que pour ses ambiguïtés vis-à-vis de l'islamisme et les soupçons qui l'entourent concernant le financement du terrorisme. C'est alors que son invité nie. "Je ne suis pas proche du Qatar", affirme Tariq Ramadan, qui ajoute :

"Ni le Qatar n'est proche de moi, ni moi je ne suis proche du Qatar."

Et l'islamologue de se lancer dans une comparaison quelque peu alambiquée, en prenant à témoin Jean-Jacques Bourdin :

"Je travaille en Angleterre, est-ce que vous allez dire que je suis proche de la politique anglaise ? Mais non, je suis extrêmement critique. Est-ce que vous, parce que vous êtes en France, vous êtes un soutien de Valls ? Mais non !"

Comprenne qui pourra… Ce qui est sûr, c'est que Tariq Ramadan ment effrontément en réfutant toute proximité avec le Qatar. Comme le rappelle un long portrait publié le mois dernier par Le Monde, c'est l'émirat qui a financé - par un don de deux millions de livres - la chaire de sciences islamiques contemporaines de l'université d'Oxford. Chaire présidée par un certain… Tariq Ramadan !

Il dirige un centre de recherche sur l'islam à Doha

Mieux, "c'est au prédicateur Youssef Al-Qaradawi que Tariq Ramadan doit en partie sa nomination en tant que professeur en études islamiques contemporaines au St Anthony’s College" d'Oxford, a indiqué au quotidien du soir Haounes Seniguer, chercheur à Sciences Po Lyon et spécialiste du Qatar. Or, ce fameux Al-Qaradawi est un proche de la deuxième des trois épouses de l'émir qatari.

Le professeur Ramadan passe "deux semaines par mois" au Qatar, selon Mediapart

Dans une autre enquête très fouillée sur Tariq Ramadan publiée en avril, Mediapart ajoute qu'en réalité, le poste du professeur Ramadan à Oxford consiste surtout à donner des cours à la faculté des sciences islamiques de Doha"Tariq Ramadan y passe désormais deux semaines par mois", écrit le site d'information.

L'islamologue fréquente d'autant plus régulièrement le Qatar que l'émirat lui a confié en 2012 la direction d'un "Centre de recherche sur la législation islamique et l'éthique" (CILE), dont le siège se situe également à Doha. C'est d'ailleurs parfaitement visible lorsqu'on consulte le site web de cet institut, sur lequel le "mot du directeur" est signé de sa plume. "Pas proche du Qatar", Tariq Ramadan ? Géographiquement, en tout cas, il ne fait pas que s'en approcher.

 

7 commentaires

  1. Posté par LAMBERT le

    Le QATAR a beaucoup investi en France, enfin disons que la France à bien voulu vendre des biens au QATAR. L’argent est un mauvais maître. Qui ne le sait pas ? Quant à Tariq Ramadan il a le beurre – en Suisse – et l’argent du beurre au QATAR et à Oxford. Nous, en FRANCE, on a les beurs qui vivent des allocations et du trafic de drogue.

  2. Posté par Marin Breton le

    Ramadan, rien que le nom m’amuse… Vous oubliez aussi Hani, imam et directeur du centre islamique de Genève, que la France a expulsé le 8 avril 2017 et démis de ses fonctions par le département de l’instruction publique en 2003 parce qu’il défendait la lapidation. On aurait dû la lui appliquer. Comment nos autorités ont-elles été assez naïves, assez stupides pour accorder la nationalité de mon pays à des intégristes ? Et maintenant, que fait-on ?

  3. Posté par Christian le

    On vient de découvrir l’eau tiède ! ! Relisez le livre d’Alexandre del Valle « Les vrais ennemis de l’Occident » paru en 2016. Edifiant !!

  4. Posté par Roland Marquis le

    Et comme vient de le dire Frederic Encel sur LCI: « Que l’Arabie Saoudite accuse le Qatar de soutenir le terrorisme c’est comme si le chameau critiquait le bossu. »

  5. Posté par Bussy le

    Trump est allé donner un coup de pied dans les nids de vipères islamistes et du coup ces ploucs font semblant de se bouffer entre eux….. semblant seulement, taqiya oblige !
    Quant à Ramadan, islamologue suisse…. suisse vraiment ?…. ça lui éviterait des frais de transports de s’installer au Qatar et de libérer la Suisse de sa présence qui ne va pas tarder à gêner même ses amis….

  6. Posté par conrad hausmann le

    Comme ailleurs dans le monde . Ils s’accusent mutuellement de ce qu’ils font tous dans cette péninsule arabique : Soutenir des mouvements intégristes moslems et encore plus souvent des terroristes…Et acheter en Occident avec les pétrodollars tout ce qu’ils ne savent pas produire et cela fait beaucoup!

  7. Posté par marguerite le

    l’arabie saoudite aussi ?? ça nous fait un peu rire isnt’it ? ah ah …………….elle est bonne quant à l’ami Tarik on dira cause toujours tu nous fait trop rire c’est pas parce qu’on a une t^te de play boy qu’on peut pas être un sacré menteur……..bien au contraire.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.