Apprendre le tir aux enfants : la Hongrie veut le proposer

post_thumb_default

 

Les autorités hongroises ont présenté mercredi un projet visant à faire construire des stands de tir dans les écoles et à proposer aux élèves de pratiquer ce sport.

Le tir est un sport « sûr » et le proposer permettrait aux élèves d’avoir un choix plus large aux côtés « d’autres disciplines olympiques comme le foot, le basket et la natation », a expliqué Klik, l’agence d’Etat chargé des établissements scolaires en Hongrie.

Les écoles qui souhaiteront se doter d’un stand de tir devront se conformer à toutes les normes de sécurité en vigueur, a encore expliqué Klik.

L’idée avait déjà été lancée au début de l’année par un membre du gouvernement du Premier ministre Viktor Orban, considérant le tir comme un moyen d’apprendre aux enfants la patience, la concentration ou encore la vitesse de mouvements.

Bien entendu, comme cette idée survient en Hongrie, sous le gouvernement Orban, elle est immédiatement attaquée et caricaturée par les médias mainstream européens.

Aux Etats-Unis, il est pourtant fréquent que des écoles proposent à leurs élèves de faire du tir.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Maurice le

    Tout à fait ! Les enfants, pour se débrouiller dans l’existence, doivent apprendre à nager, à skier, à tirer, à respecter les règles des sports d’équipe ou individuels, à travailler, à conduire, à être loyal, etc.
    Savoir tirer devrait redevenir une connaissance de base, comme cela été pendant des siècles.

  2. Posté par Marin breton le

    En Suisse, on peut suivre des cours de jeunes tireurs à partir de 15 ans et ceci depuis fort longtemps et sans qu’il y ait d’abus.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.