Espagne : « Alliance de la gauche radicale et des associations musulmanes » pour réislamiser la cathédrale de Cordoue

1280px-Mezquita_de_Córdoba_desde_el_aire_(Córdoba,_España)

Face à l’insolite alliance de la gauche radicale et des associations musulmanes, le diocèse de Cordoue défend depuis deux décennies sa propriété et le caractère catholique de la mosquée-cathédrale. Cette défense l’a conduit jusqu’aux États-Unis. À la tête d’une délégation du chapitre, l’évêque Demetrio Fernández González a profité cette semaine d’une invitation de l’Hudson Institute de Washington pour entamer sa première campagne à l’étranger, si l’on excepte un rapport préparé et remis à Bruxelles, qui sommeille pour l’instant dans quelque tiroir du Parlement européen.

Aux Etats-Unis, un pays très sensible à la liberté de culte, inscrite dans le premier amendement de sa Constitution, et très sensible aussi, aujourd’hui en particulier, à la persécution des chrétiens dans le monde, l’évêque de Cordoue a expliqué à des représentants politiques, culturels et religieux, pourquoi un lieu de culte appartenant à l’Église catholique depuis huit siècles […] est devenu le symbole d’une «attaque contre la liberté religieuse». […].

L’intervention de Demetrio Fernández […] a consisté à dénoncer « la campagne de nombreuses institutions publiques » pour exproprier l’église, ce qui « viole le droit de toute communauté catholique d’avoir sa propre cathédrale, comme lieu de culte de référence de la communauté diocésaine ».

[…] l’évêque a commencé par distribuer les mérites de ceux qui « ont permis à l’édifice d’être là aujourd’hui : les musulmans l’ont construit, saint Ferdinand III de Castille [1199 – 1252]  a fait tout ce qui était en son pouvoir pour qu’il ne soit pas détruit et le diocèse s’est chargé de l’entretenir. » C’est alors que Demetrio Fernandez a souligné le « rêve musulman de récupérer son temple » et « la tentative de la gauche radicale de l’exproprier », cocktail explosif qui menace la propriété par l’Église de la mosquée-cathédrale de Cordoue.

[…] Après les menaces politiques, le porte-parole du diocèse de Cordoue a introduit le facteur économique, les énormes ressources générées par le monument le plus valorisé en Europe et le troisième au niveau mondial […] qui en font « une pomme appétissante » […] pour les formations politiques radicales et les organisations islamiques. Avec un ajout idéologique: « Le motif principal qui les unit tous est d’agir contre l’Église catholique. »

Mais, loin de se limiter à la seule mosquée-cathédrale de Cordoue, la controverse a grandi en Espagne, attisée par certaines municipalités dans lesquelles la gauche radicale, avec Podemos et d’autres formations, a ouvert de nouveaux fronts avec l’objectif d’exproprier les lieux de culte de l’Église. À Saragosse, Jaca, Castellón et en d’autres villes, l’offensive politique se nourrit de l’exemple de Cordoue. […]

(Traduction Fdesouche)

ABC

12 commentaires

  1. Posté par SD-Vintage le

    Si la cathédrale de Cordoue est espagnole, pourquoi pas Cordoue elle-même, et l’Alhambra, et Grenade, et l’Andalousie et toute l’Espagne ? N’est ce pas d’ailleurs la doctrine salafiste visiblement partagée par beaucoup de musulmans et de militants de gauche en Espagne ?

  2. Posté par SD-Vintage le

    Le comportement des musulmans manque singulièrement de retenue de la part d’anciens colonisateurs que l’arrogance ne semble pas avoir quitté dans le pays qui pourtant les accueille et leur permet d’avoir un bien meilleur niveau de vie que dans leur pays d’origine.

  3. Posté par SD-Vintage le

    Les musulmans insistent beaucoup pour dire qu’ils ont payé les églises qu’ils ont détruites pour construire de mosquées dessus. Mais en tant que colonisateurs ils avaient mis les pays conquis sous leur coupe : ils payaient donc les espagnols… avec de l’argent espagnol. Combien de mosquées au proche-Orient ou en Afrique du nord sont construites sur des églises, à l’image de l’ancienne mosquée de Cordoue ou de la Grande Mosquée des Omeyyades de Damas ? Les Chrétiens peuvent-ils les revendiquer ? Bien sûr que non, la gauche ne le supporterait pas.
    C’est une grande hypocrisie de la gauche et de l’extrême gauche, qui se veulent anticolonialistes mais soutiennent la colonisation arabo-islamique de l’Espagne, qui condamne l’esclavage mais soutiennent une religion esclavagiste pourvu que les esclaves soient chrétiens(nes), qui ne supportent pas la construction d’églises sur des monuments aztèques mais soutiennent la construction de mosquées sur des églises, qui soutiennent l’Islam tout en disant que la religion c’est l’opium du peuple, d’autant plus hypocrite quand on voit le sort de l’extrême gauche athée dans les pays musulmans, l’Islam qui prône l’inégalité homme femme quand la gauche est soit disant féministe.
    De tout cela ressort le coeur de la pensée de gauche : un anti christianisme viscérale et un mépris des droits de l’homme. La gauche, c’est la haine, le mensonge et la violence.

  4. Posté par Panache l'Écureuil le

    Le parti Podemos s’est toujours rangé du côté des mahométans et ne cesse de se vautrer dans une christianophobie qui relève littéralement de la haine.

  5. Posté par Marie-France le

    @SD-Vintage
    C’est à se demander si la gauche est à ce point ignorante de l’Histoire ou si elle a une réelle volonté de s’allier aux musulmans pour faire démarrer l’Histoire de l’Espagne à partir de la conquête musulmane ………comme en France où la gauche fait démarrer l’Histoire de la France à partir de 1789..
    Il faut dire que pour les musulmans, un territoire qui un jour a été islamisée est un territoire qui leur appartient et que donc un jour ils doivent reconquérir…

  6. Posté par Eloise le

    Décidément que des mauvaises nouvelles avec les musulmans , ces gens n’apporte que du malheurs, ces gens n’ont rien à faire sur notre territoires , ce sont des sournois, des ennemis de nos peuples

  7. Posté par SD-Vintage le

    Que les musulmans restituent la basilique St Jean-Baptiste de Damas (la mosquée des Omméyades)
    « Cette grande mosquée fut édifiée dans la vieille ville romaine de Damas devenue capitale de l’Empire omeyyade, près des deux axes principaux de la ville : le cardo et le decumanus. Elle se situe à l’emplacement de l’ancienne église Saint Jean le Baptiste (IVe siècle), qui elle-même avait été construite sur un ancien téménos romain dédié à Jupiter. On peut donc dire qu’elle a été bâtie sur l’endroit considéré comme le plus saint de la ville par ses habitants.

    Le temple romain est encore présent dans la mosquée sous la forme de certains murs, des propylées à l’est et des tours aux angles utilisées comme minarets. Par contre, la basilique Saint-Jean-Baptiste, édifice de petite taille, fut en grande partie démolie pour gagner de l’espace, excepté un clocher devenu minaret et certains murs extérieurs conservés de l’édifice ancien. Cette démolition n’est intervenue qu’après l’achat de l’église par le pouvoir musulman vers 664. »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Mosqu%C3%A9e_des_Omeyyades

  8. Posté par SD-Vintage le

    Il y a une basilique dessous :
    « Sous la domination visigoth, se construisit sur le même terrain la basilique de San Vicente, sur lequel fut édifié après paiement d’une partie du terrain la mosquée primitive. Cette basilique, de forme rectangulaire fut partagée entre chrétiens et musulmans durant un certain temps. Quand la population musulmane se fit plus nombreuse, la basilique fut entièrement acquise par Abderraman I et détruite pour la construction définitive de la première mosquée Alhama ou la principale de la ville. De nos jours, on peut observer quelques éléments appartenant au monument visigoth et intégrés dans le premier chantier d’Abderraman I. »
    http://www.mezquitadecordoba.org/fr/histoire-mosquee-cordoue.asp

  9. Posté par colt seavers le

    que les Espagnols reboutent les arabes a la mer comme en 1492 après 8 siècles d occupation de 711 a 1492

  10. Posté par rikiki le

    Et où se trouve le nouveau Charles Martel…

  11. Posté par Dominique Schwander le

    Il y a autant de similitudes entre la gauche et l’islam qu’entre le nazisme et l’islam.
    Allons nombreux en Espagne fêter Moros y Cristianos.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.