L’ambassade du Qatar à Berlin soumet une sculpture à la Charia

post_thumb_default
L'ambassade du Qatar à Berlin soumet une sculpture à la Charia
A Berlin, le Qatar a acheté une villa dont la frise est placée sous la protection du patrimoine. Comme celle-ci avait pour thème la maternité, représentée par une femme aux seins nus, les islamistes de cet émirat arabe, n'ayant pas encore la possibilité de la démolir à coups de pioche, l'ont tout simplement recouverte de toiles multicolores aux couleurs de l'Allemagne et du Qatar. Mais ce n'est pas tout : ils ont transformé le jardin, en abattant tous les arbres et en détruisant la fontaine ornementale, probablement pour le faire ressembler à leur désert natal. Et bien sûr, les autorités allemandes responsables prétendent qu'elles ne peuvent rien faire contre ces actes de vandalisme, qui préfigurent le sort promis aux femmes européennes et à nos monuments historiques si nos gouvernements continuent à tolérer que notre continent soit colonisé par des envahisseurs barbares.
Traduction (Claude Haenggli) : Au service de protection du patrimoine, on se dit choqué par les photos publiées par le Tagesspiegel : "Cela n'a certainement pas été autorisé ". Personne ne le sait toutefois vraiment, car le fonctionnaire responsable est en vacances jusqu'à fin juin. Selon un avocat, "on pourrait formuler une décision de modification, mais il est douteux qu'en cas de refus elle puisse être appliquée, car les ambassades bénéficient d'une protection juridique spéciale conformément au droit des peuples." Les protecteurs de l'environnement se réjouissent quand même "que la villa ait été restaurée de manière exemplaire".
Claude Haenggli, 17.6.2017

5 commentaires

  1. Posté par Panache l'Écureuil le

    L’art musulman défend la représentation d’humains. Conséquemment il s’est rabattu sur la représentation d’arabesques et enluminures, qui peuvent être fort belles au demeurant.
    N’empêche que l’islam est affligé d’un grand problème, voire d’un malaise, face à la représentation de l’humain (et des animaux aussi), et certainement du nu en art.
    Pourtant le nu n’est pas forcément lié uniquement à l’érotisme. Les seins nus de La Liberté en marche, de Delacroix, sont justement une allégorie de la Liberté. Une statue ou un bas-relief représentant par exemple des soldats en uniforme et armés face à des hommes nus (comme on peut le voir sur certains monuments aux victimes de guerre) est l’allégorie par excellence de la force brute face aux résistants ou opprimés tout court.
    Autre exemple: chez Jacques Réattu (1760-1833)* , peintre de la Révolution française, le nu a aussi une fonction de gommage des marqueurs sociaux entre les individus, donc s’affiche clairement comme un message symbolique du désir de « liberté, égalité, fraternité ». N’oublions pas que sous l’Ancien Régime, les étoffes comme le velours et la soie étaient réservées aux classes nobles, certaines couleurs d’étoffes ausi d’ailleurs.
    Mais allez dire cela à des gens qu’effraye par exemple la moindre mèche de cheveux de femme dépassant d’un voile islamo-religieux. Pour eux, tout ce qui a rapport au corps, aux sens, est source d’effarement, de scandale, de tabou. La musique et la danse sont elles aussi soumises à ces interdits, parce que considérées comme harram, donc impur. En Afghanistan, les talibans ont carrément interdit ces activités qui sont pour eux l’oeuvre du Diable…!
    * la ville d’Arles posède un Musée Réattu renfermant de très belles oeuvres de cet artiste.

  2. Posté par miranda le

    Tout cela nous permet d’imaginer ce que « le monde de l’art » deviendra si l’extrêmisme musulman s’empare de monuments, musée, galerie, etc dans le futur.

    Adieu, les dieux dénudés des fontaines de VERSAILLES, adieu les belles femmes rondes de Mayol, adieu la sirène à demi-nue de Copenhague, adieu Marianne aux seins nus de Delacroix etc.. etc…etc… Toutes les oeuvres seront TOUTANKAMONTEES (avec des kms de bandelettes).

    Comme disent les Iraniens, il nous reste la poésie. Mais pas la liberté poétique. La poésie contrôlée, tout de même.

  3. Posté par Maurice le

    Toutes les révolutions sont totalitaires et destructrices (1789, révolution bourgeoise en France ; 1917, révolution bolchevique en Russie ; 1966, révolution culturelle en Chine ; 2011, révolutions démocratiques dans les pays arabes ; 2017, révolution islamique en Europe (voir lien ci-dessous) ; etc.), et elles sont toujours, abusivement, menées au nom des peuples et pour leur bien, sans l’avis de ces peuples.
    http://www.atlantico.fr/decryptage/2017-annee-revolution-islamique-alain-rodier-2918399.html

  4. Posté par Yolande C.H. le

    Mêêê non, il n’y a pas de choc des cultures.
    Et puis, en France, les macronistes, comme la Reverso- Meinnietti, ne clament-ils pas que le passé de la France, (et donc des autres états européens) n’a plus lieu d’être? Quoi de plus normal d’en effacer les traces, de le démolir?

  5. Posté par Citoyen outré le

    Nos pays font les yeux doux au Qatar parce que le fric domine tout et seraient prêts à se prostituer pour plaire à ces poussahs. On leur octroie les mondiaux de foot alors que les femmes devraient jouer en burka et les hommes en djellaba, on les met au ban de la société, mais on accepte qu’ils viennent nous provoquer chez nous avec leurs idées passéistes et contraire à la vie normale. Si nous voulons vivre selon nos moeurs, il faut éjecter tout ce qui ne correspond pas à notre idéal de vie donc les tenants de l’islam.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.