RSR: débat (biaisé) Addor-Mazzone sur l’accès aux armes à feu

Passivité-PlusGrand danger

Radio suisse romande, émission Forum du 16.6.2017 :

La Suisse va suivre le durcissement européen en matière d'accès aux armes à feu

A l'avenir, les personnes qui souhaitent garder leur arme à domicile devront être membre d'une société de tir et s'entraîner régulièrement, mais plusieurs exceptions au droit européen sont prévues. Débat entre les conseillers nationaux Jean-Luc Addor (UDC/VS) et Lisa Mazzone (Les Verts/GE).

https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/la-suisse-va-suivre-le-durcissement-europeen-en-matiere-dacces-aux-armes-a-feu?id=8688995

*************

Lisa Mazzone est spécialiste en TOUT ! Elle sait TOUT ! Elle participe à tous les débats qui agitent notre société. Nos médias ont créé de toute pièce cette femme, stupide et opportuniste, qui l’ouvre sans arrêt – toujours prompte à combattre l’UDC et ses élus, et à nous rappeler à nos devoirs citoyens pour sauver la planète, le climat, les migrants.

Comment peut-elle la ramener si compulsivement ? Tout y passe, l’armée, la sécurité, l’approvisionnement en énergie… tout sujet est bon à prendre, et Mme Mazzone, la multi-experte, va nous abreuver de son flot interrompu de paroles censées nous éclairer.

Alors que Jean-Luc Addor a étudié le problème sous tous ses aspects, il se retrouve confronté à une idéologue verte dont tous les arguments sont connus d’avance et qui n’apporte rien au débat.

Addor aurait dû être interviewé, comme pour presque CHAQUE émission Forum, par un journaliste de la RTS sans être confronté à cette idéologue ! Mais cet honneur n’est accordé qu’aux gauchistes.

Journalistes Gauchistes

Journalisme deGauche74%defDans ce débat, le journaliste, avec ses questions orientées, amène sur un plateau les questions à Mazzone. Il soutient les mensonges de Mazzone et discrédite Addor.

Mazzone se réjouit de ce que le nombre des armes en circulation diminuera par l’application des directives de l’UE, et elle se plaint du fait que notre politique des armes est trop laxiste, que cet accord est trop mou, que l’UE a fait trop de compromis !

Car pour Mazzone, les violences domestiques et les suicides avec des armes à feu arrivent régulièrement dans notre pays. (Dans les foyers pour femmes battues, il y a une surreprésentation des femmes provenant d’une culture où traditionnellement on bat les femmes… et nos usines à suicide par Phénobarbital fonctionnent à plein gaz).

Ils sont deux à interrompre Addor, à plusieurs reprises, mais lorsqu’Addor tente d’interrompre Mazzone, le journaliste met le holà !

 

Cela reflète bien notre RSR : toute-puissante, toute imbibée par l’idéologie de gauche, et nous sommes obligés de financer cela !

 

Cenator, 17 juin 2017

23 commentaires

  1. Posté par AZRAEL le

    La Suisse rend les armes !!

  2. Posté par Palador le

    @Blocus en effet, ils sont tous armés et ont beaucoup de caches d’armes. Depuis combien de temps ils en ont ? Est-ce pour le grand soir ? Le scénario d’une attaque de terroristes armés jusqu’au dents en pleine nuit dans un village de campagne française n’est plus à exclure.
    Bien sûr, certains diront que dans les campagnes tout le monde est armé vu qu’ils pratiquent tous la chasse,donc peu de risques de ce coté là. J’ai comme un doute. Face à des kalachnikovs dernier cri et leurs chargeurs à 30 cartouches, j’ai du mal à imaginer une grande résistance avec des fusils de chasse, ou des vieux mousquetons, bientôt tous équipés de chargeurs (selon la nouvelle loi) de seulement 10 à 12 cartouches, et il va sans dire que les assaillants disposeraient aussi de grenades comme au Bataclan. Bien entendu ces armes même si elles ne font pas le poids, permettraient de ralentir les terroristes en attendant les secours et les forces armées. Mais combien de temps prendrait un escadron militaire pour arriver rapidement sur les lieux ? Grande question. En donnant cet exemple d’un village français,ceci pourrait aussi s’appliquer à un village dans la campagne Suisse.

  3. Posté par tmazzone le

    Cher Hans C.,

    Les grands-parents de Mme Mazzone sont/étaient des scientifiques, qui se sont établis avec un passeport diplomatique et elle a également une grand-mère St-Galloise. Elle n’a rien d’un « secondo haineux », même si elle joue sur ce tableau supposé pour séduire un certain électorat.

  4. Posté par Dominique Baettig le

    L’accès responsable aux armes est un droit et un devoir citoyen. La défense nationale, culturelle et économique est fondée sur ce droit à l’auto-organisation qui ne saurait être délégué à l’Etat, encore moins à l’Union européenne.

  5. Posté par Eric le

    Je pense qu’il est grand temps de ne plus regarder, écouter, lire les médias officiels et de s’informer directement sans filtres, je ne dis pas que tout est juste sur les médias alternatifs mais il faut avoir sa propre analyse et recouper les informations.
    Petite remarque annexe, les médias officiels de propagande ne méritent plus le paiement de la redevance qui, vu leur faible niveau informatif et leur grand pouvoir de destruction, est un racket.

  6. Posté par Gaston Siebesiech le

    Cher Christian, moi je n’ai pas encore compris la présence des foehnes, temblers, fours à ondes, dépilateurs et extracteurs de jus tous gros consomateurs de courant électrique. Je ne parlerais pas des magnifiques couteaux japonais qui eux sont véritablement dangereux et d’accès libre en cuisine et sans manipulations!

  7. Posté par Gaston Siebesiech le

    Sa cheffe de parti est de la même trempe. Elle sont la coceluche de nos medias gauchiste.
    La Rts et le Tagi ont même resorti le pilote professeur historien et néanmoins gauchiste Jost pour commenter la « libération » de Moutier. De ses deux yeux gauche il délire dans ses vue de l’histoire vue de gauche. Il serait temps de l’envoyer au Venezuela pour nous commenter la grandeur du gauchisme libérateur.

  8. Posté par pte le

    bof on peut peut être faire mieux que l’insulte et s’en tenir aux faits, cette incompétente notoire à juste affirmé que dans l’attentat en Allemagne l’arme était suisse. Faux, sa dernière piste s’arrête en Allemagne chez un armurier prêt de la frontière. C’est un fait , et l’erreur proviendrait de FEDPOL qui a confondu un lot d’arme. Donc aucun attentat n’a jamais été fait avec une arme légale….point à la ligne et même l’enfumage sur une réactivation d’une arme ne passe pas la rampe une minute. Réactiver une arme est une activité illégale et l’était déjà, ces gens là ne suivent pas les lois. Il n’y a que cette incompétente pour croire qu’un terroriste suit la loi …pour les suicides , la aussi, elle est juste à côté de la plaque comme d’habitude, UE petite étude du Dr Lucas Cettuzi suffit à le démontrer

  9. Posté par Christian le

    Fabien, la voiture ou le train sont des moyens de transport utiles à tous. Par contre, je n’ai pas encore saisi l’utilité d’une arme à la maison. Pouvez-vous m’éclairer à ce sujet ?

  10. Posté par Hans C. le

    Les votants du canton de Vaud ont préféré la bolchévique Amarelle au (vrai) Suisse enraciné Nicollet. En d’autres termes, comme Schwarzenbach en son temps l’avait prédit, l’immigration folle (plus que doublement de la population depuis 1945) a détruit la Suisse. Mazzone n’est qu’un exemple parmi une très longue liste des secondos haineux qui ont l’obsession (consciente ou inconsciente) de laver l’humiliation faite à leurs ancêtres d’avoir immigré dans un pays et constaté que les autochtones leurs étaient bien supérieurs en termes de niveau de civilisation. Laver cette humiliation passe par la destruction de tout ce qui a fait la force de la Suisse afin de pouvoir « dire » : vous voyez, vous n’êtes pas supérieurs à mes ancêtres !

  11. Posté par toyet le

    Je ne peux que vous conseiller de commander un permis d’achat.

  12. Posté par Germic le

    Le débat en politique ?

    La planète multimédia adore les débats. Est ce un bon moyen de communication pour le politicien ?

    La pratique démontre qu’un débat vise trois objectifs.
    1. Mettre en valeur l’image du média organisateur.
    2. Flatter l’égocentrisme des modérateurs et des participants.
    3. Faire passer l’idéologie de l’organisateur auprès du public.

    L’impression qui ressort à l’issue du débat ne concerne que très rarement le sujet lui même.

    En effet la discussion est conduite par les modérateurs et par les protagonistes pour faire ressorti les caractéristiques suivantes.
    1. Violence.
    2. Mépris de l’autre et destruction de son image.
    3. Occultation des vrais problèmes.
    4. Confusion dans le discours pour dérouter le spectateur.

    Je crois que l’attitude d’un participant à un débat devrait être :
    1. Ne pas intervenir si l’on n’est pas sollicité sur une question relative au sujet du débat.
    2. Se taire si l’on est interrompu en précisant que l’idée du perturbateur est sûrement meilleure que la sienne et qu’on lui laisse la parole.
    3. Eviter d’interrompre et d’agresser les autres car si l’on s’oppose à l’idée d’un autre cela signifie que l’on n’a pas de solution soi même.

    Le spectateur intelligent vous appréciera et vous bénéficierez de son empathie.

  13. Posté par Vincent le

    J’ai pas d’armes à feux mais j’ai le permis poids lourd…au nom de la lutte antiterroriste, dois-je m’inscrire dans un club de dragster ?!!!….BREF!!!
    Comme disait l’Autre : « Un citoyen non armé est un Sujet. »

  14. Posté par Alain le

    Merci Cenator !
    Surtout boycotter cette Radio Socialiste Romande !

  15. Posté par Blocus le

    En 2015, un dimanche du mois de mai, vers minuit, je descendais l’av. de France, à Lausanne.
    Il faisait beau, un de ces premiers w-e de printemps. Pas un chat dans la rue, même pas les trafiquants habituels. Ce jour-là, je n’avais pas avec moi rien d’autre que mes clefs. Soudainement, j’ai vu devant moi deux types. L’un d’eux, la cinquantaine, en pantoufle et en tenue traditionnelle muz (bonnet rond, chemise de nuit-pyjama) avec la barbe teinte en rousse, une gueule que je n’oublierai pas. L’autre, un jeune homme, était en train de fouiller dans le coffre d’une voiture immatriculée en France. Le jeune homme était habillé en noir, de type Afrique du Nord, il portait une veste noir type blouson au dos duquel il était écrit en blanc : Seine – Saint-Denis. Soudainement, alors je m’approchais, le vieux s’est mis à gueuler au jeune, en arabe, … le jeune a regardé dans ma direction et nerveusement il a jeté une couverture sur une caisse dans le coffre, s’est rapidement retourné et a refermé le coffre en me fixant.
    Un silence total a suivi lorsque je suis passé entre ces deux individus. C’était glaçant, je n’ai pas osé me retourner toute suite. Lorsque je me suis retourné, ils me fixaient encore en silence. Puis, lorsque je me suis trouvé à une bonne distance, je me suis retourné de nouveau et j’ai vu les deux porter une caisse et s’engouffrer dans la rue perpendiculaire.
    La caisse était lourde, cela se voyait à la manière dont ils la portaient.

    En rentrant, je me suis reproché de ne pas avoir retenu le No de plaque. Puis, j’ai hésité à appeler la police, j’avais l’intime conviction, mais sans la moindre preuve, qu’il s’agissait d’armes. Dans ces conditions, je doutais sérieusement que la police me prenne au sérieux. Puis, en automne, il y a eu les attentats du Bataclan, en rapport à Seine – Saint-Denis, et cette épisode ne m’a plus quitté.
    Finalement, j’ai contacté la police pour relater ce que j’avais vu. Après de nombreuses tentatives, j’ai enfin pu atteindre l’officier qui s’occupait de ce genre de chose. En lui parlant de l’endroit où cela est arrivé, il m’a répondu qu’il voyait tout à fait, qui sont ces gens et a rajouté que « ceux-là, ils sont des gentils » !
    Sans No de plaque, que faire de plus ?
    Néanmoins, la gueule du vieux m’est restée en mémoire.
    Et j’ai acquis la certitude qu’ils sont tous armés jusqu’aux dents, … chez nous aussi, en Suisse Romande.
    La police ferait mieux de fouiller les caves de ces individus avant qu’il ne soit trop tard.
    Je pense que ça va péter très méchamment, … que notre avenir ne tient qu’à un fil.

  16. Posté par Pierre-Henri Reymond le

    L’engeance des « je sais tout », sauveurs de la planète et de ses environs, n’hésitent pas à pratiquer le mensonge. En fait ça leur est tellement naturel qu’ils ne s’en rendent pas compte. Ils sont même persuadés de dire la vérité. Au cours d’une émission sur les fabriquant de clopes qui enfument nos enfants, Madame Liliane Maury Pasquier affirme ceci, avec gravité : « Oú est la liberté, quand on est manipulé des l’enfance par un marketing redoutable et par une publicité omniprésente « ! En ce qui concerne la manipulation, les écoles sont un redoutable exemple. Le marketing bien pensant n’a rien à lui envier. Bref, je classe cette bonne femme dans la catégorie « maîtresse d’école « ! Il faut que je vous dise que j’en ai vu à l’œuvre.

  17. Posté par alticor le

    Si cette péruche verte s’imagine stupidement qu il y aura moins d’armes en circulation c’est que la réalité du monde n’a pas été inclue dans sa programmation, et le jour ou elle criera victoire il se pourrait bien qu’elle se prenne une balle perdue issue du marché gris qui lui n’aura jamais cessé de proliférer,dans ce cas la sa serait justice, mais si c’est un innocent qui en prend une par sa faute et celle des siens, il faudra alors songer a leurs demander des comptes au cas par cas, et si possible de manière citoyenne et responsables, avec des armes qui elle on toujours servie dans cet optique…..

    A bon entendeur chère Lisa

  18. Posté par Fabien Friederich le

    Si l’on interdit les armes, je suggère d’interdire également la voiture, voire même le train. Trop de morts du fait de la voiture et des trains…

  19. Posté par Maurice le

    Tant que les idéologues, qu’il soient verts (écologues et islamologues), roses-verts (pastéquologues) ou rouges (doctrinologues totalitaires) auront le droit de s’exprimer partout en étant protégés par les chefs-dictateurs médiatiques, aucune autre parole n’aura de place.
    Grand merci à Jean-Luc Addor et aux Observateurs en général pour leurs réflexions et leur ténacité !

  20. Posté par Héradote le

    Faut-il encore répéter que les armes ne sont que des objets, et que c’est celui qui les utilise qui est, ou pas, dangereux. Même un couteau est mortel dans les mains d’un islamiste. Faut-il pour autant les interdire ? Pourquoi n’est-il jamais question de désarmer les criminels, gangsters et autres fanatiques ? C’est évidemment plus dangereux que de s’en prendre aux honnêtes citoyens.

  21. Posté par GéraldS le

    La Mazzone semble oublié q’ elle est italienne et si elle est née c’ est grace aux alliés qui ont libéré l’ Italie du joug nazi avec des ARMES et non pas du bla-bla , la seule chose q’ elle sache faire.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.