« Je suis inquiète pour la démocratie suisse »

CeslaAmarelleTerroristeàProtéger

Le Matin titre le 14.6.2017  « JE SUIS INQUIÈTE POUR LA DÉMOCRATIE ».

Et vous ne devinerez jamais qui est inquiète pour la démocratie suisse ?

C’est Cesla Amarelle !

Amarelle, quittant le Conseil national pour le Conseil d’Etat vaudois, regrette le temps de ses combats menés contre l’UDC, « guidés par un humanisme têtu ». La journaliste Cléa Favre nous rappelle avec nostalgie ses attaques « très virulentes » contre Oskar Freysinger et son succès pour trouver une solution « bilatéro-compatible » pour appliquer l’initiative contre l’immigration de masse.

Pourtant, l’élue communiste la plus photoshoppée de tous les politicards de notre establishment a une crainte :

« Que mon départ laisse une espèce de vide. J’aimerais transmettre le dossier migratoire à un parlementaire romand. »

La communiste d’extrême gauche redoute « que les intimidations personnelles puissent avoir des conséquences concrètes sur l’engagement politique de nos élus en matière de droits humains et sur la liberté de  parole de ceux qui les défendent. Cela m’inquiète pour la démocratie.»

 

Cesla Amarelle, lorsqu’elle travaille à l’annihilation de la volonté populaire, à la destruction de notre pays, est moins soucieuse de notre démocratie. Et lorsqu’elle fait passer les intérêts des envahisseurs, des parasites ou des criminels avant ceux des citoyens suisses, elle ne chipote pas avec ses grands principes humanitaires.

Le Conseil National est débarrassé de cette bolchévique, mais elle nous sèmera encore bien des saletés sur le long chemin de son ambitieuse carrière politique !

Récemment, une amie vaudoise a discuté avec une dame de 85 ans qui avait voté pour Cesla Amarelle.

Stupéfaite, elle a essayé de découvrir ses motivations profondes, et la réponse fut entièrement inattendue :

« J’ai voté pour la jolie dame brune, j’ai oublié le nom… oui c’est cela, Cesla… elle avait bonne façon sur les photos, toute souriante.  Il y avait partout sa photo. »

 

Cenator, 16 juin 2017

20 commentaires

  1. Posté par UnCanidé le

    Bien sûr que le National-socialisme était d’essence socialiste. Mais j’affirme que le National-socialisme n’avait pas grand chose à voir sur les points essentiels avec le socialisme ACTUEL (libéral-libertaire et/ou bobo). Point fondamental : Nationalisme pour le premier, internationalisme pour le second. Monoculturalisme pour le premier, multiculturalisme pour le second. Monoethnisme pour le premier, multiethnisme pour le second. Hostilité au capitalisme pour le premier (création d’une monnaie indexée sur le travail), acceptation du capitalisme pour le second et de l’économie de marché (virage au début des années 80). Autonomie par rapport au système financier interrnational pour le premier (peu apprécié par certains à la City et à Wall Street), intégration au système financier international pour le second via l’internationalisme (QUI PRIME SUR TOUT pour les socialistes actuels). Refus total de la spéculation financière pour le premier, acceptation (résignée ? A voir…) de la spéculation par le second.
    Maintenant, sur le plan sociétal, la différence est encore plus flagrante : famille, morale, éducation, sexualité, arts (peinture, musique notamment), etc. : Différences radicales !

  2. Posté par Jiff le

    @Palador

    Ça, c’est la version pour touristes éblouis par les manuels d’histoire(s), mais si vous-êtes un tantinet curieux et que la vérité vous importe réellement, il faudra aller chercher du côté de ceux qui, non-seulement n’ont pas perdu d’argent lors des différentes crises (tant avant 29 qu’après), mais en plus en ont gagné énormément.
    Ensuite, vous creuserez encore (pour savoir qui appartient à qui) et cela vous mènera directement aux responsables; tracer l’argent est une assez bonne méthode (c’est pourquoi il n’y-a aucune trace visible des $9 trillions « perdus » aux usa – enfin, pas pour tout le monde…)

  3. Posté par Palador le

    Vous semblez oublier que c’est le krach boursier de 1929 à Wall Street qui est à l’origine du la montée d’Hitler et du nazisme. Les américains ont retiré tout leur argent des banques plongeant l’allemagne dans la m… Hitler est arrivé alors comme un sauveur et a redressé le pays, Faisant énormément d’avancée dans le social. Mais finalement c’est un peu à cause des magouilles bancaires et de l’hyper capitalisme qui ont eux aussi favorisé la montée du petit moustachu.

  4. Posté par Jiff le

    À la première rencontre avec la réalité (par hasard, hein, parce que sinon, c’est une chose quasi-impensable chez un socialaud que de confronter ses idéologies à une quelconque réalité), son avis fera un 180° pour redescendre schuss, tout comme celui des gauchis(tes) Allemands l’a récemment fait quand ils se sont aperçus que la mièvrerie et l’idéologie n’empêchaient nullement gestes plus que déplacés et autres joyeuses incivilités de la part des immigrés.

    Ce qui est remarquable, c’est qu’une fois le virage effectué, la polarité de leur virulence s’étant inversée, ils deviennent souvent des intégristes de ce qu’hier encore ils brûlaient; alors qu’à la base ce sont eux-mêmes qui s’aveuglent et trouvent n’importe quelle excuse à appliquer à des comportements totalement inexcusables… C’est là toute la différence entre théologie et pragmatisme.

  5. Posté par Yolande C.H. le

    La démocratie renvoie à la question de « qui décide », concernant la gestion d’un territoire, et c’est du fait d’une communauté citoyenne très soudée que les droits et la liberté de parole sont rendus possible.

    On voit bien qu’avec les nouvelles cultures qui s’installent sur le territoire, la parole libre des citoyens est confisquée. Seuls les immigrants optant pour la défense de leurs différences et qui , de ce fait refusent toute idée d’assimilation, se sentent libres de critiquer et
    d’incriminer la communauté d’accueil.

  6. Posté par Christian Hofer le

    Pour rappel, cette femme veut limiter les initiatives populaires:

    « le parlement doit élargir ses possibilités d’invalider une initiative populaire »

    http://lesobservateurs.ch/2015/01/30/cesla-amarelle-la-citation-du-jour/

    Prétendre qu’elle défend la démocratie est non seulement un mensonge mais encore une manipulation énorme puisqu’elle vise à nous museler.

    Mais cela n’étonnera personne venant d’un torchon où la censure des militants de droite est une constante. Mentir et inverser les éléments est une marque de fabrique des totalitarismes.

  7. Posté par Jack Palance le

    A défaut de répéter la messe aux ânes : Nazi = Nazional Sozialism….qui vient du parti NSDAP = Nazional Sozialisme Deutsche Arbeit Partei !…..la traduction me semble inutile et c’est juste un petit rappel à toutes les têtes de nœud bouchée à l’émeri !
    Je rajouterai jusque encore que le fascisme est d’origine Mussolinienne qui, en 1922, était d’origine socialiste !!!…….Houlaaaaa……ca pique là hein les gauchos ?…. :o)))

  8. Posté par G. Vuilliomenet le

    Petit rappel de ce qu’est le nazisme! ;-)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Nazisme

    Le national-socialisme (en allemand : Nationalsozialismus), plus couramment désigné en français sous l’abréviation nazisme, est l’idéologie politique du Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP), parti politique d’extrême droite fondé en Allemagne en 1920 et dirigé par Adolf Hitler.

    Quelques petites erreurs du wiki dont on sait qu’il n’est pas très fiable car chacun peut modifier les textes à sa convenance.

    La traduction de Nationalsozialismus en français donne en réalité socialisme-national et non national-socialisme, mais cela a peu d’importance. C’est surtout la présence du mot socialisme qui est important, ainsi que la présence du mot travailleur. L’autre aberration est de vouloir parler de parti d’extrême-droite, à cause de la présence de national, c’est oublier qu’il fut une époque où les socialistes furent patriotes, ces cons (de socialistes actuels) l’ont oublié.

    Mais j’encourage le chien à lire l’essai de Benoît Malbranque, à moins qu’il n’ait peur de découvrir qu’il est cocu comme beaucoup d’autres quant aux origines socialistes du nazisme.

  9. Posté par G. Vuilliomenet le

    Apparemment ça en emmerde quelques-un qu’on rappelle les origines socialistes du nazisme, n’est-ce pas?

  10. Posté par UnCanidé le

    @G. Vuillomenet : Pourquoi ramenez-vous toujours le socialisme au nazisme ? Pourquoi pas au bolchévisme soviétique (qui a assassiné des millions de gens, l’holodomor https://fr.wikipedia.org/wiki/Holodomor , les goulags) ? Le socialisme actuel met au-dessus de tout l’internationalisme, le cosmopolitisme, la haine des nations. Or, c’est exactement l’idéologie des bolchéviques. Et absolument pas celle des nazis. Sans doute êtes-vous sensibles, réflexe pavlovien, à la propagande déchaînée journalière des vainqueurs de la dernière guerre mondiale. Katyn, ça vous dit quelque chose : https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Katy%C5%84 ?

  11. Posté par G. Vuilliomenet le

    A jmenfous, vous écrivez « Aujourd’hui l’islam ce serait le remède miracle au « capitalisme » », j’ai bien peur que ces capitalistes (mondialistes) ne voient pas d’un mauvais œil la montée et la main-mise de l’islam sur nos vies, ils s’en accommoderont très bien, au début. Malheureusement, ils se rendront vite compte que l’islam est un désert intellectuel, qu’il ne fabrique rien. Est.-ce que quelques ingénieurs mécréants survivront dans un monde islamisé?
    J’invite à lire cet article de Salem Ben Ammar

    https://salembenammar.wordpress.com/2013/11/06/voila-en-quoi-les-pays-musulmans-sont-les-pays-les-plus-performants-au-monde-a-qui-la-faute-a-lislam/

    Si il a existé un islam des lumières, ce n’est pas dû à une intelligence supérieure des musulmans, mais plus au fait qu’il y avait dans le monde musulman de véritables intellectuels, mais ces derniers étaient issus des communautés non musulmanes. Et s’il y a réellement eu quelques musulmans parmi ces penseurs, c’est qu’ils étaient de mauvais musulmans, donc des mécréants.

  12. Posté par Yolande C.H. le

    Le Taz
    Le « mariage pour tous » permet surtout d’obtenir la naturalisation facilitée et donc tous les avantages associés.

  13. Posté par Yolande C.H. le

    Elle appartient à cette caste d’ étrangers qui viennent en Suisse pour faire de la politique (et se faire élire) avec l’objectif « d’améliorer notre démocratie « (sic, venant d’un africain élu dont j’ai oublié le nom) : en clair, offrir à tous les ressortissants qui vivent dans des régimes peu démocratiques la possibilité de bénéficier de la démocratie: sont par conséquent non démocratiques ceux qui s’opposent à ouvrir notre outil à la planète entière !

  14. Posté par jmenfous le

    Du temps du stalinisme la religion c’était l’opium du peuple.
    Aujourd’hui l’islam ce serait le remède miracle au « capitalisme ».
    Faudra t-il attendre que la charia s’installe pour ouvrir les yeux?

  15. Posté par Citoyen outré le

    Encore une qui se croit irremplaçable. Mais Madame, vous finirez par vous rendre compte que personne n’est indispensable dans notre société, surtout que notre passage sur cette terre est vraiment éphémère.

  16. Posté par G. Vuilliomenet le

    Il faut toutefois rappeler que le socialisme a donné naissance au nazisme, ce n’est pas un malheureux hasard. Je ne peux m’empêcher de signaler à nouveaux cet excellent essai:

    http://ben.lp.free.fr/lesocialismeenchemisebrune/Benoit%20Malbranque%20-%20Le%20Socialisme%20en%20Chemise%20Brune.pdf

    Tous ces mouvements dits de gauche ont pour but de modifier le comportement de l’homme, non pas de contenir la violence qui est en lui, mais d’en faire un être nouveau. Pour cela, il n’existe que l’autoritarisme et la coercition pour y arriver.

    J’en déduis que le danger n’est pas l’UDC mais les ordures que représente la sinistre Amarelle.

  17. Posté par G. Vuilliomenet le

    Vous savez Le Taz, nous avons les élus que nous méritons, ils sont l’image de ceux qui les ont élus. Bien entendu, ceux qui sont minoritaires, comme nous, ne pouvons pas y faire grand chose à part subir. Pire, contrairement aux autres minorités, principalement celles qui voudraient nous soumettre à leur idéologie totalitaire et criminogène, nous sommes les gens à abattre, au propre comme au figuré. Mais doit-on se sacrifier pour des abrutis? Je me pose de plus en plus la question.
    Nous sommes condamnés à être broyés et si on se fie à ce qu’a écrit Laurent Ozon, ce ne serait pas la première fois que des peuples sont soumis à cette forme de totalitarisme et qu’ils y survivent

    https://www.centurienews.com/single-post/2017/04/03/Rien-ne-se-perd-rien-se-cr%C3%A9e-tout-se-transforme

    Sauf qu’aujourd’hui, le danger est autrement plus grave, nous avons affaire à un totalitarisme religieux qui fait ses preuves depuis quatorze siècles. Les peuples ne changerons peut-être pas mais ils seront condamnés à vivre dans un certain cadre. L’islam a montré que les génocides ne le gênaient guère.

  18. Posté par RealrecognizeReal le

    @Alain
    Merci aussi à certains vieux visiblement!

    Ma grand mère c’est pareil, elle gobe tout ce qui se dit dans la presse, à la télé, et radio. Dommage que les observateurs ne soit que sur internet, cela pourrait ouvrir les yeux à beaucoup de plus de vieilles personnes qui n’utilisent pas les ordis, smartphones et tablettes. Ça changerait l’issu de pas mal de votations.

  19. Posté par Le Taz le

    Cesla Amarel incarne à elle toute seule les méfaits de l’immigration et de la naturalisation. Dire que les vaudois ont choisi d’élire cette infâme trotskiste au sein de leur gouvernement démontre une seconde fois les méfaits de l’immigration, qui d’autres que des suisses issus de l’immigration ont pu voter pour cette ennemie de notre nation? Le PS internationaliste et le PLR mondialiste sont en train de mettre à mort notre pays, nous pouvons dorénavant parler de PSLR, lorsque l’on y rajoute la stupidité des verts libéraux, grands défenseurs du mariage pour tous, qui n’ont toujours pas compris que cette escroquerie LGBT n’a aucune motivation humaniste mais l’unique volonté mondialiste de détruire un peu plus les valeurs familiales et de favoriser le commerce d’enfants, nous ne pouvons que constater l’agonie probablement irréversible de notre nation.

  20. Posté par Alain le

    Merci à Lausanne, au canton de Vaud et le PLR !!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.