France : Le « camp d’été décolonial » interdit aux Blancs remet ça

20121139_1860886830900424_8400793671233324320_o

Après une première édition en août 2016, ce camp réservé aux personnes « racisées » se tient de nouveau à partir de ce samedi 12 août, dans un lieu confidentiel.

La première édition avait rassemblé en août 2016 170 personnes, selon Mediapart, seul média alors autorisé à couvrir l’événement. Pour la deuxième fois, un « camp d’été décolonial » est organisé à partir de ce samedi 12 août et pendant quatre jours par la militante « afroféministe » Fania Noël et la journaliste Sihame Assbague, qui attendent 220 participants. Et cette fois encore, il est « réservé uniquement aux personnes subissant à titre personnel le racisme d’Etat en contexte français », peut-on lire sur le site dédié. Autrement – et plus simplement – dit : il est interdit aux Blancs !

camp

La rhétorique identitaire des tenants de ce type d’événement commence à être connue : pour lutter pour le racisme, il ne faudrait se retrouver qu’entre personnes appartenant aux minorités victimes, et donc de fait opérer une distinction raciale. Sihame Assbague expliquait ainsi sa démarche dans un entretien à Vice en décembre dernier : « Avec l’organisation du camp, nous n’avons pas voulu faire de la pédagogie à l’intention des Blancs – ce qui peut être utile et que nous pouvons faire à d’autres moments – mais nous concentrer sur les « racisés » comme nous, qui subissent les mêmes oppressions que nous, et qui ont besoin d’échanger sur ces questions-là. »

Marianne

8 commentaires

  1. Posté par pierre frankenhauser le

    « Décolonial ». Ces gens sont des paranos, des comédiens, qui se victimisent de manière injustifiée et délirante. La plupart des pays africains anciennement colonisés ont pris leur indépendance il y a de cela maintenant plusieurs générations. Les racistes, ce sont eux. Ce sont qui eux cherchent les problèmes, pas les Blancs. Qu’ils cherchent d’autres excuses pour faire passer leurs frustrations. Qu’ils responsabilisent une bonne fois, se bougent le c…

  2. Posté par vincent le

    Ca vous dis un camp colonial pour débattre des problématiques concernant les personnes non racisées ?

  3. Posté par TulliaCiceronis le

    PS « Les Blancs sont exclus ». Oui et non. Intellectuellement, ce que ces cruches ne perçoivent pas, c’est que l’homme blanc (hou hou) dominera toute la sauterie, et ceci par le biais des concepts qu’il a forgés. Privées de ces concepts, archi-mités d’ailleurs, elles en seraient réduites à échanger des recettes de cuisine et des principes de puériculture.

  4. Posté par TulliaCiceronis le

    « il est interdit aux Blancs ! » Moi, je m’en félicite. Etre décrétée persona non grata par des confréries qui concentrent un tel taux de stupidité est tout à mon honneur.

  5. Posté par poulbot le

    les personnes qui organise ce camp anti-blanc sont a soit expulser manu-militari si il ne sont pas français , pour les autres prison avec perte des droit civique a vie.

  6. Posté par Bussy le

    Camp d’été décolonial pour racistes africains colonisant l’Europe !

  7. Posté par hausmann conrad le

    Discrimination positive et ce genre de colonies de vacances sont très clairement du racisme anti-blanc, mais ce racisme là est rarement en accusation devant nos tribunaux ! Scandaleux !

  8. Posté par Claude le

    Question : Qui est raciste ? Il y a des LOIS en vigueur ! Appliquons-les et faisons respecter l’ordre. Est-ce trop demander au préfets, magistrats et autres chefs de la police ? Si c’est trop demander, le PEUPLE va s’en charger !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.