Le doux cri d’Allahou akbar a retenti à l’opéra de Cluj Napoca en Roumanie

opera-Cluj

Membre de l’UE, la Roumanie est aussi sommée de se délecter de l’enrichissement culturel musulman, qui dévaste l’Occident, et de l’accepter avec le sourire […].

Ainsi, les mandarins du multiculturalisme se sont réjouis de voir « The Armed Man – A Mass for Peace » [L’Homme armé – une messe pour la paix] être interprété pour la première fois en Roumanie à l’Opéra de Cluj Napoca.

Créé en 2000 à l’Albert Hall de Londres, cet oratorio pour soprano, violoncelle, chœur et orchestre, commande du Musée de l’armée britannique, combine des sources occidentales, comme L’Homme armé, célèbre chanson du XVe siècle, et des textes de poètes anglais, mais aussi un appel musulman à la prière.

Selon le terme à la mode de nos jours, il s’agit d’un oratorio « inclusif », supposé éclairer les locaux, plongés dans l’ignorance. Mais certains de ces locaux « ignorants » n’ont pas du tout apprécié cet « enrichissement culturel » envoyé à eux de Londres.

Et pendant « l’adhan » ou l’appel à la prière, le deuxième numéro de la partition, cinq personnes se sont tout à coup levées, ont entonné l’hymne national et déployé le drapeau roumain en signe de protestation contre l’interprétation d’une prière en arabe en public.

Cluj Opera The Armed man protestationPatriote

[…]

Codrin Goia, l’une de ces personnes hostiles au si « précieux enrichissement culturel musulman » déclara :

« Hier, dimanche premier octobre 2017, un oratorio multiculturel fut joué à Cluj Napoca. Ce concert était supposé apporter un message de paix, mais j’ai été informé par des amis, membres du « Nouveau parti de Droite » qu’un imam musulman hurlerait « Allahou akbar » […]. Ce même 1er octobre, à Marseille, deux jeunes filles innocentes furent assassinées, l’une égorgée, l’autre éventrée, au cri d’Allah akbar […]

Cet oratorio n’avait qu’un but : lessiver le cerveau du spectateur, afin qu’il accepte facilement l’islamisation de la Roumanie. […] »

[…]

Article entier : dreuz.info

2 commentaires

  1. Posté par Panache l'Écureuil le

    Faites part de cet événement aux Anglais de la droite traditionnelle, de la gauche et de l’extrême-gauche, et ils vous répondront à l’unisson: « Les Roumains sont des racistes ».
    Je n’exagère nullement. A l’opposé du « Continent », en Angleterre le discours et la réflexion politiques ont depuis belle lurette mis en avant le concept de « communautés » aux dépens de celui de « société ». Cela implique que l’idée même de « contrat social » est carrémént jetée aux orties, voire dénigrée parce que trop contraignante (?). Au final, vous n’êtes considéré comme un citoyen « inclusif » que si vous vous pâmez devant l’apport des diverses communautés, peu importe le contenu de cet apport. Quel défaitisme!

  2. Posté par Isamoche le

    Malheureusement , les français sont lâches et les médias leur lavent le cerveau et le réduisent en bouillie de sorte à ce que leur discernement soit anéanti.. j’ai bien peur qu’il n’y ait aucun sursaut à attendre de ce peuple de couards, ni des élites qui nous gouvernent . Pourtant, je me bats au quotidien mais que puis- je faire toute seule lorsque tous ceux à qui je m’adresse sont dans le déni le plus total ou la compromission . A ce rythme là, avec cette invasion irréversible, nous sommes un peuple perdu au milieu de cette mer de me..e musulmane.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.