Guy Millière : Les Européens se comportent comme s’ils avaient déjà perdu la guerre.

jihad

Les Européens réagissent aux attentats très différemment des Américains. Les Européens sont défaitistes, ils pleurent et apportent des peluches. Les Américains sont combatifs, ils savent qu'ils sont en guerre, ils nomment l'ennemi: l'islam radical et les gauchistes, car tous les attentats viennent pratiquement d'eux. Les églises et les synagogues sont pleines, il y a une grande solidarité entre les gens, les Américains montrent le meilleur d'eux-mêmes lorsqu'un drame pareil les frappe. Le tireur de Las Vegas était peut-être musulman et en tout cas gauchiste (il a manifesté en tant que gauchiste contre Trump). Le gouvernement actuel, avec Trump, est conscient du danger de l'islam radical et du djihad, mais les journaux sont majoritairement de gauche et s'il s'avère que le tireur était un converti radicalisé ou simplement un gauchiste fanatique, ils feront tout pour le cacher à la population.

La gauche et la droite en Occident sont également en guerre. Les gauchistes se sont alliés à l'islam radical, car ils croient qu'ainsi ils vont gagner cette guerre. Mais ils jouent avec le feu et ils vont se brûler, car une religion est plus forte qu'une idéologie. Nous risquons tous de nous brûler dans cette guerre.

Mais l'ennemi principal, ce n'est pas la gauche, c'est l'islam radical.

Traduction libre Cenator pour LesObservateurs.ch

3 commentaires

  1. Posté par G. Guichard le

    Pas les Européens. Les Européens amis de Moscou et de Téhéran

  2. Posté par Sertorius le

    ‘Les Européens sont défaitistes, ils pleurent et apportent des peluches.’

    Parceque l »Europe n’a fait qu’endoctriner ses peuples avec des politiques de défaitisme depuis 1968. C’est pire pour les allemands. Toutes les capitales d’Europe sont de grands camps de hippies.

    ‘Les Américains sont combatifs, ils savent qu’ils sont en guerre, ils nomment l’ennemi…’

    Les médias nomment l’ennemi et les Américains, en moyenne, sont d’une énorme crédulité en ce qui concerne toutes choses de culture générale ou politique. Ils ont donc tendance a être moins cyniques envers leurs politiques que les européens.

  3. Posté par Vasionchi Michel le

    Ben, en toute modestie vue sous un autre angle, je pense que globalement les européens …n’ont toujours pas compris que la décolonisation fut une erreur historique , (pour faire simple) …ils furent culpabilisé par la gauche d’avoir été de sales coloniaux … voilas que depuis quelques temps , les fils orphelins du colonialisme ..viennent par flux migratoires exponentiels ,chercher refuge ,chez les anciens coloniaux ..! l’arnaque historique, c’est que la gauchocratie et ses médias, ont voulu récupérer ces populations pour des raisons bassement électoraliste .. « l’humanitaire  » n’étant que la vitrine de leurs boutique .. résultat une religion invasive pénètre l’état et impose ses préceptes avec l’aide des gogos marxo/socialistes et leurs variantes.. …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.