Moyen Orient & Asie – Virage des alliances militaires

Michel Garroté
Politologue, blogueur
Moyen-Orient-1

Moyen-Orient-3

   
Michel Garroté  --  De brefs extraits de "Géopolitique du Moyen-Orient et de l’Asie : Vers un virage dans les alliances militaires ?", ont été repris, tout récemment, sur LesObservateurs.ch. J'aimerais, quant à moi, publier, ci-dessous, des extraits adaptés plus détaillés (et commentés), tant le sujet me paraît être de la plus haute importance. Pour mémoire, le Professeur Michel Chossudovsky est un économiste canadien, Fondateur et Directeur du Centre de Recherche sur la Mondialisation, à Montréal. L'article original en anglais s'intitule "Middle East and Asia Geopolitics : Shift in Military Alliances ?", par le Professeur Michel Chossudovsky, publié le 30 septembre 2017 (les sous-titres son de moi).
-
Plusieurs alliés des USA ont changé de camp :
-
Michel Chossudovsky (extraits adaptés, plus détaillés, et, commentés ; voir lien vers source en bas de page) : Un profond bouleversement d’alliances géopolitiques est en train de se produire, qui tend à saper l’hégémonie des USA dans la grande région du Moyen-Orient et de l’Asie centrale, ainsi qu’en Asie du Sud. Plusieurs des alliés les plus solides des USA ont changé de camp. L’OTAN et le Conseil de coopération du Golfe (CCG) sont tous les deux en crise. L’OTAN connaît de profondes divisions, qui découlent en grande partie de la confrontation entre Ankara et Washington. La Turquie, qui est en fait le poids lourd de l’OTAN, est actuellement en train de combattre des rebelles kurdes soutenus par les USA au nord de la Syrie.
-
La question kurde :
-
Autrement dit, les USA, qui sont membres de l’OTAN, soutiennent et financent des rebelles kurdes qui luttent contre un Etat membre de l’OTAN. La Turquie demeure officiellement membre de l’OTAN, dont le système de défense antiaérienne est intégré et coordonné. Sauf que le gouvernement Erdogan a acheté un système de défense antiaérienne russe S-400, prévu pour être utilisé contre les mandataires des USA kurdes au nord de la Syrie. Un membre de l’OTAN (la Turquie) utilise donc maintenant le système de défense antiaérienne d’un ennemi des USA et de l’OTAN contre des rebelles soutenus par les USA et l’OTAN.
-
Virer la Turquie de l'OTAN :
-
La Turquie a aussi dépêché ses forces armées dans le nord syrien dans le but éventuel d’annexer une partie du territoire syrien. L’alliance entre Moscou et Ankara est ainsi une alliance de circonstance. L’histoire démontre que la structure des alliances politiques est fondamentale. Ce à quoi nous assistons, c’est à une série de coalitions transversales contradictoires à la fois « avec » et « contre » les USA. Nous sommes témoins de retournements d’alliances politiques et militaires qui contribuent largement à l’affaiblissement de l’hégémonie des USA en Asie et dans le Moyen-Orient. La Turquie a-t-elle l’intention de quitter l’OTAN ? (Note de Michel Garroté : la question est plutôt de savoir si l'OTAN ne devrait pas virer - purement et simplement - la Turquie, et, avec elle, son régime totalitaire et islamiste).
-
Le Pakistan est devenu notre ennemi dès 2008 :
-
Les relations bilatérales de la Turquie avec Washington sont en déroute. Le Conseil de coopération du Golfe (CCG), qui constitue l’allié le plus fidèle des USA au Moyen-Orient, n’est plus fonctionnel. Le Qatar s’est non seulement aligné avec l’Iran, mais il coopère aussi activement avec la Russie. Les accords bilatéraux de coopération militaire entre les USA et le Pakistan d’une part et l’Inde d’autre part sont également touchés, à la suite de l’accession de ces deux pays au sein de l’OCS, qui constitue une alliance militaire de facto dominée par la Chine et la Russie, conclut Michel Chossudovsky (fin des extraits adaptés, plus détaillés, et, commentés ; voir lien vers source en bas de page).
-
Adaptation, Mise en Page & Commentaires - M. Garroté pour LesObservateurs.ch
-
-
Version originale en anglais :
-
"Middle East and Asia Geopolitics : Shift in Military Alliances ?" By Prof Michel Chossudovsky :
-
https://www.globalresearch.ca/shift-in-geopolitical-alliances/5611373
-
-
Version française parue sur Mondialisation.ca et sur Polémia :
-
https://www.mondialisation.ca/geopolitique-du-moyen-orient-et-de-lasie-vers-un-virage-dans-les-alliances-militaires/5611915
-
https://www.polemia.com/geopolitique-du-moyen-orient-et-de-lasie-vers-un-virage-dans-les-alliances-militaires/
-
-
Brefs extraits repris sur LesObservateurs.ch :
-
http://lesobservateurs.ch/2017/10/10/geopolitique-du-moyen-orient-et-de-lasie-vers-un-virage-dans-les-alliances-militaires/
-
-

3 commentaires

  1. Posté par MC Foreign-Office le

    Syrie 10.10.2017
    Un bombardier russe s’écrase et ne laisse aucun survivant.

    L’accident s’est produit près de la base aérienne russe de Hmeimim.

  2. Posté par MC Foreign-Office le

    Cette histoire d’avoir laisser les russes débarquer sur le sol syrien va très vite provoquer une escalade et un conflit mondial, voir des confrontations sur le terrain entre les USA et la Russie et nous verrons comment la Russie devra lever le drapeau blanc !!!

  3. Posté par G. Guichard le

    Une nouvelle chute de quelque chose en Russie?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.