Pour le sénateur socialiste, les touristes sont responsables de la forte criminalité à Berlin.

post_thumb_default
Pour le sénateur socialiste, les touristes sont responsables de la forte criminalité à Berlin.
Au journal Die Welt, qui lui demandait pourquoi Berlin avait dépassé Francfort dans les statistiques de la criminalité par 100'000 habitants, le "sénateur" socialiste responsable du département de l'intérieur a répondu que c'était parce que Berlin avait plus de touristes que la ville au bord du Main, qui souffre pourtant de la proximité de son aéroport international et de son quartier de prostitution autour de la gare. Le "sénateur" avoue cependant qu'il ne se promènerait pas tout seul la nuit dans un des parcs de la ville où l'on vend de la drogue. Mais les responsables ne sont pour lui pas ceux qui la vendent, mais les Berlinois et les touristes qui l'achètent.
Traduction (Claude Haenggli) : "Berlin est une des villes les plus sûres au monde... Il y a malheureusement encore trop de Berlinois qui achètent de la drogue dans le Görlitzer Park de Kreuzberg... La police ne peut que combattre les symptômes. Nous avons renforcé les services de police en coopération avec des travailleurs sociaux..."
Claude Haenggli, 10.10.2017

5 commentaires

  1. Posté par elsaesser le

    Sur le coup, comme disait la girafe, je n’avais pas compris. Les touristes sont responsables de la forte criminalités à Berlin ? Incrédule, je me suis gratté la tête façon oiseau migrateur, et puis j’ai compris. Les touristes sont tout simplement les « flüchtlinge », ces pépites d’or feint si chères à Adolfa merkelazzizz, Fürhrerin du IV Reich de germanistan !

  2. Posté par Michel le

    Ah bon, maintenant , on appelle  » touriste » un envahisseurs…
    Ce sénateur socialo a une imagination débordante de bien-pensance.

  3. Posté par Hugo le

    Il s’agit de touristes « basanés » sans passeport ayant voyagé par croisière low low cost?

  4. Posté par Léo C le

    J’étais allé à Berlin l’été 2016 et n’avais pas remarqué d’insécurité manifeste. Je m’y sentais bien d’avantage serein qu’en France où l’on voit même cette bienheureuse diversité déferler sur les Champs-Elysées à Paris pour ce qu’on appelle « pudiquement » le harcèlement de rue.

    J’y voyais, surtout le week-end où tous les Berlinois sortent, des jeunes filles aux jupes si courtes qu’en France, encore, leur festive sortie aurait été compromise.

    Ca n’empêche pas ce socialo de débiter des âneries totalement ineptes et décalées. Comme les nôtres.

  5. Posté par Sertorius le

    ‘La police ne peut que combattre les symptômes. Nous avons renforcé les services de police en coopération avec des travailleurs sociaux…’

    Ce ne sont que des ‘faits divers’ commis par des ‘touristes’ maintenant. C’est drôle normalement les touristes rentrent dans leurs pays après leur visite. Il faut des travailleurs sociaux pour les ‘touristes’ apparament.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.