Croix chrétiennes : Lidl récidive en supprimant celles d’une église italienne

post_thumb_default

 

Cet article Croix chrétiennes : Lidl récidive en supprimant celles d’une église italienne est apparu en premier sur Fdesouche.

Plus de croix sur la photo au Lidl de Camporosso. «Elles heurtent la sensibilité religieuse». ‎ ‎Cette décision met en colère le maire de Dolceacqua. La même chose s’était déjà produite en Grèce.‎ Les croix des églises effacées pour ne pas heurter la sensibilité des clients de diverses confessions religieuses, les musulmans en particulier. Voilà […]

Cet article Croix chrétiennes : Lidl récidive en supprimant celles d’une église italienne est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

9 commentaires

  1. Posté par Gérard le

    Bon ben, où c’est qu’elles sont les limites de cette démence. Il paraît qu’à Londonistan un grand magasin d’alimentation å autorisé ses caissières à ne pas servir des bouteilles d’alcool, si elles ne le souhaitent pas. Bientôt on va manger du jambon et des chorisos sans viande de porc .

  2. Posté par Loulou le

    Il n’y a que les musulmans que cela heurte. Voir la vidéo du petit Youssef déclarant, tel un petit vampire « La Croix elle me fait trop mal ». Enseigne à éviter, les vous servent certainement de la nourriture sacrifiée halal. En achetant halal vous payez la dîme islamique, finançant par la même occasion l’islamisation de nos pays et le terrorisme musulman. Ce comportement heurte ma sensibilité de culture chrétienne.

  3. Posté par JSG le

    Oui, il faut le faire savoir, et ne plus fréquenter cette enseigne allemande je crois ? Quand des épiciers de seconde zone en arrivent à des actes aussi lamentables, je plains leurs employés !

  4. Posté par andrea le

    À boycotter

  5. Posté par Cécile le

    Je boycott ces magasins depuis pas mal de temps.

  6. Posté par Fomalo le

    D’accord avec Claire. Le listing est encore insuffisant, mais il peut se développer ici même. Nous pouvons tous rajouter nos constats et les signaler! Le boycott doit s’opérer massivement et pointer dans les moindres détails.

  7. Posté par Gérard le

    Une preuve de plus de l’alliance entre le grand capital, la grande finance, l’extrême gauche anti-chrétienne et anti-nationale, bras armé des mondialistes. Pareille connerie n’existe même pas dans beaucoup de pays musulmans. Bientôt le pape dhimmi Francesco Bergoglio va aussi enlever sa croix.

  8. Posté par Goupil mains rouges le

    @Claire
    Vous avez raison, mais il faut que cela soit diffusé partout, dans toute l’Europe. On en est encore loin, hélas.

  9. Posté par Claire le

    Si tous les citoyens informés et aimant leur pays et leur civilisation boycottaient ces enseignes qui pratiquent la soumission à l’islam, le problème serait réglé. Il faut les attaquer au niveau de ce qui les motive: l’argent.
    Voici une suggestion de liste, en plus de Lidl: Ikea, qui affiche une femme voilée pour certains de ses magasins de la banlieue parisienne, Carrefour, qui vend aussi des yaourts dont les églises n’ont plus de croix, Nestlé avec ses yaourts Yaos (idem), Nike, qui a créé le foulard islamique pour les sportives musulmanes, Starbuck’s, qui se vante d’employer des clandestins aux USA pour contrer Trump. On doit sûrement pouvoir en rajouter!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.