Weinstein exclu de l’Académie des Oscars. «Et Polanski ? Et Cosby?», se demandent les internautes

post_thumb_default

 

Le conseil de direction de l'Académie des arts et des sciences du cinéma, qui remet notamment les prestigieux Oscars, s’est réuni en urgence le 14 octobre au matin à Los Angeles pour décider de la suite à donner au cas de l'un des leurs, le producteur Harvey Weinstein, visé par un immense scandale d’agressions et harcèlement sexuels et de viols. Plus de deux tiers des membres de ce collège de 54 personnes se sont prononcés pour l’exclusion du magnat américain, parmi lesquelles d’illustres personnalités comme Tom Hanks, Whoopi Goldberg ou Steven Spielberg.

Nous envoyons aussi un message pour affirmer que le temps de l'ignorance délibérée et de la complicité honteuse vis-à-vis des comportements d'agression sexuelle et du harcèlement sur le lieu de travail dans notre industrie est terminé

Les membres de l'Académie ont fait paraître un communiqué dans lequel ils justifient leur choix : «Non seulement nous prenons nos distances avec quelqu'un qui ne mérite pas le respect de ses collègues, mais nous envoyons aussi un message pour affirmer que le temps de l'ignorance délibérée et de la complicité honteuse vis-à-vis des comportements d'agression sexuelle et du harcèlement sur le lieu de travail dans notre industrie est terminé.»

Selon The Telegraph, Harvey Weinstein n’est que le second membre à être évincé depuis 90 ans d’activité de l’Académie. Le premier avait été l'acteur Carmine Caridi qui avait fait circuler en 2004 des copies de films confidentielles sur internet et les avait aussi confiées à un pirate très actif.

Pourquoi Weinstein et pas Polanski ni Cosby, se demandent les internautes ?

Depuis, une question a été soulevée par de nombreux internautes : si Harvey Weinstein a été exclu de l'Académie, pourquoi ne le seraient pas également d'autres membres tels que Bill Cosby, lui aussi accusé par une cinquantaine de femmes de harcèlement, agression sexuelle ou viol, ou encore Roman Polanski, accusé du viol d'une adolescente de 13 ans en 1977 ?

«Juste en passant, le violeur pédophile Roman Polanski est toujours membre de l'académie des Oscars», s'insurge par exemple un utilisateur de Twitter.

Un internaute anglophone relève que le comité de direction de l'Académie se félicite de sa décision, alors même qu'un de leurs membres est selon lui un «criminel violeur de mineure» ayant pu s'enfuir des Etats-Unis.

Un autre utilisateur de Twitter se demande pourquoi, si l'Académie a «dégagé» Harvey Weinstein, a-t-elle accordé un Oscar à Roman Polanski (en 2003, pour le Pianiste) ? «Admettez que c'était mal», écrit-il.

Une autre internaute se félicite qu'Harvey Weinstein ait été exclu, se disant qu'elle allait pouvoir se lancer dans une carrière d'actrice – tout en notant que l'Académie comprenait encore, hélas, Bill Cosby et Roman Polanski... 

Le présentateur de la chaîne américaine HBO, John Oliver, a de son côté appelé dans une tribune à exclure l'acteur Casey Affleck, au nom sali par une affaire d'agression sexuelle réglée à l'amiable, et Bill Cosby, accusé par des dizaines de femmes de les avoir droguées et violées.

Les membres de l’Académie des Oscars sont élus à vie. Mais selon le Hollywood Reporter, l'institution, qui ne rend pas publique la liste de ses membres, s'interrogerait sur l'exclusion de Mel Gibson, accusé d'avoir tenu des propos antisémites, de Roman Polanski et de Bill Cosby. 

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par SD-Vintage le

    Au passage, Harvey Weinstein n’a pas encore été jugé : il n’y a pas de présomption d’innocence aux USA ? Apparemment pas à Hollywood : mentalité de lynchage.

  2. Posté par Ignace Mondeau le

    On peut s’amuser de la RTS qui fait la une de ses infos avec le pneu Michelin de l’une de nos politiciennes s’étant exhibée les seins nus, mais se tait sur les réseaux pedophiles de Hollywood et de Washington, ou même, pour bien démontrer la propagande, sur les manifestations pacifistes énormes de Barcelone, hier, pour la défense de la démocratie en Europe. Les Fake News sont ici même: svp No Billag!

  3. Posté par Andrea le

    Je crois que bientôt, pour rentrer dans le ShowBuiz ou d‘autres cercles convoités, il faudra son scrire que l‘on est conscient qu‘il y a un eisque de passer le canapé pour avoir toutes ses accréditations. Un peu comme quand on se fait opérer et on atteste d‘être conscient que l‘on va subir une anesthésie. Des opérations sous hypnose, ça existe, un jour ce sera peut-être la norme. Pour l‘intant, c‘est déjà difficile de trouver un spécialiste que l‘on accepte le risque de la natcose.

  4. Posté par Cécile le

    Des porcs, mais pas les seules car je me suis trouvée aussi dans des situations similaires et ça depuis mon jeune âge et en étant aprenti. Un homme de 38 ans est en vieux pour une fille de 18 ans et j‘etais jolie souriant et lui est tombé amoureux et il m’a sauté dessus quand l‘occasion ce prêtait …….j’ai pu m‘extriquer de cette situation …. une ami a cassé un vase sur la tête d‘un copain après une lutte au sol… fazit : ne va pas boire un café si tu ne veut pas baiser…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.