Sondage : l’immigration est la principale préoccupation des Suisses

post_thumb_default

 

Cet article Sondage : l’immigration est la principale préoccupation des Suisses est apparu en premier sur Fdesouche.

Les principales préoccupations des Suisses : Immigration, politique sanitaire et protection sociale Seuls 8% citent le marché du travail pic.twitter.com/3d7lcO2d4j — Paul Cébille (@Ellibec) October 19, 2017

Cet article Sondage : l’immigration est la principale préoccupation des Suisses est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

9 commentaires

  1. Posté par IStandUp le

    @Claude : « Si cela continue, d’ici quelques années ‘extrême droite sera au pouvoir, pas l’UDC, mais les Nationalistes et on aura une nouvelle idéologie: le national-socialisme. »
    Alors : que cela continue !

  2. Posté par hausmann conrad le

    A Genève comme petit-blanc né ici, je fais déjà partie d’une minorité. Le grand remplacement est un fait réel et visible de manière indiscutable.Le seul espoir qu’il reste de pas nous faire dominer totalement c’est le racisme entre les éthnies: Les Turcs détestent les Grecs…les Somaliens m’aiment pas les Erythréens…Ceux d’ Ethiopie n’aiment pas cveux du soudan ! Mais nous on doit tous les aimer !

  3. Posté par leone le

    Pour comprendre que l’immigration soit la principale préoccupation des Suisses il n’y a pas besoin de faire des études universitaires il suffit de se promener dans nos villes et d’ouvrir les yeux. Peut-être que si certains de nos politiciens le faisaient ils comprendraient. Pour ceux de gauche aucun espoir, ils ont non seulement des oeillères mais des lunettes permettant de regarder les éclipses dont celle de notre civilisation qu’ils instrumentalisent.

  4. Posté par pèpè le moko le

    On nous annonce qu’il y a eu moins de demandes d’asile !
    Et alors quoi ?
    Ceux des années passées sont toujours la que je sache et se sont multipliés, Lausanne que des bachées qui déambulent avec ventre arrondi et poussettes.
    Malheureusement les suissesses veulent faire carrière on leur a tant fait comprendre que etre mère au foyer est dégradant, elles prennent plutôt des chiens.

  5. Posté par Antoine le

    Entre nos gouvernants et le peuple, le fossé devient de plus en plus grand et évident. On observe un DÉNI de la part du Conseil Fédéral (CF).
    La votation du 9 février 2014 (contre l’immigration de masse) et de la NON application du résultat populaire démontre la fourberie du CF. La souveraineté du peuple est bafouée !
    L’ersatz trouvé par ces traitres à la Patrie (préférence d’embauche des autochtones) est inapplicable à cause de logiciels informatiques inadaptés des offices régionales de placement.
    Les statistiques du chômage le prouvent !
    Voilà pourquoi l’immigration restera pour des décennies la 1ère préoccupation des Suisses/sses. La gôchiasse qui nous gouvernent et les jounaleux qui noircissent du papier  »Q » en sont responsables à 100%

  6. Posté par Jim Droz-dit-Busset le

    Thomas , si je comprend votre commentaire et que je l aprouve , vous me semblez quand meme trop leger dans vos apreciations au niveau des finances de notre pays …En effet , tout comme dans ceux qui nous entourent , outre que le fait de se faire imposer des migrants incompatibles avec nos democraties , il faut absolument remarquer que partout les caisses se vident et que comme dans tous menages qui se respectent , il faudra bien une fois que nos dirigeants fous remettent de l ordre dans cettte dilution qui suit le chemin direct de la banqueroute ! A moins que les gauchos-collabos puissent nous demontrer une seule loi occidentale qui nous oblige a nous occuper de la sur-natalite des pays du sud , cela a la place de celles de nos concitoyens et enfants ! Il faut aussi savoir que plus du 90% de ces migrants sont incompatibles avec nos societes occidentales et ne nous respectent absolument pas ! Et si par hasard nous avons decide pour des raisons economiques de n avoir que 2 enfants a elever , ce n est surtout pas pour s occuper de personnes qui en general nous detestent et qui ne sont presentS ici, que pour pomper dans nos caisses ! Bref, le calcul est vite fait , meme pour un gosse de 6 ans , chacun chez soi et les peuples europeens pourront retrouver le sourire et la joie de vivre , cela sans l eternel repentir bassine par les gauchiottes-mondialistes , ceux-la meme qui n ont meme pas la faculte de penser qu ils passeront aussi sous le joug de l envahisseur !

  7. Posté par Le Taz le

    Si ce sondage est vrai… Alors que les suisses soient cohérents et qu’ils votent pour le seul parti qui s’oppose à l’immigration de masse!!! Ça n’est pas en votant pour le PLR, le PDC ou les verts qu’ils soient libéraux ou pas que quoi que ce soit va changer en matière d’immigration! La seule manière de reprendre le contrôle de notre pays est de donner une majorité à l’UDC!!! Et je ne suis pas un politicien…

  8. Posté par Claude le

    J’espère que les socialistes et la droite internationaliste libérale vont sortir la cire de leurs oreilles et écouter pour une fois le citoyen! On en a plein le c.. de l’immigration massive en Suisse, des pseudo-réfugiés politiques, des frontaliers qui ne cessent d’augmenter en Suisse, des clandestins et des mendiants installés en Suisse à l’année. Si cela continue, d’ici quelques années ‘extrême droite sera au pouvoir, pas l’UDC, mais les Nationalistes et on aura une nouvelle idéologie: le national-socialisme. Pour arranger les choses il faudrait déjà résilier la libre-circulation des personnes et réintroduire des contingents pour les frontaliers<!

  9. Posté par thomas le

    Evidemment que l’immigration est notre principale préoccupation ! On vient de voter sur la révision de l’AVS et on ne sait toujours pas comment financer les retraites et EMS de ceux qui ont travaillé et cotisé toute leur vie. Alors comment financer celle des immigrés et de leur famille qui n’auront pas ou très peu cotisé ? Cette préoccupation part du bon sens.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.