MàJ. John Kerry, haï aux USA, adoré par la RTS et Rochebin !

john-kerry-18-12-2016-darius-rochebin-10-2017

NDLR. Nombre de nos lecteurs sont révoltés par la partialité, l’éloge inconditionnel, benoîtement admiratif et la « soumission » de D. Rochebin à J. Kerry. Tout en en profitant pour faire dire à Kerry tout le mal qu’il pense du Président Trump. D’autres encore relèvent que cette émission a déjà été rediffusée plusieurs fois en quelques jours seulement.
Extraits : « L’HYSTERIE anti-Trump de Darius Rochebin est INSUPPORTABLE ! Tous les soirs, il dégueule sur ce président élu démocratiquement (ça avait commencé lors de la campagne). Et quand il invite à « Pardonnez-moi » John Kerry, non seulement il se prosterne devant lui (Vous êtes si cultivé, élégant, etc.. !!), mais lui déroule le tapis pour cracher sur Trump. Jamais un mot sur Clinton la corrompue, la criminelle (c.f. Charles Gave) et ses énormes casseroles (Libye, serveur privé, vente aux russes, etc.). L’arrogance de ce type, cette propagande, cette désinformation, ON N’EN PEUT PLUS ! AU SECOURS ! « .
Autre ex. : « C’est la 3ème fois en une semaine que la RTS passe (en boucle) l’interview de John Kerry par Darius Rochebin !
Une seule réponse à cette propagande honteuse :
NO BILLAG !  »
etc., etc.,

Cenator : La Suisse « indépendante et neutre » n’a jamais été aussi peu neutre et autant dépendante que depuis l’installation des Démocrates à la Maison-Blanche. Nos élus, nos médias moutonniers se sont mis en mode prosternation devant les Démocrates élus, tout ce qu’ils disaient, faisaient, était approuvé, jamais contesté ou critiqué, Obamamania oblige .

Nous pensons particulièrement aux gesticulations de John Kerry pour la « paix » au Proche Orient, et autres actes néfastes causant chaos et guerre (Ukraine ; départ précipité des troupes US d’Irak alors que la situation évoluait favorablement vers un pays capable de s’assumer sans  conflits internes permanents…).

Le 10 octobre 2017, notre génial Rochebin ne trouve pas mieux que de demander à John Kerry de donner son opinion sur Donald Trump !

Entre deux gauchos-bobos, les dés ne sont pas du tout pipés, et Kerry nous a servi exactement la soupe attendue. Rochebin lui tend la perche avec des questions suggérant la réponse, mais cela n’était nullement nécessaire avec Kerry. Toute personne moyennement intelligente aurait pu prévoir ses réponses.

Nous n’avons rien appris, comme du temps de Burkhalter qui nous servait continuellement les mêmes poncifs avec un résultat quasi nul, hormis le fait d’avoir respecté scrupuleusement le politiquement correct.

Nous ne résistons pas au plaisir de citer cette perle :

« De plus en plus d'Américains trouvent les tweets dérangeants, intempestifs, et faits aux dépens d'un vrai dialogue. Cela crée une politique du chaos, ce n'est pas bon », juge John Kerry.

Les « tweets intempestifs » du Président Trump, quel trait de génie, nous n’avions jamais entendu cela !
Tout comme un « vrai dialogue »… avec le dirigeant nord-coréen nous supposons ?

Pas un mot de l’économie américaine qui bat tous les records, ni des aspects délirants de certaines parties de « l'accord de Paris », que tout Président US soucieux du bien de son pays se devait de dénoncer.

Quant aux accords sur le nucléaire iranien, désastreux pour le monde entier (lorsque l’Iran aura ses bombes nucléaires, l’Arabie saoudite s’en procurera sans délai via le Pakistan son obligé, et d’autres pays suivront – quelle sera la suite dans cette poudrière ?) ces deux bobos irresponsables n’ont bien sûr rien à nous apprendre.

************

https://www.rts.ch/info/monde/9013809-john-kerry-la-politique-de-donald-trump-provoque-le-chaos-.html

John Kerry: "La politique de Donald Trump provoque le chaos"

« Invité jeudi du 19h30 de la RTS, l'ex-secrétaire d'Etat américain John Kerry a dénoncé la "politique du chaos" de Donald Trump aux Etats-Unis, fustigeant notamment la manie de tweeter du président. […] »

******

Sur le même sujet : John Kerry était invité à Genève par Guillaume Barazzone à l’Institut universitaire des hautes études internationales et du développement, avec le soutien de la banque Lombard Odier, pour une conférence à la Maison de la paix. Il s’est entretenu avec quatre journalistes suisses.

https://www.tdg.ch/monde/empecherons-trump-aneantir-laccord-climat-deal-nucleaire-liran/story/30959267

******

Image : U.S. Secretary of State John Kerry attends a meeting with several Gulf Cooperation Council (GCC) foreign ministers in Riyadh, Saudi Arabia December 18, 2016. https://www.cbsnews.com/news/israeli-officials-slam-john-kerry-upcoming-pathetic-ignorant-speech-settlements/

17 commentaires

  1. Posté par Le Taz le

    Et maintenant: Quel est le vrai nom de Kerry et quelles sont ses origines?

  2. Posté par Le Taz le

    @ Lavaux
    Excellent travail! Et maintenant, question suivante: quelle est son appartenance religieuse?

  3. Posté par Sam Fisher le

    La seule façon de sanctionner ces comportements déviants c’est de voter OUI à NoBillag. Ils ne comprendrons rien d’autre, et encore ce n’est pas acquis vu la réaction par exemple des ex de l’hebo. Mais bon, même si les propagandistes de la RTS n’en prennent pas conscience ils n’agiront plus à nos dépens.

  4. Posté par Roland Marquis le

    La RTS ne peux par faire mieux pour convaincre les indécis à voter contre Billag.

  5. Posté par Alain le

    Boycott RTS !

  6. Posté par Lavaux le

    Darius Rochebin s’appelle en réalité Darius Khoshbin et il est iranien. Pendant longtemps j’ai eu de la sympathie pour lui car il nous changeait agréablement des têtes tristes d’avant. Mais il est vrai que bien des sujets importants ne sont pas traités alors que d’autres qui n’ont aucune importance pour nous sont présentés. Avec Mammarbachi qui est je crois syrienne et l’autre présentatrice Nadir qui est syrienne je crois aussi, je me demande à quel jeu jour la RTS ? N’y a-t-il pas suffisamment de journalistes suisses et compétents ? En suisse alémanique on ne saurait imaginer un étranger présentant ARENA qui est le pendant d’infrarouge.

  7. Posté par Le Taz le

    Pardonnez-moi. Quel titre étrange, aurait-il conscience d’être une ordure? Non, nous ne te pardonnons pas Darius et tu vas t’en rendre compte lors de la votation No Billag! Rira bien qui rira le dernier!

    Je vous invite tous à visionner l’interview faite par Rochebin de Koeppel puis à la suite celle de l’interview de Kerry. Ça n’est pas seulement édifiant, c’est choquant!!! Une honte pour notre nation!

  8. Posté par Le Taz le

    Vous êtes charmant, élégant, intelligent, éduqué, peut-être trop pour plaire aux américains? Mega giga lol. Euh, pour la turlute c’est à quelle heure ;-) Ce Rochebin, pour autant que ce soit son vrai nom, devrait être fouttu dehors de la SSR séance tenante! Touche-t-il également du pognon de la part de Soros ou de la fondation Clinton? Il fait preuve d’une telle partialité que la question mérite d’être posée.

  9. Posté par marcel le

    no comment et no Billag

  10. Posté par Le Taz le

    Kerry, Rochebin, mais qu’est-ce qui peut bien les rapprocher à ce point??? ;-) Et on paie Billag pour subir ça… C’est révoltant!

  11. Posté par Jim Droz-dit-Busset le

    L epaisse fumisterie de ces collabos n a aucune limite ! Il s agit de surtout pas l oublier lors de la redaction des comptes !

  12. Posté par Marie-France le

    Je constate que ce soir-là devant notre écran, nous avons été nombreux à pousser un cri du coeur :NO BILAG

  13. Posté par hausmann conrad le

    Ce genre de journaliste est de ceux qui mouillent leur slip quand ils peuvent poser quelques questions à un personnage qu’ils jugent important !!

  14. Posté par JeanDa le

    La RTS est un poison. C’est la honte de la démocratie suisse.
    Or, maintenant, nous disposons de l’antidote : « NO BILLAG » !

  15. Posté par Dominique Schwander le

    Voici ce que la majorité de nos élus admirent:
    1. Obama prix Nobel de la paix: le pire cobelligérant et parrain du djihadisme islamique fut le gouvernement Obama qui perdura huit ans. Obama lui-même a proclamé à plusieurs reprises, en Occident et au Moyen-Orient que l’islam était une religion de paix et de tolérance. Sa politique était vouée à l’échec, car c’est un adage aussi vieux que la guerre elle-même qu’aucune guerre n’est gagnée sans bien connaître son ennemi et pouvoir le dépeindre avec franchise et honnêteté, non pas en en faisant un récit fallacieux. Ne pas faire des efforts pour comprendre l’idéologie, les motivations et les objectifs de l’ennemi est une recette pour la défaite et il n’est donc pas surprenant que pendant les huit années de l’administration Obama, le jihad musulman mondial ait progressé sur tous les fronts, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Occident, malgré les dizaines de milliers de forces spéciales américaines actives dans une centaine de pays. Le gouvernement Obama a contribué à ce que la plupart des chrétiens qui dialoguent avec les musulmans sont devenus bien trop soucieux de ne pas les offenser en attirant leur attention sur des vérités embarrassantes. Il a également contribué à ce que la majorité des politiciens occidentaux soient dans le déni et que les gouvernements occidentaux, les institutions académiques et les médias soient déterminés à répandre un faux et fallacieux récit respectant l’inconscient collectif « religieux » qui anime le djihadisme islamique mondial. William Shakespeare l’avait bien dit en vers en 1616 à Stratford on Avon: « It is a tale Told by an idiot, Full of sound and fury, Signifying nothing ». (C’est un récit conté par un idiot, plein de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien). Les faiseurs d’opinion ridiculisent systématiquement le christianisme et font référence à l’islam en des termes louangeurs et menteurs; et pendant ce temps les chrétiens sont d’une part marginalisés en Occident et d’autre part abandonnés, martyrisés et exterminés au Moyen-Orient et dans plusieurs pays africains.
    2. Kerry. Le récit de l’ancien secrétaire d’État John Kerry fut tout aussi emphatique que celui fallacieux d’Obama: « Le vrai visage de l’islam est une religion pacifique fondée sur la dignité de tous les êtres humains ». Kerry a souligné sa profonde conviction que « les communautés musulmanes plaident en faveur des droits humains universels, des libertés fondamentales en particulier de pratiquer sa foi ouvertement et librement. » En réalité de par le monde, il peut y avoir des millions de musulmans pacifiques et tolérants, mais cela ne signifie pas que l’islam soit une idéologie pacifique et tolérante, bien au contraire.
    3. La et le Clinton à qui Calamity, la corrompue, a donné un gros pot-de-vin prélevé sur le budget de l’aide publique au développement (APD), aujourd’hui rebaptisée par la gauche « développement solidaire ». Quelle générosité, au mépris des siens, avec notre argent et l’argent des nôtres!
    Préférons Trump qui ne fait pas partie de cet « establishment » manipulateur, désinformateur, menteur et corrompu.

  16. Posté par Neufmm le

    Tous les soirs ça recommence : désinformation intrinsèque (par choix des sujets traités) et propagante gaucho-mondialiste ! En outre, l’Arrogant Rochebin prend chaque prétexte pour dégueuler sur Trump, démocratiquement élu ! On n’en peut plus, il faut que cela cesse ! NoBillag !!

  17. Posté par toyet le

    C’est bien parti pour no billag, il est plus facile de lécher le pouvoir que de de défendre le peuple contre, somme toute Darius joue la facilité, c’est son gagne pain.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.