9 commentaires

  1. Posté par leone le

    Séparation d’un commun accord? Mon oeil, il s’agit d’un commun désaccord.

  2. Posté par MC Foreign-Office le

    Tous ces amis le traite « d’intellectuel », rien que pour ça, il mérite la lapidation !!

    En ce qui me concerne, on donne le titre « d’intellectuel » aux personnes faisant progresser l’humanité, pas de la replonger 800 ans en arrière !!!

  3. Posté par pepiou le

    Mieux vaut prendre conscience de ce cas tard, que jamais.

  4. Posté par Charles Alexis le

    @Yolande
    Et de rappeler que dans les territoires contrôlés par La Secte d’amour, de déboires et chasteté, le best-seller incréé en question (en tête des ventes juste avant le best-seller créé Mein Kampf), est un concentré de présomptions de culpabilité à géométrie variable, suivant que tu seras islamologue, barbu, femme, homosexuel, apostat, mécréant ou cochon.

  5. Posté par Alain le

    Bravo !

  6. Posté par Dede le

    Excellent!
    Enfin, ce n’est pas trop tôt!

  7. Posté par Socrates@LasVegas le

    Les obscurantistes musulmans ne doivent plus avoir pignon sur rue dans nos démocraties qu’ils ne respectent pas et veulent remplacer par leur charia immonde…
    L’islam est une idéologie politique totalitaire déguisée en religion! Elle revendique et exige pour elle-même (foulard, halal, ….) et crie à l’atteinte à la liberté religieuse en cas de résistance…Mais dans le même temps, l’islam idéologie nauséabonde, déclare inférieures les autres religions et refuse la liberté religieuse des individus….
    L’islam nous attaque sans cesse et nous nous sommes enlevé les armes nous-mêmes pour y répondre comme il se doigt: par l’attaque!

    L’islam doit être identifié clairement comme idéologie et à ce titre être très strictement limitée en démocratie.

  8. Posté par Gaston Siebesiech le

    Monsieur Neyrinck, les anglais sont conséquent, respect!

  9. Posté par Yolande C.H. le

    Le livre dont il fait la promotion, par contre, n’accorde pas la présomption d’innocence de ceux qui ne suivent pas ses préceptes ou qui y renoncent.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.