Abus sur des mineures non musulmanes: Ramadan va porter plainte contre X

Ramadan

L'islamologue et théologien suisse controversé Tariq Ramadan a démenti lundi des accusations d'abus sexuels sur des mineures, publiées par la Tribune de Genève et 24 Heures, et annoncé qu'il allait porter plainte pour diffamation.

«Des allégations anonymes ont été portées à Genève m'accusant d'avoir abusé de mineures il y a près de 25 ans. Je démens catégoriquement ces allégations et dépose aujourd'hui une plainte contre X pour diffamation», a déclaré M. Ramadan, dans un message en anglais sur son compte Twitter.

ramadan

(...)

 

2 commentaires

  1. Posté par bonardo le

    Il faut je pense laisser faire la justice dans le calme ,et la sérénité ,mais pour moi à titre personnel je pense que les accusations sont graves ,la justice en décidera .

  2. Posté par Le Chapon cha pond pas le

    Je n’aime pas du tout Ramadan, mais je trouve normal qu’il dépose une plainte pénale. C’est son droit dans nos pays démocratiques, droit qu’il n’aurait sans doute pas dans certains pays musulmans. Puis-je aussi souligner que la prescription des actes ne semble pas s’appliquer à Polanski ? En Suisse, la pédophilie est poursuivie d’office. Pourquoi ne l’est-elle pas dans le cas de cet islamologue christianophobe ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.