4 commentaires

  1. Posté par UnOurs le

    Elle se réveille maintenant ?

  2. Posté par Le Taz le

    C’est exactement ce qu’il faut faire, nos politiciens honnêtes doivent profiter des directs pour rentrer dans le cadre des journalistes et sortir des vérités. Et c’est jouable à n’importe quelle occasion, eg. Infrarouge sur les maltraitances animales; pourquoi faites-vous une émission pour deux vaches et trois cochons alors que vous ne parlez jamais des dizaines de crimes perpétrés par les pseudos réfugiés? Pourquoi vous ne parlez pas del’ignoble meurtre d’une grand-mere de 86 ans en Italie? Et ainsi de suite. Il faut arrêter de se laisser manipuler par ces médias de la propagande mondialiste. Bien joué Marine!

  3. Posté par Le Chapon cha pond pas le

    Le moins que l’on puisse dire est que le journaliste de France 3 était bien emprunté et ne savait pas comment répondre. J’ai trouvé cela plutôt réjouissant.

  4. Posté par Dupond le

    Apres frere la trique ,voici frere bergere !!! on n’en sort pas (mdr)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.