Un officiel français : « La vague d’immigration maghrébine arrivant d’Italie s’accompagne de faits de délinquance »

immigration

Depuis deux mois, les autorités françaises étaient en proie à une nouvelle forme d’immigration à la frontière italienne.

Alors que, jusqu’ici, elle était majoritairement subsaharienne, les polices aux frontières des deux pays ont vu débarquer en masse une vague de migrants venus du Maghreb et plus particulièrement de Tunisie.

Selon les chiffres officiels, près d’un tiers des 200 migrants quotidiennement interpellés récemment étaient des Tunisiens. Une situation qui interroge. D’autant que, selon des sources officielles françaises et italiennes qui préfèrent reste anonymes, cette immigration s’accompagne de faits de délinquance.

« Nous avions été confrontés à la même chose en 2011, indique anonymement un cadre italien de la police aux frontières. Des faits d’agressions, de vols, ont été relevés, alors que nous ne connaissons pas ce genre de problème avec l’immigration subsaharienne. »

Nice-Matin

Extrait de: Source et auteur

10 commentaires

  1. Posté par Tommy le

    Peau acnéique, dents cariées , toujours en bande, et un couteau en poche.
    Voici le portrait des sauveteurs de nos retraites, à part qu’eux, ils sont à la retraite dès l’âge de 20 ans.

  2. Posté par jsg le

    Un délinquant, certes, mais doublé d’un musulman, c’est ça la plaie. Pourquoi, parce que si il se fait pincé pour larcin, voir plus, il va se convaincre que c’est Allah qui lui a demandé d’agir ainsi. Ça lui est facile, c’est dans le Coran, n’importe quel abruti peut y trouver ce qu’il cherche, et nos politiques paient le prix des agissements des Giscard et Consort depuis 1974…
    La seule manière efficace serait de faire signer à chaque arrivant, que s’il pratique la « religion » musulmane, il s’engage par écrit à renier les préceptes de haine de communautarisme, les encouragements au crime et tellement d’autres faits condamnables suivant nos lois occidentales, qui seraient décrite sur l’acte d’engagement. Moyennant quoi le manquement à cet engagement vaudrait immédiatement l’expulsion manu militari, le divorce automatique en cas de mariage « mixte » et autres joyeusetés à trouver. La liberté a ses limites et ce n’est pas au pays d’accueil de se laisser pourrir par des individus irrespectueux des règles en vigueur.

  3. Posté par Le Chapon cha pond pas le

    On cause, on cause, mais on n’agit jamais !

  4. Posté par Atérix contre les islamiste le

    Ils y a trop de délinquants au Maghreb , alors ils ont trouvés la solution les envoyer chez nous, chez nous la majorités de ces gens ne travaillent pas vivent de vols , de trafic en tout genre, ou d’alloc et il ne cesse de se reproduire à grande échelle
    en un mot des nuisibles

  5. Posté par Tommy le

    Même les Moyen-Orientaux détestent les maghrébins…..

  6. Posté par Bussy le

    Génial, ces délinquants me feront les poches pour payer ma retraite !

  7. Posté par miranda le

    ET OUI! une surcharge pour l’Europe, puisque la cour de Justice Européenne n’admet plus le « délit de clandestinité » Et fait de l’immigrant un invité permanent.

    Et puis un jour des milliers de migrants, accompagnés d’AVOCATS VERREUX iront porter plainte pour maltraitance, mise en danger de la vie d’autrui (eux-mêmes) non assistance à personne en danger, mauvais accueil, nourriture pas halal etc…Et tout ça AUX FRAIS DU CONTRIBUABLE.
    NON? mais si, mais si, vous allez voir. Juste un peu de patience.

  8. Posté par Claire le

    Il est de notoriété publique que les pays du Maghreb sont en guerre et qu’il faut donc accueillir leurs ressortissants, quels qu’ils soient.

  9. Posté par fred le

    Merkel répondra que de la délinquance il y en avait déjà avant. Et puis rassurez vous, ce sont aussi des médecins et des architectes.

  10. Posté par Antoine le

    Situation  »normale » lorsqu’on sait que la majorité des Tunisiens fraichement débarqués en Italie viennent juste de sortir de prisons tunisiennes. Le gouvernement tunisien se débarrasse de ses propres concitoyens. Cela fera une  »charge » supplémentaire pour les services sociaux d’Europe.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.