La Région Bretagne verse 17 000 € à un éditeur antifa (et élu rennais)

post_thumb_default

 

editeur_rennes
07/11/2017 – 06h00 Rennes (Breizh-info.com) – 17 668 € : tel est le montant de l’argent public qui sera versé, en subventions, à l’entreprise « Le Papier Timbré » qui gère « Editions Goater ». Une maison d’édition gérée par Jean-Marie Goater, adjoint au maire de Rennes en charge notamment de la démocratie locale, mais surtout […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par poulbot le

    @Vautrin : Ce genre de calcul est pratiquement impossible tant ces « zassoc’s » sont passer maitre dans la dissimulation de l’utilisation réel des fonds ainsi spolier aux français. Le détournement de fond publique est une des spécialités des socialistes ainsi que le mensonge.

  2. Posté par Vautrin le

    L’argent du contribuable finançant ouvertement une organisation objectivement fasciste. Ainsi va le monde pourri de la politique en France. Qui pourra calculer la part d’argent spolié aux Français au bénéfice des « zassoc’s » et autres officines fascistes et islamo-fascistes ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.