Le Liban au seuil d’une guerre civile?

post_thumb_default

 

En visite à Riyad, le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé samedi sa démission, ce qui a fait monter d’un cran la tension tant au Liban lui-même que dans toute la région. Sputnik a demandé à deux experts libanais comment ils voyaient l’évolution de cette situation dans le pays et ailleurs.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Le Taz le

    Du moment que le conflit israelo-palestinien ne sera pas résolu, rien ne changera dans la région. L’ONU a fait preuve d’un amateurisme total lors de la création de l’état hébreux, il fallait mettre tout le monde d’accord et non pas imposer! Comment effacer plus de 50 ans de conflit? L’ONU est responsable de ce foutoir, les deux camps ont des arguments et ils défendent leurs intérêts. Je me demande tout de même ce qu’il se passerait si les palestiniens respectait une période de paix? Il faut reconnaître qu’Israel avait fait un geste constructif en rendant la bande de Gaza, on a vu le résultat… En tirant des roquettes depuis Gaza les palestiniens donnent du crédit aux israéliens qui disent avoir besoin de zones de sécurité à leurs frontières. Un conflit qui n’est pas prêt d’être résolu! Pauvres libanais…

  2. Posté par Léo C le

    A bien y regarder, vous ne trouverez aucun pays arabo-musulman où règne calme et paix. Les pays pétro-bédouins, dans une certaine mesure.
    Ils foulent toutefois au pied les droits fondamentaux et relèguent leurs immigrés au rang de bêtes de somme.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.