Plenel évoquant Ramadan en 2015 au Petit journal : « Ah l’arabe, il a double langage »

post_thumb_default

 

J’ai rencontré un jour un journaliste de l’AFP auquel je me suis plaint d’un titre : « Un soldat israélien abat un Palestinien ». Dans le corps de l’article on pouvait lire que le Palestinien avait tenté d’assassiner l’Israélien. Le journaliste s’enfonça en me disant que le titre était juste puisque le soldat israélien avait bien abattu […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Vautrin le

    Rappelons un fait amusant signalé par le Capitaine Baril, un des acteurs de la cellule élyséenne de la Gendarmerie sous Mitterrand : Edwy Plenel était évoqué sous le pseudonyme de « Benêt ». Même Mitterrand se méfiait d’énergumènes du genre de Plenel. Lorsque l’on constate la malfaisance de médias comme Médiapart, on constate que Plenel est pile un journaliste contemporain : menteur, manipulateur, falsificateur. Alors il n’y a rien d’étonnant qu’il ait des accointances avec le démon Ramadan.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.