Grande Bretagne: Tommy Robinson, la figure la plus connue de l’anti-islamisme, fustige le Premier ministre May et soutient Trump

post_thumb_default

 

Tommy Robinson, la figure anti-islamiste la plus connue de Grande-Bretagne, a condamné le Premier ministre britannique Theresa May pour son attaque contre le président Donald Trump, après que celui-ci eut retweetté une militante anti-immigration de masse, affirmant que ses signaux contre l’« extrême droite » détournent la population de la question du terrorisme islamique radical et de l’islamisme.

Suite aux critiques de l’élite politique, y compris du Premier ministre May et du maire de gauche de Londres Sadiq Khan, après que le président Trump eut retweeté une série de vidéos de la leader du mouvement Britain First Jayda Fransen, Tommy Robinson, militant anti-islamiste, a déclaré au média Breitbart qu’il était « embarrassé » par les commentaires du Premier ministre.

« Je me sens tout à fait gêné et je veux que le public américain comprenne que la majorité des Britanniques ne se sentent pas ainsi », a dit Tommy Robinson.

Le fondateur de l’English Defence League a également reproché au Premier ministre de se concentrer sur l’« extrême droite » plutôt que sur la question mondiale des régimes islamistes répressifs et du terrorisme islamique.

« Notre Premier ministre regarde une vidéo montrant un homme se faisant jeter d’un toit et une statue de la Vierge Marie écrasée sur le sol… et elle parle de l’extrême droite », a dit Robinson.

« Il y a deux jours, deux hommes ont été arrêtés dans les derniers préparatifs d’un attentat terroriste sophistiqué. Pourquoi notre pays n’est-il pas armé contre cela? Cela se produit chaque semaine. »

« Au cours des sept derniers mois, nous avons eu quatre attaques terroristes où des enfants ont été tués, des femmes poignardées à la gorge, des véhicules agressés… Au lieu d’en parler,  à Theresa May est sur son cheval en train de parler de tweets. »

« Je pense que ce que Trump a fait ici, c’est faire la lumière sur l’hypocrisie et sur ce à quoi nous sommes confrontés », a ajouté Tommy Robinson.

En ce qui concerne la liberté d’expression au Royaume-Uni, l’activiste a affirmé: « Nous vivons dans une ère de liberté d’expression. »

« J’ai dû faire face à neuf années de harcèlement, de persécution et d’arrestations pour avoir parlé de l’islam », a-t-il déclaré, ajoutant: « Peu importe ce que sont vos opinions politiques, nous sommes en Grande-Bretagne et nous avons la liberté d’expression et la liberté de réunion et nous devrions être libres de les pratiquer. »

« Nous vivons dans une ère de libre expression. Mais c’est de façade que nous ayons la liberté d’expression. Quiconque sort de la norme aura contre lui toute la force des médias, de l’Etat et de l’establishment pour le détruire. »

Source : Breitbart London / Victoria Friedman

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

L’article Grande Bretagne: Tommy Robinson, la figure la plus connue de l’anti-islamisme, fustige le Premier ministre May et soutient Trump est apparu en premier sur GrandFacho.com.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par UnOurs le

    « Que faisons nous pour que ça change ?  »

    Avant de pouvoir agir, il faudrait déjà commencer par cesser d’avoir peur des mots.
    Ici aussi.

  2. Posté par Cécile le

    Bien dit Sergio

  3. Posté par Sitting bull le

    Bin oui tout le monde se concentre sur l « extrême droite imaginaire » qui n existe pas sauf dans la tête des médias vendu aux gauchistes …et les musulmans sont libres de nous haïr , nous tuer , violer , agressés , de nous mépriser et quiconque ose le dire , il est sali par les médias a la solde de la gauche totalitaire et nazifiée

  4. Posté par petitjean le

    @ Sergio
    que faisons nous pour que ça change ? Et si on arrêtait de subir ? Agissons :

    « ILS ont crée une société de fiottes ! »

    « tu attends la révolution devant ta télévision (ou ton ordinateur) sans te rendre compte que tes semblables font la même chose »*

    « tu vas attendre à nouveau que d’autres t’apportent des solutions, si possible pas trop contraignantes, qui résoudraient tes problèmes »*

    « pour la première fois de toute son histoire la population d’Europe accepte et concourt à sa propre disparition. Elle a atteint le stade sacrificiel »*

    *Laurent OBERTONE « Big Brother ».
    Lecture essentielle

  5. Posté par Sergio le

    Pourquoi n’avons-nous pas un Tommy Robinson en Suisse ? La raison principale est la mainmise du camp du bien sur l’information. On nous parle de l’élection de Berset comme président de la Confédération en 2018, du succès de la fête à l’occasion de l’Escalade ou de la Saint-Nicolas. Des sujets insignifiants, c’est du remplissage. Il est interdit d’aborder les vrais problèmes sous peine d’être taxé de raciste ou de fasciste. Tant et aussi longtemps que l’information sera falsifiée et triée par les récipiendaires de l’impôt BILLAG, nous n’aurons d’autre droit à l’information que ce qu’aura décidé la bien-pensance de gauche.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.