9 commentaires

  1. Posté par bigjames le

    @hausmann-conrad
    Ce sera OUI, vouliez-vous dire. OUI à NO Billag.

  2. Posté par Aude le

    Il fut un temps heureux, où les téléspectateurs étaient invités à donner leur avis ou opinions sur les émissions en cours, voire en direct lors d’emissions politiques.
    Fini, terminé, ils ont trop peur de se faire invectiver. Oh, bien sûr,on peut encore leur envoyer des sms qu’ils trieront sur le volet et majoreront toujours sur ceux qui leur conviennent.
    En réalité, peu à peu, cette TSR est passée du dialogue à la dictature.
    Bref, une majorité ne se sent plus concernée sauf pour passer à la caisse.
    Dans ce cas pourquoi nous obliger à ingurgiter un produit dont on ne veut plus et au surcroît être sommé de payer.
    Un salaire au mérite et j’entend hurler les syndicats. Wouais wouais, la qualité n’en serait que meilleure. Y a pas de raison de payer astronomiquement des nuls et nous faire, vulgairement parlant, avaler la soupe aux limaces.
    Qui n’avait pas envie, des fois, de flanquer, par écran interposé, un gros sparadrap sur la bouche de Mamar et son mémorable « ici, c’est moi qui commande ». Ou l’autre qui vous raconte des bobards à dormir debout.
    Non, merci. VENI, VIDI…EXIT.

  3. Posté par Dominique le

    @Francoise : franchement vous trouvez que le PDC n est pas de gauche et qu infrarouge est une véritable émission de débat? C est inquiétant.

  4. Posté par Françoise le

    Je suis pour la redevance mais, au cas où elle serait supprimée, je me consolerai en me disant que, de toute façon, je ne regardais pas le sport (80% de foot), ni les âneries américaines et que 100% des journalistes de la RTSR qui seront au chômage sont des bien-pensants (mais pas forcément de gauche, je vous fais remarquer que Fathi Derder est libéral-radical et Jean-Charles Simon pdc). Par contre, il est sûr que les magazines d’information intéressants (Mise au point, Temps présent, etc.) vont disparaître et les débats ouverts à tous (Infrarouge) aussi, de même que les coproductions de films et téléfilms. Seule la pub va exploser. Dommage.
    Prochaine étape: fin de la démocratie directe faute de lieux de débats neutres, ou alors votes systématiquement gagnés par les futurs puissants propriétaires de chaînes TV et journaux…

  5. Posté par hausmann. conrad le

    La seule grande tour prétentieuse au bord de l’Arve à Genève nous montre que ces faiseurs d’opinion dominent le petit peuple un peu comme au Moyen-àge le chàteau du Seigneur dominait le village…Ce sera NON !

  6. Posté par Le Taz le

    Nous allons voir si le système arrive à retourner l’opinion publique, espérons que non, la SSR est devenue un monstre et une institution de propagande mondialiste, il faut absolument la détruire pour reconstruire un système de média public de qualité et neutre fidèle aux valeurs de notre pays. Deux principes importants doivent être respectés:
    1. Celui de la neutralité des médias étatiques, principe qui est bafoué par la SSR à longueur de journées depuis plus de 25 ans.
    2. Le principe du consommateur / payeur. Il faudra pour cela obliger les diffuseurs de proposer des abonnements à la carte et abolir le système actuel de bouquets qui représente un autre scandale. Il va également falloir régler un autre problème, celui de la radio, nous avons tous un smart phone, un pc ou une voiture, actuellement nous sommes forcés de payer l’impôt radio même si nous ne l’écoutons pas, ça me rend fou, je n’ai jamais écouté les chaînes radio de la SSR et pourtant je sponsorise depuis des années ces radios qui ne m’intéressent absolument pas. Nous pouvons réfléchir à la problématique de la SSR dans tous les sens, la seule solution c’est OUI à NO Billag!

  7. Posté par Antoine le

    Je voterai OUI à no billag
    J’en parle de plus en plus avec mes amis et voisins.
    Toute ma famille est déjà convaincue ! Elle votera OUI !
    Vous vous rendez compte plus de Rochebin-chéri, ni de séries amerlok à pleurer dans les chaumières … quelle catastrophe !

  8. Posté par marcel le

    La video n’est pas trop mal, la bande son est très pénible.

  9. Posté par Sergio le

    Plusieurs personnes, venues de milieux différents, sont inquiètes. Pour certains, la télé c’est sacré. Sans leur petit écran, la vie ne semble plus possible. Et voilà qu’on leur prédit que si nous refusons de payer la redevance (1 Fr. par jour), il n’y aura plus de télé. Un écran blanc, c’est tout ce que nous aurons. Et avec ça, plus de musique, plus de nouvelles, car il n’y aura plus de radio non plus. C’est incroyable avec quelle facilité on arrive à manipuler les foules.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.