Frontière italienne : vers un record du nombre de passeurs et de migrants interpellés cette année

post_thumb_default

 

Un nombre record de 350 passeurs a été interpellé cette année à la frontière franco-italienne près de Menton, soit une moyenne d'un par jour, a annoncé ce 4 décembre le préfet des Alpes-Maritimes Georges-François Leclerc.

«Les passeurs entre Vintimille et la France, nous les interpellons et nous les punissons», a déclaré sur France Bleu Azur Georges-François Leclerc. «A ce stade, nous avons interpellé et mis à la disposition de la justice – qui a d'ailleurs une jurisprudence très sévère – 350 passeurs, ce qui est un record, quasiment un par jour», a-t-il ajouté.

Le nombre d'interpellations à la frontière devrait aussi atteindre un record cette année, à près de 50 000 selon la préfecture. «Ce sont des personnes qui viennent de toute l'Afrique et qui cherchent à vivre en Occident. Nous les remettons à l'Italie», a ajouté Georges-François Leclerc.

Depuis l'été, la police a noté une vague de passages en provenance de Tunisie : l'activité du tribunal correctionnel de Nice a été décuplée début octobre pour juger en comparution immédiate jusqu'à dix passeurs tunisiens par jour, infligeant des peines dissuasives de 4 mois à trois ans de prison ferme, selon le parquet.

Lire aussi : Jean-Claude Juncker : «L'Europe aura clairement besoin d'immigration dans les décennies à venir»

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Sitting bull le

    ces passeurs devrait faire leur peine en « Tunisie » pas en Europe car ils obstruent les prisons Européennes

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.