G-W. Goldnadel : « Barack Obama est un mensonge savamment construit par les médias bien-pensants » [vidéo]

Obama speaks during a visit to Knoxville
Barack Obama était invité, samedi, à participer à une conférence privée consacrée aux « Peurs », à l’auditorium de la Maison de la Radio. Mais que pensent nos GG de l’ancien Président américain ? Pour Gilles-William Goldnadel, « ce Président élégant a un bilan calamiteux. N’oublions pas qu’il est grandement responsable du calvaire du peuple syrien ! »

.

Source

6 commentaires

  1. Posté par Alberto Da Giussano le

    « Barack Obama est un mensonge savamment construit par les médias bien-pensants »

    Tout est résumé ici de la carrière de ce Barack Obama et d’une manière générale de tous les Présidents des USA qui ne sont que des figurants prestigieux fabriqué par un État profond aussi immuable et puissant que discret et soigneusement occulté.
    Mais revenons en plus particulièrement à ce summum de ‘’forgerie’’ médiatique que fut l’avènement de ce Barack Obama.
    Fascinant parcours que celui d’Obama …
    Justement, allons voir de quel stupéfiant bataillon de conseillers l’ont encadré ceux qui, il y a 30 ans, le sélectionnèrent en vue d’une victoire qu’ils assurèrent toujours à sa portée.
    Depuis Harvard où il se voyait confier la prestigieuse Harvard Law Review, couronnant des cursus universitaires exceptionnels (normalement …)
    Puis viendront ses élections au congrès de l’Illinois et au Sénat fédéral, alors que sans fortune et totalement inconnu, il était déjà entouré des plus fameux conseillers du parti Démocrate, David Axelrod en tête.
    Puis ce sera encore, à la stupéfaction générale, sa désignation pour prononcer le discours de clôture du Congrès Démocrate de Boston en 2004.
    Dans le tintamarre qui l’entoure, pas une voix pour s’étonner de la facilité avec laquelle s’ouvrent devant lui toutes les portes. Pour la présidentielle de 2008, l’argent pleut de toute parts – 100 millions de dollars – et, sans une fausse note, dès l’annonce de sa candidature, le MSM (Main Stream Media) se met à son service.
    Son équipe de campagne comprend onze des plus brillants hommes d’appareil Démocrate.
    Reste les gros mastodontes du mondialisme de choc.
    Au 1er rang desquels Zbigniew Brzezinski soi-même, depuis 40 ans l’homme de main des Rockefeller, qui avec son fils Mark dirige toute la stratégie du candidat.
    J’abrège … pour en venir à Sörös qui le considère comme son ’’poulain’’.
    Le 4 décembre 2006 par exemple, le financier convoque directement le sénateur de l’Illinois dans son bureau de Manhattan, probablement pour obtenir des garanties en échange de fonds.
    Bon je m’arrête là … Parler de la vie d’une marionnette est sans intérêt et de plus cela sert ceux qui l’ont construite et la manipulent en coulisse …

  2. Posté par hmj le

    Mais qui est-il ? un blanc à moitié noir où un noir à moitié blanc ?

  3. Posté par Emperaire nicole le

    Trop propre pour être efficace!!!

  4. Posté par Sancenay le

    Un dictateur au petit pied persécuteur cyniques des communautés chrétiennes américaines.C’est pour cela que la lie politico-médiatique l’adore.Qu’il aille faire sa propagande et son marché ailleurs !

  5. Posté par Dupond le

    C’est un muzz …..beaucoup plus porté vers l’AS et ses lieux de culte que pour la Syrie multiconfessionnelle et que pour les states dont il n’a aucune raison de voir ses habitants kouffars prospérer . Les américains croyaient élire un bon mec sous pretexte qu’il etait un peu bronzé et finalement ils ont élu un fourbe ……..takquia a tous les étages

  6. Posté par Vautrin le

    C’est vrai, l’Obama fut un président de pacotille et les nostalgiques en font une idole de carton-pâte. Notons que la November Sierra essaie de couper la parole à Goldnadel, comme font toujours les bien-pensants.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.