Les décorations de Noël arrachées et transformées en projectiles par des manifestants d’une « brigade anti-negrophobie »

post_thumb_default

 

Dimanche, à Paris, une manifestation organisée par une « brigade anti-negrophobie » a fini en émeute aux alentours et à l’intérieur de la gare du Nord.

Des communautaristes noirs ont rapidement lancé des projectiles sur les forces de police puis ont fait irruption à l’intérieur de la gare du Nord où ils ont arraché les décorations de Noël pour en faire des projectiles.

Encore une démonstration de ce qu’est le « vivre ensemble » et de l’utilité d’accueillir des immigrés.

Les décorations de Noel de la Gare servent de projectiles. pic.twitter.com/6bHff9OCm1

— Clément Lanot (@ClementLanot) 3 décembre 2017

Tensions en cours dans la Gare du Nord : projectiles contre gaz à l’instant pic.twitter.com/Ek6q2uDW8Z

— Clément Lanot (@ClementLanot) 3 décembre 2017

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Vautrin le

    oui, oui, comme le dit Bussy, ils se voient eux-mêmes comme des nègres. Et ils sont, comme la plupart des groupuscules, parfaitement ignares. En effet, les gauchistes et autres ignorent la manière de créer des mots-valises selon le génie de la langue. On n’accouple pas une racine latine avec une racine grecque. Il n’y a donc pas de « négrophobie » mais une « mélanophobie »; remarquez, l’amère de Paris a bien inventé la « grossophobie », monstre linguistique pour « stéatophobie ». Bon… Mais qu’attendre d’autre de la part de gens sans culture ?

  2. Posté par Bussy le

    Une brigade anti-négrophobie….. donc même eux se voient comme des négros !
    Ils auraient pu appeler ça brigade anti-noirphobie, non ?
    Que font les associations… ?

  3. Posté par poulbot le

    Nouvelle preuve que ces gens la non rien a faire en France et doivent être renvoyer chez eux le plus rapidement possible .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.