Terrorisme d’État? L’aventure de Dominique Gillet de Vigilance hallal fait froid dans le dos

post_thumb_default

 

A tous ceux qui s’occupent de ré-informer: des policiers peuvent à tout moment débarquer chez vous sous prétexte d’anti-terrorisme… C’est en tout cas l’aventure que viennent de vivre deux paisibles Français trop patriotes. Le terrorisme d’État n’est pas nouveau en France, c’est même par le régime de la Terreur que les terroristes qui dirigeaient la France durant la Révolution ont inauguré le régime républicain par la 1ère République. Sommes-nous en train de revenir aux sources?

jeudi 9 novembre 2017 à 5 heures 45 du matin, une quinzaine de policiers font intrusion par effraction au domicile des époux Gillet. Dominique Gillet et son mari Richard, sortis brutalement du lit, sont plaqués au sol et menottés, Monsieur Gillet qui a déjà fait un AVC dans le passé est pris d’un malaise. Une visite domiciliaire, -comme on disait pudiquement durant la Terreur- s’ensuit dans les règles, durant laquelle les policiers détruisent deux tableaux et la rambarde des escaliers. Ils demandent des justificatifs, confisquent des biens et s’emparent du disque dur de l’ordinateur ainsi que des armes de tir sportif du couple. Bien qu’il n’y ait rien à leur reprocher et que tout soit en règle, Dominique Gillet est placée en garde-à-vue et interrogée toute la journée à l’hôtel de police de Bayonne où elle est conduite menottée.

C’est sur ordre du préfet des Pyrénées-atlantiques que cette opération a été lancée, sans la moindre apparence de motif. Ou peut-être pour créer un prétexte à gros titres pour impliquer des chrétiens afin de faire accréditer l’idée que le terrorisme atteint toutes les religions et toutes les origines ? Comme cela s’est déjà vu ? Que venaient en fait chercher chez les Gillet ces policiers? L’épouse, Dominique Gillet  intervient fréquemment sur des réseaux et des sites internet, notamment pour Vigilance Hallal dont elle est secrétaire générale mais aussi pour le Siel et la France chrétienne, l’Action française, les Volontaires pour la France des généraux Martinez et Piquemal, entre autres. Jamais aucun acte de terrorisme n’est sorti de ces mouvements qui sont plutôt sur la défensive qu’à l’offensive.

Vigilance Hallal semble avoir été particulièrement visée à travers sa secrétaire générale. Une association qui connaît un vif succès depuis 2012, l’année de sa création par le docteur vétérinaire Alain de Peretti. Vigilance hallal alerte les consommateurs et les pouvoirs publics sur la dangerosité de cet abattage cruel pour les animaux et dangereux pour la santé. Nicolas Dhuicq, ancien député Les Républicains, fort des études sur ce sujet, s’est battu contre l’abattage rituel islamique, mais sans grand succès à ce jour… Il semble que contrairement aux crèches et aux sapins de Noël, l’intrusion de la religion musulmane dans nos vie et notre santé n’intéresse ni la Ligue des Droits de l’homme, ni la Libre Pensée, ni la police …

 Emilie Defresne

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Maurice le

    Ah, tiens, les préfets français sont donc déjà devenus des islamistes ?
    Et comme ils sont tout-puissants, surtout que ce sont les seules autorités départementales à ne pas être élues dans la dite démocratie française, les Français, et particulièrement les Français chrétiens, auront encore quelques surprises dans leurs départements…
    En effet, détruire des positions patriotiques ou chrétiennes, c’est faire le jeu des islamistes de toutes sortes.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.