Nettoyer les « écuries d’Augias » de la RTS (suite) : Trump et Kim Jong-un

rts-augias-quirighetti

Autant de raisons de dire OUI à No Billag. Qu’on pluralisme enfin ce biotope journalistique de gauche!

Réflexions suscitées par le sermon de ces deux porteurs d’œillères bien-pensantes :

29.12.2017, RTS, le 19h30 :

https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/economie-entretien-avec-fabrizio-quirighetti-resp--investissements-syz?id=9209953

 

Heureusement, Fabrizio Quirighetti nous rassure, Donald Trump ne serait pas responsable de la bonne santé de l’économie américaine : il a profité de la bonne santé de l’économie mondiale. Au moins il a su faire cela, Obama n’aurait probablement pas su profiter de cette opportunité, en bon socialiste qu’il était.

L’avenir proche va montrer, même aux aveugles et aux malhonnêtes, que les multiples mesures prises par le Président Trump vont déboucher sur une période de croissance et de réussites extraordinaires pour les USA.

Par ailleurs, une perle à relever dans cette interview : « Il (le Président Trump) a chahuté toute l'année avec la Corée du Nord », s'exclame Fabrizio Quirighetti sur le plateau du 19h30.

Lors du passage à la nouvelle année, il est de coutume de se présenter des vœux. Voici les nôtres, Monsieur Fabrizio Quirighetti. Nous souhaitons que pour 2018, et les années suivantes, vous-même et votre famille ne soyez pas :

- chahutés par une bombe H de "Rocket-Man" (surnom donné par Donald Trump à Kim Jong-un).

- chahutés par les armes chimiques que "Rocket-Man" prépare avec des chimistes de très haut niveau.

- chahutés par les armes biologiques (ixième génération) que "Rocket-Man" prépare avec un soin tout particulier.

- chahutés par les super-virus informatiques mis au point par les hackers de "Rocket-Man", à l’abri de toute poursuite, et bénéficiant de moyens de recherche illimités et de formations de très haut niveau.

- chahutés par d’autres surprises non prévues de "Rocket-Man" (il a plus de dix milles tours dans son sac).

Et, cerise sur ce déjà très beau gâteau, Monsieur Fabrizio Quirighetti (ce spécialiste qui se permet de parler de choses dont il ignore tout, hormis les anathèmes habituels proférés contre le brillant et responsable Président Trump), lorsque "Rocket-Man" aura réussi à réaliser un des "bijoux" susmentionnés, il s’empressera de le vendre (extrêmement cher bien sûr) dans le monde entier, à tout acheteur en ayant les moyens. Sans tenir compte d’aucune considération morale. "Rocket-Man" ne sait d’ailleurs pas ce qu’est la morale.

Voilà les dangers auxquels le Président Trump s’est attaqué en ayant mille fois raison de le faire.

Les Présidents Bill Clinton, George W. Bush et Barack Obama n’ont pas osé s’attaquer à ce problème, qui n’a fait que s’aggraver depuis lors.

 

Louis Jämes, 31.12.2017

 

OUI à NO BILLAG !

P.S. : SVP, donnez-moi le nom et le prénom du présentateur de ce 19h30, c’est un sacré lâche de ne pas avoir relevé la dangerosité des "chahuts" de "Rocket-Man", tout comme c’est un courtisan du politiquement correct en offrant d’entrée, à Fabrizio Quirighetti, la question qu’il attendait pour pouvoir tomber sur Trump : « On a entendu Donald Trump s’attribuer le mérite des bonnes performances de la bourse américaine, est-ce qu’il a raison ? ».

6 commentaires

  1. Posté par La vie en démocrature le

    Mr. Quirighetti passe assez souvent à la TV. C’est donc devenu une personnalité relativement connue. Il est donc bon de savoir quel est son fondement. En effet, lors des événements de 1968, une interpellation fréquente surgissait dans les débats. « D’où parles-tu camarade? », demandait-on à l’illustre inconnu qui prenait la parole.

    Même si ce que Mr. Quirighetti dit sur l’économie globale peut être considéré comme plutôt juste, il ne faut pas oublier que environ 25% de cette économie mondiale est constituée par les USA et que d’autres commentateurs considèrent que l’annonce de la volonté de baisser les impôts, puis sa négociation et finalement le vote par les députés et sénateurs de la baisse d’impôts ont aussi contribué à la hausse des marchés par anticipation de la bonne nouvelle, en particulier en Amérique. De plus, en bourse, on regarde bien sûr ce qui se passe dans l’économie en général mais il y aussi la partie valorisation et profits. Et c’est clair qu’avec des impôts des sociétés qui vont passer de 34% à 21%, si quand l’entreprise gagnait 100 de profits avant impôts il lui restait 66 en net, désormais, ce sera 79. Or, ce 79, c’est (79/66-1)*100=19.7% de plus qu’avant, de quoi justifier une hausse de presque 20% de la valeur d’une société.

    Enfin, et pour savoir d’où parle Mr Quirighetti et pour peut-être mieux comprendre pourquoi discrètement il peut avoir un a priori négatif et affectif contre le président Trump, il est de notoriété, il suffi de croiser sa famille, qu’il est marié à une personne qui ressemble bien plus à Obama qu’à Trump. Peut-il y avoir une défaveur cognitive dans ce contexte? On ne peut l’affirmer mais il est bon de savoir d’où nous parle les « experts » sélectionnés par notre TV propagandiste quand on les interroge sur un président que les médias veulent nous faire haïr pour un racisme supposé. Par contre, un Obama, c’était l’immaculée conception réincarnée malgré les cadavres par centaine de milliers en Lybie, Syrie, Irak, Ukraine et Afghanistan… Juste du marketing.

  2. Posté par SM le

    Les inepties des journaleux gauchistes de la RTS ne cessent de s’accumuler…
    A tous les écoeurés de cette bien-pensance gauchiste et aveugle il ne reste que la solution de voter NO BILLAG !

  3. Posté par Loulou le

    Télévision Socialiste Ripoux de Calvingrad…

  4. Posté par bigjames le

    Bonne année à tous.
    On se réjouit de découvrir le plan B de la RTS…..
    Freysinger au 19.30, Céline Amaudruz à Infrarouge ?
    OUI à NO BILLAG

  5. Posté par JeanDa le

    Je vous souhaite à tous une excellente année 2018, à l’abri des Kim-Jong-1 et suivants, des fadas de la mort islamique, etc , mais avec une splendide et indiscutable victoire du OUI à NO-BILLAG !
    Ensuite on s’occupera de NO-SOCIALOS, NO-EU, etc :)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.