10 commentaires

  1. Posté par Smarty le

    @Dupond
    Bien que pertinente, cette video remonte à 2011… et la « conférence » n’est pas l’oeuvre du chef d’orchestre !
    Ceci dit, encore une fois bravo à M, Zémour.

  2. Posté par Aude le

    Mâles europeens, blancs hétérosexuels et plus de 50 ans au compteur REVOLTEZ-VOUS.
    Femmes blanches violées par des barbares, révoltez-Vous.
    Européens(ennes), de race blanche, de civilisation chrétienne, soyez fiers(ères) de vos racines.
    Ils ont tué le fou du Roi parce qu’ils ne veulent plus entendre la vérité..

  3. Posté par Steve N. le

    N’oublions jamais que l’esclavage a toujours été pratiqué par les africains noirs ou arabes bien avant l’arrivée des europeens. Ils le nient, malgré que le Coran, écrit par un assassin/violeur/pédophile/esclavagiste à soutenu cette pratique et continue à la soutenir.

    Certains se sont un peu éloignés de leur religion ou en gardent juste quelques fêtes de famille et tradition, mais lorsqu’ils s’en rapprocheront à nouveau ces écrits diaboliques feront ressortir tous les mauvais côté de l’humain chez les gens.

    Il ne faut jamais céder à la victimisation culpabilisante de ces gens. Ils n’ont aucune pitié pour les autres alors n’en ayez pas pour eux.

    Pour faire une comparaison avec le football, ils sont deux dans leur équipe et nous 11, mais on les laisse gagner pour se sentir mieux. La prise de conscience initiera notre salut. Enseignons à nos enfants à se sortir de ce mode de pensée automutilatoire afin de leur permettre de gagner le match, ou en tout cas de ne pas se laisser vaincre sans combattre. Sortir de la pensée pacifiste, car la paix se fait entre deux parties. On ne peut demander la paix à quelqu’un qui a juré de causer notre perte

    NO BILLAG pour sortir de l’esclavage mental!!!!!!!!!!!!

  4. Posté par Tommy le

    A Sergio@
    C’est ce que la gauche bien pensante vous propose de faire, en effet.
    Vous n’êtes pas d’une minorité, alors dehors!

  5. Posté par Fomalo le

    Dupond@, l’information sur l’orchestre des Pays-bas date un peu et elle est relayée par x sites et réseaux..

  6. Posté par conrad.hausmann le

    Qui nous font des théories toute l’année sur la « neutralité et l’objectivité » de nos media ? On sait nous désigner la Chine, la Russie, l’Iran etc.. comme des mauvaises élèves, mais chez nous tous les scandales sont étouffés, les incompétences masquées, et les statistiques sont maquillées.

  7. Posté par Dupond le

    http://www.safeshare.tv/w/cqji YhtiXs
    Immense bravo à l’orchestre !
    L’orchestre sort de scène…
    L’Orchestre National néerlandais, s’apprêtant à jouer une œuvre de Gustave Mahler devant la reine Béatrix des Pays-Bas, quitte la scène!

    Le chef d’orchestre, qui se trouve être musulman, s’octroie le droit de donner à la Reine et au public une conférence sur la «beauté» de l’Islam.

    Les membres de l’Orchestre en scène effectuent un débrayage immédiat !

    Ces images méritent de faire le tour du monde.

    Formidable comportement de cet orchestre des Pays-Bas, qui, sous les yeux de sa souveraine, refuse de subir plus longtemps l’insulte orgueilleuse, arrogante et pour tout dire stupide d’un chef prosélyte.

    Politesse des Rois, qui ne bronchent pas mais n’en pensent pas moins.

    Cette scène est extraordinaire

    Aucune chaîne TV ne vous a montré cet événement.

    C’est arrivé en Europe,

    En présence de la Reine des Pays-Bas, le chef d’orchestre musulman fait la propagande de l’islam. En signe de contestation, les musiciens de l’orchestre néerlandais quittent la scène avec leurs instruments, tout en silence!

  8. Posté par Yolande.C.H. le

    Comme le signalait je ne sais plus qui, plusieurs de ces minorités, disons les plus virulentes à l’égard des blancs des pays occidentaux et qui dénoncent l’existence des frontières, sont en fait majoritaires sur cette planète.

  9. Posté par Yolande.C.H. le

    Toubab (en malinké toubabou, toubab ou encore en wolof tubaap, tubaab, également toubabe, toubabou, tuab, tubab) est un mot utilisé en Afrique de l’Ouest, principalement en Guinée, au Sénégal, en Mauritanie, en Gambie et au Mali, mais aussi en Côte d’Ivoire, pour désigner toute personne à peau blanche, à l’exclusion des Arabo-Berbères, quelle que soit sa nationalité. Il fait donc généralement référence à des Européens.
    Mais une autre hypothèse voudrait que le mot « Toubab » soit lié au singe blanc (gorille blanc, par opposition au gorille noir). Et donc, le mot toubab existait bel et bien dans le vocabulaire wolof avant même l’arrivée de l’homme blanc

    En France, la variante verlan « babtou » est fréquente.Usage dans des chansons de rap.

  10. Posté par Sergio le

    L’horreur absolue: « Je suis un homme, blanc, cisgenre, hétérosexuel, de culture chrétienne, marié, exerçant un métier, patriote, non-socialiste. » Il ne me reste que le suicide pour expier mes forfaits.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.