78% des Allemands favorables aux tests médicaux obligatoires pour vérifier l’âge des réfugiés, l’Ordre des médecins s’y oppose

post_thumb_default

 

Une nette majorité d’Allemands soutiennent les tests d’âge obligatoires pour les réfugiés, selon le sondage WELT.

Überwältigende Mehrheit von 7?8? Prozent für Altersüberprüfung von vermeintlich minderjährigen Flüchtlingen!
»Anhänger der Grünen zeigen dabei mit 41 % die höchste Ablehnung – Prüfung durch Röntgenuntersuchung seit Oktober 2015 per Bundesgesetz erlaubt.«https://t.co/XZ6nWH7Gp6

— Dr. Alice Weidel (@Alice_Weidel) January 6, 2018


Faut-il systématiquement soumettre les plus jeunes réfugiés arrivés en Allemagne à des examens scientifiques et médicaux pour déterminer leur âge exact ? Le sujet fait polémique.

Cette proposition qui n’est pas nouvelle a été relancée par la mort la semaine dernière d’une jeune femme tuée dans un magasin par un jeune Afghan de 15 ans.

Si cette proposition est formulée, c’est qu’en matière pénale, en Allemagne comme ailleurs, les procédures et les peines encourues, ne sont pas les mêmes pour les plus jeunes que pour les adultes. Le père de la victime se dit persuadé que le meurtrier de sa fille était majeur. Les experts dans ce cas l’excluent.

L’ordre des médecins a aussi critiqué ces propositions. Sa commission d’éthique avait il y a déjà un peu plus d’un an douté que de tels examens systématiques soient légaux et conformes à la Constitution protégeant la dignité humaine. Le président de l’ordre des médecins a réitéré cette position en début de semaine.

RFI

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Max57 le

    « protégeant la dignité humaine » du jeune de 15 ans qui assassine une femme, par contre, on ne protège pas les victimes de ces barbares….. ou est la justice, ou doit-on parler d’ un-justice ????

  2. Posté par oxygène le

    Dignité humaine à géométrie variable ; les agressés et les familles de victimes apprécieront.

  3. Posté par Bussy le

    Par contre, pour l’ordre des médecins et sa commission d’éthique, prescrire des médicaments inutiles voire néfastes et pratiquer des opérations inutiles ne semblent pas poser trop de problème….

  4. Posté par Dominique Schwander le

    Ces médecins idiots utiles m’attristent. Ils sont dans la contradiction. Pourquoi, lorsqu’ils font l’anamnèse d’un patient lui demandent-ils son âge? Pourquoi déterminent-ils les valeurs normales d’examens de laboratoire selon l’âge? Pourquoi les assureurs demandent-ils l’âge pour fixer les primes d’assurances? Conclusion: ces médecins germaniques font de la ségrégation en méprisent les leurs.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.