L’extrême gauche/Antifa annonce désordre et désolation pour Genève

2fbc36702d0f6b45694b9cd429e343

Le temps des occupations renaît à Genève

Les occupations sauvages vont se multiplier dans le canton de Genève durant cette année électorale. C’est l’enseignement que l’on peut tirer après l’incursion d’environ 150 personnes dans une enseigne en rénovation du centre-ville le 31 décembre dernier. Une action qui a nécessité l’intervention musclée de la police. Munie de boucliers, de casques, de matraques et de canons à eau, les forces de l’ordre ont interpellé 116 individus et conduit 43 d’entre eux au poste pour un contrôle d’identité.

Dès le 18 décembre, le site participatif renverse.co annonçait un « bal masqué » pour le réveillon. L’appel, non signé mais muni du hashtag #prenonslaville, était sans ambiguïté [...].

À deux reprises, le 1er juillet et le 7 octobre, des centaines de personnes se sont rassemblées [...].

Certains veulent passer à la vitesse supérieure [...].

« Le milieu squat autonome est probablement derrière l’action du Nouvel-An, pense Tobia Schnebli, de SolidaritéS. Personnellement, c’est un retour que je vois avec sympathie. [...] » [...]

« Les jeunes veulent se réapproprier l’espace public, prévient Albane Schlechten, élue municipale socialiste et proche des milieux alternatifs. [...] »

Vendredi, les instigateurs anonymes de l’action du réveillon ont posté un nouveau message sur le site Renverse.co. Ce dernier laisse penser que l’association Xénope se cache derrière l’occupation du centre-ville. [...]

Xénope se réjouit par ailleurs de la multiplication promise des occupations. « [...] Cette diversité de composantes du mouvement s’accompagne aussi d’une diversité de modes d’action, et c’est ce qui fait notre puissance ! [...] »

Source: Raphaël Leroy, Le Matin Dimanche du 7 janvier 2018

Rappel: https://lesobservateurs.ch/2018/01/01/geneve-lextreme-gauche-occupe-plusieurs-etages-de-locaux-commerciaux-vides-et-attaque-la-police/

image: https://renverse.co/Geneve-reste-antifa-413

7 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Zappelli avait participé au nettoyage. Malheureusement la propagande des médias à la botte la discrédité. ENCORE UN FOIS OUI à NO-BILLAG. Pensez donc, ces parasites qui occupaient le Rhino depuis des dizaines d’années pouvaient avec les économies de loyers, largement s’offrir des appartements sur France. Eh! oui à part quelques épaves, la cour y regorgeait de véhicules polluant à plaques françaises. Donc on sait d’où viennent ces commandos qui annoncent leurs méfaits en taguant en rouge pour des dizaines de milliers de francs de vandalisme des surfaces précédemment saines, avec des slogans à la noix.

    Remarquez que Zappelli qui s’était recyclé à Dubai a probablement ramené dans ses bagages un avocat à très à l’aise financièrement qui a implanté son étude à Genève, là où justement Zappelli a repris du service, visiblement comme second couteau. Si vous étudiez bien la corporation, vous constaterez que nombres d’études sont déjà envahies de conseils d’outre Méditerranée.

    Comme quoi l’assistance judiciaire gratuite pour nos chers migrants est une activité hyper-lucrative, que nous payons de plus en plus cher, non seulement avec nos impôts, mais encore comme justiciables devenus presque repoussants et sans réel intérêts financier, tellement notre rackette inonde de fortunes ces troubles officines, encore plus promptes à parler de racisme…
    .

  2. Posté par Derek Doppler le

    C’est génial, quel timing, il y aura très bientôt d’immenses surfaces commerciales qui vont se libérer dans une tour à Karl-Marx-Vogt – Quai Ansermet et dans une rédaction de la rue des Rois.

  3. Posté par Christian Hofer le

    « Les jeunes veulent se réapproprier l’espace public »

    Quel joli sophisme. Quelques centaines de jeunes parmi des centaines de milliers veulent détruire la propriété et voilà que cela devient un « courant populaire » alors que ce sont des extrémistes. On comprend mieux comment les communistes ont imposé leurs choix sous couvert du mot « peuple ».

    Et lorsque la même socialiste doit parler de patriotes qui veulent un pays sans migrants, elle va utiliser le terme « d’extrême droite très minoritaire ». Vous voyez comme c’est simple l’idéologie dégueulasse de gauche?

  4. Posté par Bussy le

    Braves petits, maman et papa de gôche seront fiers de leur progéniture… pour fêter ça, en l’honneur du petit, ils boiront une bouteille de champagne et mangeront du caviar !

  5. Posté par Pholos Bob le

    Les feignants anarchistes qui vont toucher leurs chèques du chômage ou de l’hospice veulent faire la morale aux autres alors que pour la société ils ne font que prendre et n’apporte rien.Ils sont bien incapable de construire un simple logement,sans la société qu’ils dénonce ils seraient mort de faim depuis longtemps.

  6. Posté par Antoine le

    Les anarchistes casseurs gôchiasses sont de retour … cela promet de belles bagarres au centre ville, et effraiera les touristes !
    Champ-Dolon doit être agrandi pour recevoir ces  »hôtes » si les juges appliqueront les lois en vigueur, je rêve !
    Toute cette racaille ne passera pas 2 heures au commissariat !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.