Royaume-Uni : Munir Mohammed et Rowaida el-Hassan jugés coupables d’avoir planifié un attentat pendant la période de Noël

methode_times_prod_web_bin_1f331e3e_f491_11e7_9cfd_f28094b4d5ce

Une demandeuse d’asile érythréenne et son partenaire musulman britannique ont été reconnus coupables d’avoir planifié une attaque terroriste inspirée par l’État islamique pendant la période de Noël.

Munir Mohammed, 37 ans, un résident de Derby, a rencontré Rowaida El-Hassan, 33 ans, de Londres, sur un site de rencontre musulman, et aurait été à quelques jours de lancer une bombe ou une attaque de poison, rapporte le Derby Telegraph.

La police a trouvé deux des trois produits chimiques nécessaires pour fabriquer des explosifs, des manuels de fabrication de bombes et le poison ricin lors de l’attaque de son appartement en décembre 2017.

Selon Jeremy Ball, un correspondant de la BBC East Midlands, il prévoyait de fabriquer une bombe à pression similaire à celle utilisée lors de l’attentat de Boston et avait prêté allégeance à un commandant de l’Etat islamique qui réclamait l’empoisonnement de la nourriture.

« Ils prévoyaient de tuer et de blesser des innocents au Royaume-Uni et avaient l’état d’esprit, la méthodologie et presque tout le matériel nécessaire pour que Mohammed puisse mener une attaque », a-t-elle dit.

M. Mohammed a été reconnu coupable à l’unanimité de préparer des actes terroristes entre novembre 2015 et décembre 2016 aux côtés de Mme El-Hassan, qui a été reconnue coupable des mêmes accusations, par une majorité de 10 jurés.

Le juge Michael Topolski a placé les deux hommes en détention provisoire et leur a dit qu’ils risquaient d’être emprisonnés lorsqu’ils seront condamnés le 22 février.

Telegraph Via Fdesouche.com

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.