Nos lecteurs nous écrivent.

lettre

 

Ce matin, sur la RSR, après une tribune d'opinion féministe hystérique d'Esther Coquoz (https://www.rts.ch/play/radio/la-matinale/video/signature-desther-coquoz-video-egalite-et-si-la-suisse-sinspirait-de-lislande?id=9238432), Micheline Calamity-Rey est interviewée avec complaisance (voir les sourires de l'interviewer Romain Clivaz) pendant 10 mn. Au nom de quoi ? Puis elle est conviée à rester pour commenter l'actualité, sur l'UE notamment. Jamais de question sur sa participation aux fondations de Soros, jamais de question sur les 500'000 CHF de nos impôts versés à la fondation Clinton. Rappelons que quand un politicien UDC en activité est interviewé c'est souvent avec malveillance ; on est loin des sourires.

OUI à NoBillag :

http://www.rts.ch/info/suisse/9238196-il-est-important-de-defendre-les-positions-suisses-a-davos.html

 

Merci à Proton, 11.1. 2018

Un commentaire

  1. Posté par Philippe Boehler le

    La Tour est en émoi
    La Tour n’a pas su dialoguer avec ses *abonnés*
    La Tour , trois petits tours et puis s’en va…
    La Tour prends garde….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.