L’Autriche refuse d’accueillir un islamiste de l’Etat islamique nécessitant une opération en urgence

isis-drapeau

L'Autriche  invoque des «risques importants» pour la sécurité du pays. Le ministère de l'Intérieur autrichien a confirmé mercredi s'être opposé à l'accueil d'un Géorgien, soupçonné d'être un combattant de l'organisation Etat islamique, qui devait être opéré d'urgence à Vienne.

Blessé d'une balle à la tête

Temirlan M., 19 ans, un proche présumé du Tchétchène Akhmed Tchataïev, cerveau de l'attentat djihadiste à l'aéroport d'Istanbul en 2016, a été blessé d'une balle à la tête lors d'une intervention des forces spéciales dans le nord de la Géorgie le 26 décembre, selon le quotidien Kronen Zeitung.

Contacté par les autorités géorgiennes qui ont demandé à ce que l'homme, tombé dans le coma, puisse être d'opéré d'urgence dans un hôpital viennois, le gouvernement a opposé son veto à cette venue, a indiqué un porte-parole, confirmant une information du journal. L'arrivée de Temirlan M. aurait comporté des «risques importants pour la sécurité intérieure» du pays, a souligné le ministère, pointant le risque d'une tentative de libération par la force ou d'un chantage pour le faire relâcher.

De nombreux candidats au djihad

L'Autriche, un pays de 8,7 millions d'habitants comptant une importante communauté tchétchène, est un de ceux en Europe ayant recensé le plus de candidats au djihad, rapporté à sa population.

Abattu en novembre par la police à Tbilissi, Akhmed Tchataïev avait vécu à Vienne de 2003 à 2011, année où il était parti combattre dans les rangs djihadistes en Syrie, selon le Kronen Zeitung. Il est considéré comme l'organisateur de l'attentat qui avait fait 46 morts à l'aéroport d' Istanbul en juin 2016.

Entré en fonctions mi-décembre, le nouveau gouvernement autrichien formé par les conservateurs et le parti d'extrême droite FPÖ a fait de la sécurité et de la lutte contre l'immigration deux de ses priorités. Le FPÖ contrôle notamment les ministères de l'Intérieur et de la Défense.

Source

6 commentaires

  1. Posté par J.J. le

    Soigner celui ou celle qui ne vise que votre destruction est une comportement totalement CONTRE-NATURE créé de toutes pièces par des années de propagande débile, faussée et émasculante…. de la même manière que le mari d’une victime d’attentat qui clame bêtement « vous n’aurez pas ma haine! » psssssssst…. faudrait voir pour redevenir de véritables êtres humains s’il vous plaît!

  2. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Il n’y a pas assez de couteaux chez les égorgeurs de Daech pour opérer leur copain et lui enlever la balle? ca sera certainement moins douloureux pour lui que ce qu’ils ont fait subir à leurs victimes.

  3. Posté par Dupond le

    J’ai l’impression que l’équipe de jeunes dirigeants au pouvoir en Autriche va faire des envieux !!! c’est quand meme autre chose que notre vieux colon et la béloubet la mal coiffée !!! Wauquiez refuse l’union avec le FN et il va se planter surtout qu’Ali juppé n’est plus des leurs . Nous serons donc encore pour un bon moment loin de l’avantage que vont tirer les autrichiens de l’union de leurs droites . Merkel quant a elle a les poings liés et ne fera plus que figure insignifiante pour les grandes décisions (les partis trop disparates ne s’entendent pas)…l’imigration et l’insécurité est le probleme majeur que nos dirigeants font semblant d’ignorer pour remplir les caisses de leurs amis banquiers et riches commerçants ….les autrichiens eux l’ont compris !!!

  4. Posté par sophie edouard le

    Mais qu’il se fasse opérer par ses frères musulmans, vous savez…. l’avenir du monde…., pourquoi venir se faire aider dans un pays de mécréants!!! Maintenant est-il mort?? ou va-t-on apprendre que Mme Sommaruga s’est précipitée pour nous le rapatrier en Suisse???

  5. Posté par rikiki le

    Ne pas le sauver, c’est éviter des bains de sang inutiles. Pourquoi donner une chance à ce djihadiste alors qu’il ne donnait aucune chance à ses victimes innocentes !

  6. Posté par Vautrin le

    Donc… Je plains la balle : dans la tête d’un terroriste de Dèche, elle doit se sentir bien seule et souffrir des courants d’air.
    Quoi qu’il en soit, le gouvernement Autrichien a pris la bonne décision : pas de pitié pour les terroristes de Mahomet.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.