Zoom – Olivier Piacentini :”Contre la tribalisation de la société”

post_thumb_default

 

Zoom - Olivier Piacentini :"Contre la tribalisation de la société"

Après son essai remarqué sur “La chute de l’empire occidental”, Olivier Piacentini trace son sillon en publiant “Le crépuscule de l’occident”. L’auteur analyse les racines du déclin de nos sociétés européennes. Il les fait remonter à la mise en place de la politique keynésienne dès 1932 avec le New Deal. Avec cette politique économique, “l’occident a été placé sous morphine” et a donné naissance à une société de consommateur hédoniste et relativiste incapable de s’opposer correctement à l’islamisme radical.

Cet article Zoom – Olivier Piacentini :”Contre la tribalisation de la société” est apparu en premier sur TVLibertés - 1er media de Réinformation de France.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par SD-Vintage le

    La gauche actuelle naît avec le marquis de Sade (France) : jouir, jouir, jouir, même en créant le malheur des autres.
    D’accord sur la gestion catastrophique des états par l’auteur. Cela ressemble à « du pain et des jeux » de l’Empire romain, cet état providence en France. « Etat providence » qui en réalité n’est pas un état providence quand on voit le nombre de pauvres et d’illettrés en France. En France l’état ne fait pas son travail d’état, mais construit le socialisme qui finit toujours en désastre.
    C’est curieux cette tendance d’une certaine droite de tout ramener à l’économie, à l’argent ou de la finance, comme J.-Y. Le Gallou. En quoi la finance profite-elle à un prof de fac de gauche qui se tape ses étudiantes ?

  2. Posté par SD-Vintage le

    Pour moi c’est la libération sexuelle des années 60 menée par la gauche : Scandinavie (les fameux porno suédois), Woodstock, Mai 68, sex, drugs & musiques de consommation…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.