Des avocats de jihadistes portent plainte contre les autorités françaises pour « détention arbitraire » et « abus d’autorité »

post_thumb_default

 

Après les revers militaires infligés à l’État islamique (EI ou Daesh), la question du sort des jihadistes étrangers faits prisonniers en Irak et en Syrie se pose désormais aux autorités de leur pays d’origine. Or, ces dernières ne souhaitent par leur retour, comme l’avait expliqué, en novembre, Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires […]

Cet article Des avocats de jihadistes portent plainte contre les autorités françaises pour « détention arbitraire » et « abus d’autorité » est apparu en premier sur Zone Militaire.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par miranda le

    EVIDEMMENT il fallait s’y attendre. Ils exerceront une telle pression et les textes de lois sont tellement mal adaptés à traiter sèvèrement CES HEROS DE L’HORREUR, qu’ils vont sortir assez vite de prison et envisager « leur plan pour l’Europe ».ils ont le mérite de ne pas le cacher. Mais nos politiques vont faire semblant de ne pas savoir.

  2. Posté par Un chapon cha pond pas le

    Parce qu’il de notoriété publique que les djihadistes ne commettent aucun abus d’autorité lorsqu’ils envahissent une ville au nom d’Allah….. Ils ne font que massacrer les habitants pour imposer leur dictature. Donc, ils n’ont rien à vouloir obtenir des pays de koufars qu’ils détestent. On devrait pouvoir rétablir la peine de mort à leur encontre si leurs actes sont démontrés.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.