2 commentaires

  1. Posté par Le Taz le

    Trump a absolument la presse et les médias mainstream sont presque tous en mains de 7 familles dans le monde occidental (bien entendu il y a des hommes de paille et des sociétés écrans pour dissimuler tout cela au grand public) et on ose nous parler de diversité d’information!!!

    Donald Trump a raison, la majorité des médias sont les instruments de propagande de la mafia mondialiste. Notre SSR suit la ligne éditoriale de tous ces médias mondialistes, c’est pour cela qu’il faut absolument la mettre hors d’état de nuire, donc 1000 fois OUI à NO Billag. Il n’y a pas de démocratie sans que le peuple soit correctement informé, la SSR ne remplit pas son rôle d’informer factuellement le peuple, la SSR manipule l’opinion publique!

  2. Posté par Aude le

    C’est vrai , D.Trump n’oublie pas, ne pardonne pas à tous ceux qui lors de sa campagne ont absolument tout fait pour le rayer de la politique en déclarant publiquement une quantité de mensonges.
    Concernant la presse européenne, à charge contre lui combien d’emissions et de documentaires.
    Tout ces attaques parce que D.Trump est contre le Nouvel Ordre Mondial.
    Le comble, chez nous, est que ceux qui declarent Lutter contre les Fake News sont ceux qui les produisent.
    Toute cette comédie tourne au vinaigre, car dans le même temps, on emprisonne La Liberté d’expression, comme en France actuellement. Les réseaux sociaux s’y mettent aussi et suppriment des sites de plus en plus fréquemment.
    On entre dans une ère de dictature qui n’a son équivalent que dans la période des Soviets.
    Il est vrai que D.Trump n’y va pas par le dos de la cuillère.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.