Grande-Bretagne: Une école bannit le voile islamique pour les enfants de moins de 8 ans. Une musulmane en colère exige du « respect ».

La décision de l'une des principales écoles primaires britanniques d'interdire aux jeunes filles de moins de huit ans de porter le hijab et faire le jeûne religieux divise les parents musulmans.

L'école primaire de St Stephen à Newham, dans l'est de Londres, a interdit aux élèves de jeûner les jours d'école pendant le Ramadan afin de garantir leur santé et leur sécurité.

Le président de l'école, Arif Qawi, a déclaré que certains élèves âgés de huit ans jeûnaient pendant le mois sacré, bien que les religieux musulmans conseillent généralement aux enfants de ne pas jeûner avant d'avoir atteint la puberté.

"Nous n'avons pas interdit le jeûne, mais nous les avons encouragés à jeûner pendant les vacances, le week-end et pas sur le campus de l'école.

"Ici, nous sommes responsables de leur santé et de leur sécurité. (...)"

Qawi a admis qu'il entreprenait "une croisade personnelle pour limiter sévèrement le processus d'islamisation et transformer ces enfants en citoyens britanniques modernes".

 

 

 

Une mère, qui portait un hijab, a déclaré à RT qu'elle était "en colère" à cause de la décision de l'école. "Je pense que cela contredit totalement la déclaration de l'école selon laquelle ils enseignent à nos enfants à devenir des citoyens respectueux", a-t-elle dit. "Je me sens extrêmement en colère par le fait qu'ils ne nous respectent pas en tant que parents en ce qui concerne l'éducation de nos enfants"

(...)

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

15 commentaires

  1. Posté par Dominique Schwander le

    Tant de conflits et de guerres ont été menés au nom des trois valeurs humanistes de liberté, d’égalité et de fraternité humaines ou de valeurs comme l’obéissance à dieu, à Allah ou le service de la nation. En 1840, la Grande-Bretagne déclara même la guerre à la Chine au nom du libre-échange. En réalité les cartels de la drogue étaient très liés au gouvernement anglais et beaucoup d’élus anglais avaient des actions dans les compagnies vendant de la drogue et pressèrent leur gouvernement d’intervenir militairement en Chine. Et voilà qu’une fervente musulmane non assimilée veut mener sa guerre djihadiste contre nous au nom du « respect ».

  2. Posté par Socrate@LasVegas le

    @Christian: moi ce qui m’étonne c’est que cela vous étonne!!?
    Macron veut fixer l’age du consentement sexuel à 15 ans…pour commencer 😉
    Vous savez, la pédophilie n’est qu’une vue de l’esprit, un concept né de sa définition…qu’il suffit de changer pour faire preuve d’un indispensable « progressisme » (tiens, un terme de gauche, ça aussi!), ne serait-ce que pour lutter contre la surpopulation carcérale…

  3. Posté par Christian le

    Mais ces hommes ont-ils les mêmes désirs pour des fillettes de 8 ans? Auquel cas il s’agit de tendances pédophiles: dans un premier temps il faut saisir les tribunaux et dans un deuxième temps leur prescrire un traitement de castration.

  4. Posté par Christian le

    Du respect pour qui, pour les pédophiles? Ils ne cessent de nous bassine en déclarant que le voile est une marque de pudeur de la part des femmes qui ne veulent exposer leur féminité à la concipiscence des hommes.

  5. Posté par Socrate@LasVegas le

    @Aude « Vous apercevez deux sortes de musulmanes. Les unes avec un foulard…De l’autre, cette femme complètement niqabée et à 100% intégriste qui vous parle de respect pour sa croyance. »

    Le foulard est un étendard, le drapeau de l’islam conquérant qui signifie: « ici, terre d’islam »
    LES 2 SONT A REJETER!!!
    Le fait de tergiverser avec ces stigmates communautaristes de l’islam (=idéologie) qui nous perdra!

  6. Posté par Yolande.C.H. le

    A mettre en parallèle le discours de cette femme qui exige que sa gamine porte le voile, et celui de ces musulmanes qui affirment que c’est un choix personnel !

    Ils respectent quoi, ces musulmans, à part suivre le Coran ?

  7. Posté par Mady le

    Ah, elle exige le respect. Mais elle-même ne respecte pas les lois du pays dans lequel elle vit.
    Que la direction de cette école tient bon et ne se laisse pas influencer par ces musulmans qui veulent nous imposer leurs lois. Si elle n’est pas d’accord, il y a des avions qui partent tous les jours dans un pays musulman et qui seront certainement contents de retrouver une des leurs.

  8. Posté par bigjames le

    C’est ce qu’on appelle couramment une *déséquilibrée*…

  9. Posté par Sylvie RG le

    Raus

  10. Posté par Antoine le

    Une fois qu’on est enfermé dans une niqab, on n’est sort plus.
    Le cerveau devient minuscule comme un petit pois et le champ de vision se rétrécit à un tel point que plus rien n’atteint les rétines …
    Les oreilles, c’est pareille, plein de coton (foulard triple couche étanche obligent …)
    Soit ils/elles s’intègrent, soit ils/elles dégagent, retour au bled !

  11. Posté par poulbot le

    Elle exige le respect ! Qu’elle commence par respecter les us et coutumes du pays ou elle vie . Sinon bye bye direction Heathrow Airport.

  12. Posté par Aude le

    Là c’est tout à fait symptomatique.
    Vous apercevez deux sortes de musulmanes. Les unes avec un foulard, le visage à découvert qui plaide en faveur du Directeur de l’ecole et désavoue leur consœur.
    De l’autre, cette femme complètement niqabée et à 100% intégriste qui vous parle de respect pour sa croyance. Elle essaye d’imposer son point de vue en publique.
    Elle n’a aucun droit de le faire.
    Qui plus est, c’est complètement absurde d’imposer cela à des petits enfants.
    Je lui conseille de quitter l’Angleterre et trouver asile chez les fous d’Allah.
    Il est impératif que ce Directeur tienne bon et que l’Etat britannique le soutienne dans sa démarche.´
    J’espere que la gauche suisse et notre gouvernement en prendra quelque graine.

  13. Posté par bdr le

    Je pense que le terme « respect » n’a pas la même signification pour les muzz que pour Larousse.
    Ce serait pas mal que des sociologues se penchent sur la question.

  14. Posté par rikiki le

    Je ne savais pas que le mot respect avait un sens pour eux!

  15. Posté par Bussy le

    C’est pas seulement en tant que parent que cette pouffiasse n’a pas droit à notre respect !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.