La Hongrie envisage d’interdire à George Soros d’entrer dans le pays

Le gouvernement hongrois discute demain d’une proposition qui pourrait même permettre d’interdire George Soros de Hongrie. [...]

Le site web 444.hu rappelle que le ministre de l’Intérieur, Sandor Pinter, a déclaré plus tôt que l’interdiction de Soros de Hongrie n’est pas possible, parce que le financier est un citoyen hongrois.

S’exprimant lors d’une conférence de presse mardi, le directeur des communications du parti au pouvoir a déclaré que le conseil national du Fidesz avait approuvé le rejet par le public du « plan Soros ». Dans la résolution, le conseil rejette l’effort de transformer la Hongrie en un pays d’immigrants, a déclaré Balazs Hidveghi.

Le parti appelle le gouvernement à utiliser tous les moyens nécessaires pour arrêter la mise en œuvre du « Plan Soros » en imposant des restrictions légales, si nécessaire, aux activités d’immigration et à la propagation du « Réseau Soros », [...]

Sources : Voice of Europe, Origo.hu, 444.hu, Hungary Journal

6 commentaires

  1. Posté par Un observateur le

    C’est incroyable de voir cet individu circuler librement, être reçu par le président de l’UE Junker . Cet homme est l’ennemi mortel des peuples et de la civilisation Européenne. A quand la révolte des peuples ?
    Bergé, le malade sexuel et psychologique qui vient de nous quitter est son ami . Tout deux avaient le même but d’anéantir l’homogénéité et la civilisation occidentale.

  2. Posté par poulbot le

    Il faut faire le contraire, étant donner qu’il est Hongrois il tombe sous le coup des lois Hongroises. Arrestation et jugement pour haute trahison envers la Hongrie et le peuple Hongrois , mise au secret avec interdiction d’utiliser une moyen de communication quel qu’il soit , gardien trié sur le volet dans les personnels de la garde présidentiel Hongroise .

  3. Posté par Damien Francois le

    « Envisage »? C’est tout? Cette pourriture doit être protégée par le Prince des Ténêbres, en personne; ou serait-il Lucifer en personne? COMMENT est-il possible qu’on ne l’ait pas encore « suicidé »? De la Chine (qu’il a voulu couler, comme il a coulé la Banque d’Angleterre), à Donald, en passant par Poutine – surtout lui! -, la Hongrie et beaucoup d’autres, on veut sa peau, mais rien ne se passe. Et om « envisage » de ne plus le laisser entrer dans un pays? Mais put…, Monsieur Orban, je vous admire, mais là, vous me choquez. Mon message à Soros, à lire tout haut et vite: Tu es laid! ;-)))
    Hélas Jack, pas sûr… votre dernière phrase. Pour le moment, c’est nous, les Blancs de souche européens, qui sommes en train d’être recyclé!
    regardez comment le fils de Soros métisse déjà bien:
    https://fellowshipofminds.files.wordpress.com/2017/06/alex-soros-iinstagram-tonightwedineinhell.jpg

  4. Posté par miranda le

    Si les autres pays ne le décident pas, POURQUOI LES CITOYENS NE DECIDERAIENT PAS D’INTERDIRE LA VENUE DE CE MONSIEUR DANS LES PAYS QU’IL COMPTE DESTRUCTURER, DECONSTRUIRE, DETRUIRE.
    A quand une GRANDE MANIFESTATION EUROPEENNE CONTRE CET ANEANTISSEUR DE CIVILISATIONS.

  5. Posté par Claire le

    N’y a-t-il aucun moyen de le déchoir de sa nationalité hongroise, afin de lui interdire l’entrée dans ce pays? Evidemment, ce milliardaire s’arroge tous les droits pour formater les esprits et imposer son Nouvel Ordre Mondial. L’argent peut tout, sauf l’empêcher de mourir. Il est né trop tôt pour profiter des « bienfaits » du transhumanisme.
    Nous sommes enfin débarrassés de Bergé, à quand Soros?

  6. Posté par jack Palance le

    De toute façon, cet étron va bientôt pourrir dans les égouts de l’histoire…..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.