Newsletter OUI à No Billag

Journal de campagne - Episode 4

La campagne est définitivement lancée! Les discussions durent depuis plus d’un mois, mais désormais, on entre dans le vif du sujet. C’est dans les prochaines semaines que tout se joue.

On compte sur vous !

Lire l'article

Remplir le formulaire et passer une commande

 

Commander des flyers, des autocollants et des affiches

GRATUIT

La campagne est lancée, on compte sur vous pour en parler autour de vous, à vos proches. Avec nos flyers, autocollants et affiches, nous vous mettons le matériel à disposition.

Envoyez nous un mail : info@nobillag.ch

 

Audiovisuel public: des slogans à la place d’arguments

La séparation souhaitable des médias et du pouvoir devrait être vue à notre époque comme l’opportunité de renforcer non seulement la diversité et la qualité de l’offre médiatique, mais aussi l’éthique du libre choix de citoyens responsables.

Lire l'article dans Le Temps, extraits et commentaires sur Les Observateurs

 

Ces jeunes qui vont voter oui à «No Billag»

Autour de moi, dans ma génération de vingtenaires et de trentenaires, je ne compte plus les amies et amis qui vont voter oui à «No Billag». Surtout, je ne compte plus ceux qui sont agacés, fatigués, voire énervés qu’on les prenne pour des demeurés, qu’on ne leur donne jamais la parole, qu’on leur dise qu’ils n’ont pas compris, pas lu le texte, qu’ils ne saisissent pas les enjeux. Ils ont lu. Ils ont compris. Ils sont au courant. Mais ils vont voter oui tout de même.

Lire l'article dans Le Temps

 

Pour une réelle diversité de l'offre médiatique, il faut voter OUI le 4 mars!

Louise Morand, responsable de la campagne dans le canton de Genève

Que veut notre initiative ? Rendre un droit à chaque citoyen, celui de choisir !

Nicolas Jutzet, président No Billag Romandie

info@nobillag.ch  -  079 841 55 05

7 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Ci-après on a un condensé des méthodes du monopole des médias de l’anti-Suisse, pro-européens, qui regroupe

    TOUTES LES JUSTIFICATIONS D’UNE NECESSITE IMPERATIVE DE SOUTENIR NO-BILLAG POUR SAUVER LA DEMOCRATIE BAFOUEE, PAR CEUX-LA MÊMES QUI S’Y OPPOSENT POUR IMPOSER UNE DICTATURE PAR LA CENSURE ET LES MAQUILLAGES DES REALITES.

    http://www.dominique-giroud.com/

  2. Posté par Antoine le

    Je voterai OUI à no billag !
    Savez-vous ce que j’en pense des sondages … on fait dire n’importe quoi des chiffres et tout dépend des questions posées et surtout dans quel sens ou contexte elles ont été posées.
    On a vu les résultats des votations présidentielles américaines  »Elle-a-rit » était » normalement » élue avant les votations … Qui a été réellement élu M. Trump …

  3. Posté par Gérard Ballaman le

    Parce que je souhaite une très grande cohésion de la population résidant en Suisse, composée de 25% de personnes au bénéfice d’un permis d’établissement C ou B, qui devront tous payer la taxe Billag alors qu’ils ne pourront pas voter le 4 mars 2018, je voterai OUI à no Billag. Non, je ne suis pas nationaliste, ni communiste, ni je ne sais quoi d’autre ! Juste réaliste ! Cette redevance désunit le peuple Suisse, elle le scinde en deux parties: ceux qui ont du fric et qui peuvent payer (les yeux fermés) et les autres qui tirent le diable par la queue et/ou qui ne veulent pas payer pour ce qui n’est pas vital à leurs yeux ! Si vous avez compris cela, vous avez tout compris !

  4. Posté par aldo le

    Mais pourquoi les musulmans ne la ramènent pas pour s’opposer à engraisser ce gros cochon Billag ? Parce que le pouvoir et son instrument de propagande sont tout simplement socialo-islamo-bolchévo-fasciste. Billag, sert soupe aux pédophiles qui veulent s’emparer du petit cochon des économies du citoyen infantilisé. C’est une bien bonne vérité qui explose avec ce dessin suffisamment subtil pour qui comprend.

  5. Posté par Yves le

    Je pense que la plupart des lecteurs de ce site vont voter pour la suppression de Billag. Toutefois, vu le travail de sape des merdias (et de la SSR qui devrait en principe rester neutre et ne pas intervenir dans le débat), j’ai peur que l’initiative soit rejetée.
    Ce n’est toutefois pas une raison pour baisser les bras et nous devons continuer à encourager notre entourage à accepter cette initiative.

  6. Posté par Sam Fisher le

    Vous pouvez d’ores et déjà compter sur mon vote positif

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.