Suède: La langue arabe de plus en plus étudiée. « Les services sociaux ont besoin d’apprendre cette langue. »

arabe

L'intérêt pour la lecture de l'arabe a beaucoup augmenté, notamment à l'Université de Folk. Aujourd'hui, il y a davantage de cours de langue en arabe qu'en anglais et en français.

"J'ai commencé il y a deux ans avec un seul cours et maintenant nous avons neuf cours le semestre prochain, déclare Anas Idlibi qui enseigne l'arabe à l'université populaire de Kristianstad et Hässleholm.

Il déclare que l'intérêt pour la langue est particulièrement élevé dans certaines professions.

"Nous avons des gens qui travaillent avec des services d'intégration, sociaux et d'emploi. Ils peuvent avoir besoin de l'arabe pour être davantage efficaces dans leur travail".

Cristina Boldrini Tisci est développeur d'affaires à l'université populaire de Kristianstad. Elle estime que l'intérêt accru pour les cours de langue arabe est lié à l'augmentation du nombre de personnes parlant arabe en Suède.

"Nous pouvons avoir besoin d'en apprendre plus sur la culture arabe pour pouvoir socialiser. Par conséquent, il y a un intérêt de plus en plus élevé, dit-elle.

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

6 commentaires

  1. Posté par Chouette le

    Quel bel exemple de l’intégration à l’européenne, ou, comment imposer une autre culture dans SON propre pays!
    Inacceptable!

  2. Posté par jack Palance le

    Voilà le résultat d’avoir donné depuis trop longtemps le pouvoir à des féministes gauchistes….je n’ai AUCUNE compassion pour ce pays qui part en déconfiture !…il suffit de voir le désastre que l’on a avec nos deux bourriques au C.F…….alors imaginez qu’elles soient 7 ?….

  3. Posté par Bussy le

    Ces Suédois exemplaires sont en fait les champions de la partition et du parcage des musulmans dans des zones biens précises, et là, l’article nous montre qu’ils préparent aussi des lieux d’études réservés aux musulmans pour être sûr qu’ils n’ont pas à les côtoyer ailleurs.
    Comme les musulmans sont les champions du communautarisme, jusque-là tout va bien, mais tôt ou tard il y aura un problème de moyens financiers, les Suédois ayant de plus en plus de parasites à entretenir……
    Promenez-vous à Stockholm au centre et dans les quartiers bobos, à part les vendeurs de tickets de métro qui sont pakistanais, pas de noirs et pas de voiles, que des vikings et leur blonde !

  4. Posté par Nicolas le

    Pour une raison évidente, il importe de comprendre la langue de ses ennemis.

  5. Posté par Antoine le

    De cette façon les migrants/immigrés ne feront AUCUN effort pour apprendre le suédois.
    Cela continuera de créer des No Go Zone et des ghettos !
    La volonté de ne PAS d’intégrer est évidente !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.