A Calais, le boxeur congolais Youri Kalenga insulte le Christ et déchire une Bible et un Nouveau Testament

post_thumb_default

 

Vous ne connaissez probablement pas le boxeur Youri Kalenga, dit El Toro. Né à Kinshasa, ce boxeur congolais (les médias du système disent « franco-congolais » mais lorsqu’il parle de ses compatriotes, c’est bien des Congolais qu’il s’agit) a rencontré quelques succès dans la catégorie des poids lourds-légers. Ce qui lui est monté à la tête. Hors des rings, le gars s’était déjà fait remarquer en arborant un t-shirt anti-Kabila. Ce dont on se fiche complètement.

Mais ce pseudo-patriote congolais, qui prétend volontiers haranguer ses « frères » africains, vit chez nous en France. C’est d’ici, loin de la misère de ses « frères » africains, qu’il prétend les influencer avec quelques vidéos et déclarations aboyées sur les réseaux sociaux.

Dans une vidéo postée ce jeudi 18 janvier, le boxeur – qui a visiblement les neurones grillés – se lance dans des propos incohérents et incompréhensibles, insulte Jésus-Christ et se met à déchirer le Nouveau Testament, puis la Bible, avant de les jeter à la poubelle. « Cette Bible, je la déchire et je l’assume », déclare Youri Kalenga.

 Le boxeur Youri Kalenga présente face caméra les deux ouvrages, avant de les déchirer.
Notons bien que c’est filmé dans une rue de Calais. Le boxeur antichrétien voit des « frères » passer et leur propose de venir derrière lui durant le tournage de la vidéo mais même les illégaux africains en séjour à Calais s’écartent de lui.
A réécouter ses propos obscurs, on peut en déduire qu’il impute au christianisme les malheurs de l’Afrique. Sans doute préférait-il le moment où des esclavagistes – issus de deux autres croyances bien connues – organisaient leurs marchandages en accord avec quelques chefs tribaux qui se débarrassaient de la sorte de ceux qu’ils considéraient indésirables.

 

Un bon conseil à ce boxeur : qu’il rejoigne sans tarder le pays de ses ancêtres ! Il n’aura qu’à s’y essayer à son nouveau passe-temps : chanteur raté.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

8 commentaires

  1. Posté par maury le

    Un autre spécimen:

    La révolution est en marche et personne peut l’arrêter.

    onethousand andtwo 20 Janvier 2018 0 commentaire
    Mes parents ont acheté 3 maisons au Mali et ils ont fait venir la famille en France

    Mes parents ont acheté 3 maisons au Mali, ils ont fait venir leurs frères et soeurs en France…

    Cette video a été enregistrée le 17 janvier sur la Promenade des Anglais à Nice. Un musulman et une emburkinée (une Sylvie, convertie… ) viennent dire aux Français que la révolution est en marche, que les musulmans ne veulent pas d’amalgame, qu’ils sont chez eux en France, que la France est une bonne poire qui a permis aux leurs d’investir au Mali, de faire venir d’autres Maliens qui ont envoyé l’argent gagné au Mali à leur tour… Et qu’ils ont bien l’intention de continuer à nous enfler.

    Naturellement, le plus gros de la diatribe du bonhomme, c’est « pas d’amalgame »… L’auteur de l’attentat de Nice n’est pas musulman. Et ceux qui parlent mal de l’islam à cause d’un vieux fou furieux sont des racistes.

    Si ce Français d’origine malienne parlait bien français, lui qui se dit français, ça nous convaincrait peut-être plus.

    Si ce musulman ne répétait pas cent fois en 3 minutes » je suis musulman, moi, musulman… » ça nous convaincrait peut-être plus.

    Si ce musulman prétendant respecter les lois françaises ne s’enregistrait pas avec une emburkinée, ça nous convaincrait peut-être plus.

    Je suis français, d’origine malienne, de confession musulmane.

    Je suis français, je suis chez moi en France.

    Nous, les musulmans, on va mener une guerre aux racistes, une guerre comme vous n’en avez jamais vu.

    La révolution est en marche et personne peut l’arrêter.

    Il aime la France, ce petit…

    Pendant ce temps, ce sont les soldats français qui se font tuer au Mali. Combien de Maliens repartis « au pays » pour se battre pour leur pays ?

    Il a raison, la révolution est en marche et personne ne peut l’arrêter. Mais les révolutionnaires, ce n’est pas lui et ses acolytes barbares et assassins. Les révolutionnaires ce sont les héritiers de 1789 et ceux de Jean Moulin.

    Christine Tasin

    http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/19/mes-parents-ont-achete-3-maisons-au-mali-ils-ont-fait-venir-leurs-freres-et-soeurs-en-france/
    Partager:

  2. Posté par Sitting bull le

    on va lui rendre la monnaie , m en vais déchirer un coran et faire ce qu il fait avec son Mahomet , et dire que des pays en Europe donne de l argent a l Afrique ( la Belgique donne des millions au Congo depuis 110ans , la France aussi ) France et Belgique envoie chaque année des troupes en Afrique pour aider les pauv petits noirs , nous en Belgique accueillons des millions d Africain Noirs et leur donnons a manger , les logeons et ils sont entretenus par l état alors qu’il la ferme

  3. Posté par bdr le

    Qu’il tienne des propos haineux en direction de toute personne qui n’a pas la peau foncée comme lui c’est une chose, mais qu’il aille le faire sur son continent de sauvages réducteurs de têtes.

  4. Posté par Christian le

    Comme quoi les coups de poing dans la tronche, ça n’abime pas que le nez…

  5. Posté par Antoine le

    Encore un acte de HAINE envers les Chrétiens et les Blancs !
    Cet acte DOIT être sanctionné par les juges des gôches, genre islamo-socialo, nommées par des gouvernements de gôche … je rêve !

  6. Posté par Alain le

    Pourquoi ne pas oser déchirer un Coran responsable de tous les attentats en Europe ?

  7. Posté par poulbot le

    Renvoi du congolais dans sont pays par le premier bateau quittant Calais, a fond de cale.

  8. Posté par Mains propres le

    il encaisse mal ! pauvre en neurone congénitalement , il a perdu une grosse partie de son maigre capital .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.