3 commentaires

  1. Posté par Pierre-Alain Tissot le

    Une fois de plus, les Kurdes sont trahis par de faux amis, maintenant les Américains.
    Honte à la Turquie, qui après le génocide arménien de 1915 (1,5 millions de morts), le génocide des Assyriens 750.000 victimes et les persécutions, massacres et expulsions des Grecs pontiques (350.000 morts), continue à dénier aux Kurdes leur droit à avoir un état autonome ou indépendant.
    Qui plus est, ces combattants kurdes de l’YPG sont des Kurdes de Syrie et ce sont eux qui ont contribué le plus à détruire l’Etat islamique.
    La Turquie mériterait d’être démantelée et réduite à sa seule zone ouest, peuplée de Turques.

  2. Posté par Maurice le

    @ pierre frankenhauser – Je rejoins entièrement votre analyse.

  3. Posté par pierre frankenhauser le

    L’incursion de l’armée turque sur le territoire syrien, sans le consentement de Bashar El Assad, est une violation territoriale. La Turquie cherche probablement à empêcher tout risque de création d’un état kurde, qui serait à cheval entre la Turquie, la Syrie et l’Iraq, état ennemi qui serait ensuite cul et chemise avec les USA et qui permettrait à ces derniers de contrôler le Moyen-Orient encore plus, de piller encore plus facilement son pétrole et d’encercler encore plus le géant russe. Je pense que c’est pour ça que la Russie laisse faire.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.