Accros aux écrans : l’« héroïne numérique »

post_thumb_default

 

Aujourd’hui, les scientifiques en sont persuadés : les écrans sont dangereux pour nos enfants. Ils agissent sur leur cerveau, leur concentration. En France, des médecins lancent l’alerte. Aux États-Unis, d’anciens salariés racontent comment les industriels entretiennent la dépendance aux jeux sur téléphones intelligents (ordiphones), et des scientifiques dénoncent leur impact sur le développement de l’enfant. Que se passe-t-il réellement face aux écrans ?

Rayane a 3 ans. Pendant de longs mois, sa maman s’inquiète : toujours dans sa bulle, il ne parle plus et multiplie les crises de nerfs. Un jour, un médecin conseille à cette maman ne plus jamais laisser son enfant regarder de comptines sur son cellulaire. Rayane pouvait y passer des heures ! Au bout de quelques jours, sevré d’écran, Rayane redit « maman » pour la première fois depuis un an. Peu à peu, il redevient un petit garçon ouvert et joyeux.

Voir aussi

Essai sur les méfaits de la télévision

Le numérique, quelles conséquences pour l’école ?

Les aveux inquiétants de l'ex-président de Facebook (la mécanique des récompenses)

La blogosphère comparée aux réseaux sociaux

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Claire le

    Le consumérisme et l’addiction aux écrans de toutes sortes sont les deux mamelles du Nouvel Ordre Mondial. Il s’agit d’occuper artificiellement les peuples et de les abrutir.
    Panem et circenses, rien n’a changé sur le fond depuis César. Sauf que maintenant, la propagande est planétaire.

  2. Posté par Damien Francois le

    Humain.2, d’après Soros: « The encumbered individual » (dans son livre « The Crisis of Global Capitalism »). Mais maintenant, Soros annonce la fin desGAFAM. Cherchez l’erreur, ou plutôt l’ecran de fumée…

  3. Posté par Antoine le

    Écrans, portables (Natel) et tablettes à INTERDIRE aux enfants sous peine de ne pas voir leur cerveau se développer normalement !
    C’est un abrutissement qui va crescendo ! Ils restent dans leur bulle et leur cerveau se lobotomise à souhait ! A bon entendeur !

  4. Posté par aldo le

    Après la sucette pour les faire taire, il y a les écrans. De mieux en mieux ces parents criminels qui pratiquent l’élevage intensif pour cumuler des subventions et s’abstenir de travailler. Et avec les musulmans on découvre que la polygamie est un facteur aggravant de parasitisme social. La méthode rappelle les pondeuses allemandes en batterie chargées des fabriquer des petits nazis pure race pour combler les morts perdus sur les champs de bataille. Chaire à canon, c’est bien dans le sens de l’Etat islamique, qui lui n’hésite pas à enlever des enfants pour les faire exploser avec une ceinture d’explosif pilotée par un téléphone portable. Voilà pourquoi les trafiquant en nos murs volent des téléphones, semer la mort par la drogue fait aussi partie des objectifs islamiques.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.