A qui la ‘gauche’ fait-elle les poches?

teaserbreitgross

"Flashmob pour un oui aux soins dentaires"

Lausanne Une centaine de partisans de l'initiative pour le remboursement des soins dentaires dans le canton de Vaud se sont rassemblés à la Place de l'Europe samedi à Lausanne.

Une grande flashmob s'est tenue samedi sur le coup de 13h à la Place de l'Europe au coeur de Lausanne. Une centaine de partisans du remboursement des soins dentaires dans le canton de Vaud ont formé un grand OUI avec des pancartes portées par les militants afin d’appeler les Vaudois-e-s à voter largement en faveur de l’initiative cantonale pour le remboursement des soins dentaires le 4 mars 2018. (nxp)

source: https://www.tdg.ch/suisse/flashmob-oui-soins-dentaires/story/28500772

vidéo et commentaires: http://m.20min.ch/ro/news/vaud/story/12876730

*****

Cenator : La « gauche » se surpasse sans cesse pour gagner les votations, que ce soit pour le NON à No Billag ou le OUI à l'initiative pour le remboursement des soins dentaires. Les moyens matériels en termes de chapiteaux, d’affiches, de flyers, d’annonces dans la presse, de badges, d’équipes munies de tout le nécessaire, etc., semblent illimités.
Une question s’impose : d’où viennent tous les moyens financiers nécessaires à ces flots continus et omniprésents de propagande?

Tout dernièrement, en Hongrie, les opposants au gouvernement d’Orban ont pu faire une campagne de calomnies, par affiches interposées, jusqu’à ce qu’une enquête révèle que le financement de toute cette agitation n’avait qu’une source : le vieux diable Soros.

Du coup, tout ce tintamarre a pris fin de lui-même, plus personne n’étant dupe.

Depuis une dizaine d’années, la gauche dispose de moyens tels – en tout cas à Lausanne – qu’aucune opposition ne peut être de taille à la combattre avec succès.

Parallèlement, ces nantis accusent sans cesse leurs adversaires « de droite » de disposer de financements opaques inavouables. Ces derniers se retrouvent toujours sur la défensive à ce sujet alors que ce sont les bienpensants de « gauche » qui devraient se retrouver embarrassés parce que sommés de justifier la provenance de leurs fonds.

Cette simple exigence de transparence totale devrait probablement suffire à faire s’écrouler « le château de cartes rouge », comme ce fut le cas en Hongrie.

Pourquoi ne pas essayer cette stratégie ?

11 commentaires

  1. Posté par syl le

    Pour ceux qui n’ont pas droit à des aides et qui ont des difficultés de facture dentiste. Ils existent des fondations qui peuvent vous aider.

  2. Posté par syl le

    l’Etat (donc vous) prend déjà en charge, le dentiste pour les avs ai aux prestations complémentaires (impôt fédéral) et tous les gens au bénéfice du revenu de réinsertion (aide sociale) cantonale. Cela va déplacer ces coûts sur ceux qui travaillent et qui payeront deux fois. les assurances et le franchises pour leur famille et en plus les frais pour les autres qui jusqu’à maintenant sont pris en charge par l’impôt.
    Du comment faire pour diminuer les charges indéfendable que vont devenir les aides sociales et les reporter sur les citoyens…. grrrr

  3. Posté par Dominique Schwander le

    Si cette initiative passe, ce sera comme avec le Tarmed, les coûts des soins dentaires vont augmenter, la classe moyenne payera chaque année d’avantage, le gamins auront les dents de plus en plus pourries et on devra leur faire des anesthésies générales pour traiter leurs dents.

  4. Posté par Socrate@LasVegas le

    *****A corriger SVP

    Merci de remplacer « Les dentistes sont tous opposés à cette mesure car elle tue leur métier et que les patients seront moins bien soignés, pas parce qu’ils gagneront moins! »

    par: « Les dentistes sont tous opposés à cette mesure car elle tue leur métier et que les patients seront moins bien soignés; les dentistes auront la même rétribution mais adapteront leur rythme de travail et conserveront leur rémunération…Mais si ils travaillent plus vite, ce sera au détriment de la qualité…Pour preuve, regardez ce qui se passe en France avec la qualité des soins remboursés par la « sécu » ;-) »

  5. Posté par Socrate@LasVegas le

    Les dentistes sont tous opposés à cette mesure car elle tue leur métier et que les patients seront moins bien soignés, pas parce qu’ils gagneront moins!
    Pour la gauche et ses membres les moins différenciés: comme les dentistes, les médecins, etc sont par définition des voleurs, ils sont PAR DEFINITION opposé à l’avis de ces derniers alors même que dans le cas présents, ils se tirent eux-mêmes une balle dans le pied!

    Actuellement:
    Coût des soins dentaires = prix des soins dentaires
    Si l' »assurance » passe:
    Coût global des soins dentaires = prix des soins dentaires + coût de TOUTE L’ADMINISTRATION A CREER!!

    Actuellement:
    SEULS les patients aux moyens insuffisants bénéficient de l’assurance sociale des soins dentaires ne donnant accès aux soins QUE selon un catalogue limité de prestations…
    Si l' »assurance » passe:
    TOUS les patients n’auront accès aux soins QUE selon ce catalogue limité de prestations… (C’est sur cette base que les initiants ont calculé leur prime mensongère et démagogique!)

    Ne vous laissez pas piéger: l’impôt est la contribution solidaire permettant d’offrir les prestations sociales à ceux qui le nécessitent.
    Cette « assurance » dentaire va permettre à la masse croissante des gens sans activité lucrative: particulièrement les demandeurs d’asile, les réfugiés, migrants déboutés ou non, et autres profiteurs/escrocs aux assurances en nombre considérable et croissant…de charger par un impôt déguisé la classe moyenne qu’elle étrangle déjà d’impôts officiels…

    NOTA BENE: renseignez-vous bien avant de voter: une fois le vote accepté pas de retour en arrière…on vous dira que les primes ne pouvaient être estimées réellement car les données étaient retenues par les méchants dentistes et donc elle prendront le même ascenceur que celle de la LAMAL en vous culpabilisant puisque c’est vous-mêmes qui aurez voté!

  6. Posté par aldo le

    Ils devraient consulter la Dreifuss, l’âme dépenssnte de cette escroquerie LAMAL. Mais attention, qu’elle n’en soit pas à son 3ème joint de la journée, car elle pourrait faire une nouvelle assurance dentaire sociale calquée sur l’Euro-millions. Tu paies à vide et si tu as de la chance tu peux te refaire les dents gratos et le 99% est versé à la caisse du P.S.

    C’est un peu comme avec Billag mais au lieu que le PS et les autres partis reçoivent un montant en fonction de leurs voix à distribuer à leur radioTV préférées, là les autres partis sont court-circuités puisque le relais médiatique le plus puissant est devenu le monopole exclusif du PS. Donc pas de redistribution avec l’étiquette P.S.mais l’illusion parfaite d’une radio-TV neutre. Seul le payant à Billag constate la supercherie: racket pour tous mais la bonne parole ne dépasse pas la frontière des programmes du P.S.: socialo-bobo-gaucho-islamo-bolchévo-fasciste.

  7. Posté par Tommy le

    Je crois savoir que les salaires seront ponctionnés à raison de 0,5 % pour financer ce projet, plus 300 francs de franchise en cas de recours à cette assurance. Mmmh, prenons un exemple.

    Un travailleur suisse célibataire gagnant 6000 francs par mois paiera donc 30 × 12= 360 francs par an.
    S’il recourt à des soins dentaires, 360+300 = 660 francs à sa charge.

    Un même travailleur à la tête d’une famille de 4 personnes s’ acquittera toujours de 360 francs par an.
    MAIS si chacun des membres de son ménage fait appel à son dentiste, le père aura eu à débourser en tout 360 +( 4× 300)= 1560 francs.

    Cet impôt de plus n’est donc pas aussi social que la gauche le prétend.

  8. Posté par Tommy le

    Cette  » assurance  » n’est qu’un impôt de plus.
    Impôt car fixé en proportion du salaire, comme l’ IR.
    Les bénéficiaires en seront bien sûr les retraités,non-salariés, parfois bien plus riches que les jeunes nés hors baby- boom, les glandus, les réfugiés bien sûr.
    C’est comme si l’on fixait votre prime RC auto en fonction de votre revenu et non en fonction du risque que vous représentez.
    Ce n’est pas à mon fils de payer pour moi, qui suis retraité.
    Moi, j’assume mes frais moi -même.

  9. Posté par Antoine le

    Le fric, le pognon, NOS impôts, etc … dès que la source tari ou dès que la provenance est connue, cela change la donne !!

  10. Posté par sophie edouard le

    Si ce vote passait, quitte à être illégale en Suisse dans un autre canton, je refuserais farouchement cette nouvelle obligation de payer quitte à être poursuivie et hors la loi. Exclu que je paye pour les autres, un moment donné quand on a les moyens d’entretenir toute la misère du monde on a les moyens d’entretenir ses concitoyens qui ont payé des taxes toutes leurs vies…. faut arrêter de nous prendre pour des cons. Si les caisse maladies augmentent c’est parce que si vous êtes aux sociaux aucune franchise, aucune quote parts n’est due, ils se font opérer et, je le vois, travaillant dans le milieux médical, on doit regarder que l’opération soit faite durant les 3 mois qu’ils passent en suisse, autrement ils retournent dans leurs pays à coup de 6 mois…. on est sous le coup du secret médical donc on peut pas les dénoncer mais c’est juste une honte !!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.