En Arizona (États-Unis), où l’immigration est un sujet capital, la droite s’inquiète de la démographie : 60% des moins de 18 ans sont des « non-Blancs »

post_thumb_default

 

L’Arizona est devenu un microcosme de la politique du pays et pourrait être le terrain d’une bataille difficile pour le contrôle du Congrès américain en novembre prochain. Les Hispaniques représentent 31% de la population de l’Etat, et les Blancs ont transformé l’agglomération de Phoenix en ce qu’un vétéran politique local a décrit comme la plus grande banlieue du pays.

Les questions qui animent le débat à l’époque de Trump – l’immigration, la race et l’identité – ont longtemps profondément concerné les électeurs de droite de l’Arizona, qui ont tendance à exiger une ligne dure de leurs politiciens.

Most revealing numbers in Arizona:

19% of 65+ population is non-white
60% of those under 18 are non-white https://t.co/rKA4rXVBZG

— Jonathan Martin (@jmartNYT) February 10, 2018

La question des frontières et de l’immigration clandestine en Arizona, est en grande partie pourquoi M. Trump a gagné dans cet Etat, de justesse, face à Hillary Clinton en 2016.

L’Arizona est la région qui a le plus large écart de génération raciale de tous les États du pays : seulement 19 pour cent de la population âgée de plus de 65 ans est non-blanche tandis que 60% des moins de 18 ans sont non-blancs.

Ces chiffres – et la tension entre les exigences des électeurs du parti conservateur et ceux de l’électorat plus large – finiront surement par occasionner la défaite de leur parti, s’inquiètent certains républicains.

NY Times

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Sitting bull le

    je suis historien spécialiste de cette région du monde , conquise par les Espagnols en 1540 par Coronado et son armée qui ont affronté les zunis puis les hopis , accueilli par les pueblos du rio grande ou de terrible massacre eurent lieu , chassé du Nouveau Mexique par leur échecs a s implanter durablement notamment l hostilité des tribus , a la recherche des trésors des 7 citées d or de cibola et du trésor de quivira , les espagnols revinrent en 1598 avec Don juan de onate et de nouveaux massacres , ils s y installèrent , affrontant les apaches et navajos pendant 3 siècles j usqu a la guerre avec les américains blancs de 1846 /1848 ou par le traité de Guadalupe hidalgo les américains acquirent tous le sud ouest , en 1853 avec l achat Gadsden les américains achetèrent toute la portion au sud de la Gila river et marquèrent la frontière actuelle , aujourd’hui par l émigration les mexicains sont entrain de reconquérir cette règion autrefois perdue par la guerre mexicaine de 1846 face au dragon du général stephen watts kearny , pendant 300ans les Espagnols avant l indépendance du Mexique durent affronter les apaches d Arizona les chiricahuas de Cochise dans de nombreuses batailles , raids et massacres dont je connais tous les détails , les navajos , les utes , comanches et de nombreuses autres tribus , le sud ouest fut le théatre de nombreuses tueries et les mexicains et espagnols souffrirent terriblement de ces attaques , des villes furent dépeuplées et le désert fit un bon en arrière entravant son expension pendant 4 siècles

  2. Posté par G. Guichard le

    Quand Boumediene, le président de l’Algérie FLN, évoquait, vers 1970, la conquête de l’Europe « par le ventre des femmes musulmanes », ça devait être encore un message caché et l’emploi de la religion pour dire que partout des mixités sociales et chances pour leurs pays procréent tant qu’ils peuvent

  3. Posté par miranda le

    Les mexicains étant d’origine chrétienne, leur système de pensée peut s’accorder avec le système de pensée des blancs. Tout n’est pas fichu.

    Mais pour nous, si la jeuness musulmans ne participent pas à réformer l’Islam, nos enfants et eux s’affronteront. D’une part parce que l’Islam actuel souhaite conquérir l’Europe et ensuite parce que l’ISLAM actuel ne peut s’adapter à l’esprit européen.

  4. Posté par Bussy le

    Avec des Mexicains, ils ne sont pas trop mal barrés, ils sont travailleurs et sont intégrés…. pas comme l’Europe et ses africains et musulmans qui ne s’intègrent pas, véhiculent des arriérations et pour la plupart ne fichent rien…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.