Italie: Des milliers de manifestants « antifascistes » à Macerata.

Mais aucune réaction lorsqu'une Italienne se fait tuer par des migrants puis découper en morceaux....

Les articles en français traitant de cette manifestation d'extrême gauche ne parlent même plus de Pamela Mastropietro: pour nos médias, cette femme n'a jamais existé.

**********

Des milliers de personnes ont défilé dans le calme samedi à Macerata contre le fascisme, une semaine après la fusillade à caractère raciste ayant fait six blessés dans cette petite ville du centre de l'Italie qui s'était barricadée par crainte de débordements.

D'autres rassemblements plus petits ont eu lieu à travers le pays, comme à Milan, où une manifestante a brandi une pancarte implorant: «Étrangers, ne nous laissez pas seuls avec les fascistes».

À Piacenza (nord), de brèves violences ont éclaté entre plusieurs dizaines de manifestants antifascistes et les forces de l'ordre.

À Macerata où les autorités redoutaient des débordements, les manifestants venus parfois de loin ont défilé sous un froid soleil à l'appel d'associations antifascistes, d'ONG, de syndicats, mais aussi de quelques formations politiques de gauche.

(....)

Source

12 commentaires

  1. Posté par Le Taz le

    Toutes ces manifestations pro immigrations ne sont pas spontanées mais organisées par la mafia mondialo-bolchevique, nous manquons d’organisation dans la résistance!

  2. Posté par Sitting bull le

    ils leur faudra la guerre avec les étrangers et l Italie dévastée par ces mêmes étrangers avec 10 millions de cercueils pour comprendre

  3. Posté par Bernard le

    Ils veulent des black, ok. Mais qu’ils les gardent en Italie en Suisse c’est complet

  4. Posté par miranda le

    @ Jean François Morf
    Merci d’avoir attiré notre attention sur ce point là. Que de visages colorés et autres.

    Par contre nous n’aurons jamais le chiffre réel sur le nombre de participants.
    Comme quoi, il est vraiment nécessaire lorsque ces manifestations se déroulent de positionner des gens tout le long du parcours, avec téléphones portables, caméras et autres pour savoir vraiment quel est leur nombre.

  5. Posté par sophie edouard le

    Les italiens de suisse voteront aussi… je peux vous assurer qu’ils soutiennent un vote de droite. 3 dans ma famille ayant un vote italien, tous voteront pour que cette ignominie s’arrête!!

  6. Posté par Ada Fumiciello le

    « Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes les antifascistes » Huey Pierce Long (et non pas Churchill comme souvent écrit erronément)

  7. Posté par kitty le

    Ils se disent antifascistes, mais ce sont des fascistes.

  8. Posté par Loulou le

    Oh, visiblementc’est bien pire: certains morceaux n’ont pas été retrouvés. On parle de vaudou et de dégustation de morceaux de blanche de la part du congoïde.

  9. Posté par Apolitique le

    Pro viols , pro migrants , pro avortements , pro euthanasie , pro cannabis , pro marchandisation des corps , pro assistanat , tout ça va ensemble ! Et ça va mal finir , hélas !

  10. Posté par Antoine le

    Des votations populaires auront lieu le 4 mars en Italie, il y aura un raz-de-marée ! Les Italiens/nnes en ont ASSEZ, trop c’est TROP !

  11. Posté par Jean-Francois Morf le

    Des milliers?
    En tout cas pas sur la photo où on voit juste quelques musul-ment et rien derrière!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.