L’ Hebdo Politique : Macron chez les Corses avec Laurent Ozon et Pierre Hillard

post_thumb_default

 

L' Hebdo Politique : Macron chez les Corses avec Laurent Ozon et Pierre Hillard

Emmanuel Macron serait-il face à son premier véritable obstacle ? Après deux jours de visite présidentielle, le climat n’est pas au beau fixe.
Valeurs républicaines, unité, parfois même autorité centrale… Emmanuel Macron a décidé de miser sur la fermeté… Pas sûr que la stratégie soit la bonne.
Pour en parler, Laurent Ozon, essayiste et analyste politique et Pierre Hillard, auteur de Minorités et régionalismes : l’Europe fédérale des régions.

Cet article L’ Hebdo Politique : Macron chez les Corses avec Laurent Ozon et Pierre Hillard est apparu en premier sur TVLibertés - 1er media de Réinformation de France.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par pierre frankenhauser le

    Suite à l’interview de Pierre Hillard en fin d’émission, je trouve Laurent Ozon un peu arrogant envers les souverainistes. Concernant la Corse, je pense que le gouvernement français devrait donner un peu plus d’autonomie à l’Île de Beauté (un peu à l’image de l’Ecosse vis-à-vis du Royaume-Uni), laisser les Corses utiliser leur langue locale dans l’administration corse si ça leur fait plaisir et reconnaître cette langue comme langue nationale (que les autres Français n’auraient évidemment pas besoin d’apprendre), à l’instar du romanche dans les Grisons. Paris doit abandonner son jacobinisme hyper centralisateur débile. Cela me semblerait bien plus sage qu’une indépendance totale de l’Île, qui dans ce cas se ferait bouffer toute crue par Bruxelles.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.